Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 12:47

Bonjour à tous,

On passe à quelque chose que je fais rarement mais en observant en visuel puis en confirmant en imagerie, je remarque que la zone au bord du limbe correspondant à AR1875 évolue rapidement...

Je décide donc de tester une petite animation.

Je mets à profit le menu intervallomètre dans Lucam Recorder.

Je décide de prendre 500 images pour chaque capture (qui durera donc environ 34 secondes). Cela me permettra de récupérer une centaine d'images sur chaque film avec une bonne qualité malgré une turbulence qui commence à être bien présente !
Deux minutes de pause et on recommence...

J'avais fait une erreur en mettant un intervalle de 120 secondes mais j'avais oublié le temps de capture, j'ai donc corrigé en 150 secondes et j'ai mis 70 boucles. Le suivi de la Zeiss est bon pour moi à la Barlow X2, je dois corriger toutes les quinze minutes environ :)

Le premier film a été pris à 9h30 TU pour se terminer à 10h51 TU avec un break de 13 minutes vers la fin pour faire mon flat pour les images à la Barlow X2 avant les nuages. J'aurais bien voulu continuer (j'avais mis 70 captures) mais les nuages en ont décidé autrement.

Finalement, 30 images ont été retenus dans ce laps de temps.

J'ai du modifié les réglages webcam au cours du temps à cause des passages nuageux pour récupérer un maximum de dynamique sans cramer à cause du flare !

Pas forcément simple :)

Je mets une cpature à titre d'exemple.

Capture start time         = Tuesday, 29 October 2013 09:59:17 TU
Capture duration           = 34.67 sec

Captured frames            = 500
Dropped frames             = 23
Capture frame speed        = 14 fps

Camera                     = Lumenera SKYnyx2-1M #6110288
pixel size                 = 4.65 x 4.65 µm²

Image type                 = Light frame
RoI size                   = 1392x1040
Frame rate                 = 15.1 fps
Capture format             = Ser / 16Bit
Exposure                   = 49.3 ms
Gain                       = 1.50
Gamma                      = 1.00
Contrast                   = 1.00
Brightness                 = 0.0
Image flipping             = None


125 images stackées pour 2000 points retenus en AP 25.

Le nombre d'images a été toujours le même même si le nombre de points retenus a été modifié à chaque fois.

Save TIFF.

Photoshop CS 5 :

Merci à Marjorie ma femme pour l'utilisation de scripts, j'ai fait la même manip pour chaque image pour essayer d'avoir quelque chose d'assez homogène. Oui, je sais , il y a des différences de luminosité au niveau du globe mais le plus important à regarder n'est pas là :)

Ou ouvre son image puis à droite là on figure les menus historique, réglages, on va sélectionner scripts puis la petite icone à droite pour sélectionner nouveau script. On lui donne un nom parlant style animation_astro.
Puis on clique sur l'icone ronde en dessous du script pour lancer l'enregistrement.

On va faire donc les manips qui seront enregistrées.

J'ai fait un tons foncés, tons clairs en enregistrant ce dernier (format shh joint) ce qui fait que pour chaque image, j'ai fait charger.

tons tons
Ensuite accentuation unique de 1.5 pixel à 500 % (c'est de l'animation donc on peut forcer plus que sur une simple image "contemplative")

Puis on les enregistre. Comme j'ai pensé utilisé Animation Pro au début, je les ai sauvegardées en bmp en 8 bits, je pense que j'aurais pu les laisser en TIFF 16 bits, Photoshop qui a fait ensuite l'animation aurait reconnu et exploité le format. Et oui, Animation Pro plantait sur les 30 images en bmp en 1380*1040 !

Une fois fini, on arrete l'enregistrement du script (bouton stop) puis on va utiliser Fichier->Automatisation-> Traitements par lots. On av utiliser un repertoire source où sont nos images, créer un repertoire destination qui accueillera nos images traitées et pour le script et bien on sélectionne le nom du script à savoir animation_astro et on lance :)


Coup de fil à Guy pour l'animation sous Photoshop. Un grand MERCI à lui pour son aide et sa disponibilité.

D'abord Fichier -> Scripts -> Chargement des fichiers dans une pile. On va utiliser des fichiers, on utilise Parcourir et on coche tenter d'aligner les images sources.

On le laisse mouliner puis ensuite on vérifie sur chaque image qu'elle est bien alignée sur la précédente. On coche, décoche l'oeil au niveau des calques, on utilise l'outil déplacement en mettant l'opacité vers 25-35 % pour le recalage.

ATTENTION, il faut bien faire à ce niveau les recalages, une fois le menu ANIMATION lancé, ce sera galère pour refaire des corrections.

Une fois fait, on va dans le menu Fenêtre -> Animation.

Il a sélectionné notre premier calque. on va à droite de cette fenêtre d'animation pour cliquer sur l'icone et sélectionner créer des images d'après des calques. On vérifie que c'est ok en cliquant sur chaque image. Si besoin, on peut aller dans le menu de droite d'animation pour sélectionner inverser les images (il m'avait mis les images de la fin vers le début !)

Ensuite par la touche Shift, on va sélectionner toutes nos images et mettre un délai en cliquant sur 0 secondes, j'ai retenu ainsi 0.1 secondes (et comme on a sélectionné toutes les images, il applique ce paramètre sur chaque image) puis 1 seconde pour la dernière.

Pour Enregistrer, il faut sélectionner Fichier -> Enregistrer pour le web et les périphériques. Là, on va sélectionner deux vignettes comme onglet ce qui permettra de visualiser entre l'image originale et l'image résultante.

J'ai retenu Sélection, Diffusion, Tramage de transparence par diffusion.laisser convertir en sRVB et pour la taille de l'image, bien vérifier que l'on est à 100 % en pourcentage. Ces paramètres sont un bon compromis.

On peut enfin cliquer sur enregistrer :)

Attention, le fichier fait plus de 18 Mo.

Amicalement.

2013 10 29 AnimationAR1875 2013 10 29 AnimationAR1875

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 15:07

Bonjour à tous,

Pas un nuage en cette matinée à 9h45 HL, pas de vent, une température identique à l'intérieur comme à l'extérieur, pas de souci de mise en température.

Par contre, une turbulence qui sera de plus en plus présente au fil du temps avec l'arrivée du temps couvert, les nuages allaient vite dans le ciel en fin de séance.

 

Pas grand chose en protubérances mais beaucoup de taches présentes sur le globe, quelques plages faculaires bien brillantes dont une m'a fait hésité avec un flare. Un magnifique filament présent au Sud du Soleil.

Je mets comme d'habitude l'image en continuum de Soho pour les groupes. Cela permettra aussi de comparer avec ma mosaique de 7 images.

 

2012 08 04 sunspots 1024 20120804

L'observation durera de 09h45 à 10h30 avec un vent d'importance en altitude (=turbulence) qui amenera les nuages à 10h30... La transparence est bonne et le matos toujours le même à savoir Zeiss AS 100/1000 couplé avec un Coronado de 90 mm BF 15 et un Eudiascopique 15 mm pour le repérage et l'observation en visuel.

 

Quelques commentaires sur cette mosaique au foyer.

J'avais laissé le contraste à 1.30 suite à mes dernières images pour renforcer le contraste, pas si évident à rattraper sous Photoshop ensuite.

Si cette technique convient pour la surface, dès que la chromosphère est présente au niveau du limbe solaire, il faut oublier ! Cela fait une grosse zone sans détails avec aucun spicule !!

Cela passe encore pour cette mosaique au foyer, pour les images version Barlow X2, cela ne pardonnera pas !

Par contre, mes images obtenues sur le globe avec ce contraste pas de souci !!

 

Autostakkert et le flat, je confirme , vachement plus sensible qu'Avistack de ce côté, il est beaucoup moins tolérant au niveau des paramètres.

Au foyer, en défocalisant, j'ai les quatre coins solaires sombres et évidemment en appliquant mon flat, ces zones sont cramées et inexploitables. Je peux retailler mes images, cela passe mais bon dommage !! Il faudra que j'essaye la technique de Johann à savoir se balader au niveau du centre du globe pour la génération de mon flat.

Celui en version Barlow pose moins de souci mais pareil, le flat n'est pas super homogène.

 

Pour cette mosaique, malheureusement, la turbulence a été bien changeante suivant les films et cela se voit bien au niveau du renforcement où certaines sont beaucoup plus détaillées que d'autres.

C'est comme cela. Les zones moins intéressantes (en dehors des taches et filaments) soint moins détaillées mais pas trop génant vu les zones concernées.

Samedi après midi, nous avons été chez Guy pour qu'il teste sa Lunt avec ma binoculaire et qu'il puisse affiner son choix des Barlow et des focales des oculaires.

J'ai eu droit à un cours d'adaptation d'APN avec bague T 2 , adaptateur etc pour prendre des photos à l'APN et tester le RAW (105 Mo l'image RAW une fois convertie en TIFF pour Photoshop).

J'ai vu aussi l'importance des ISO ( 100 pour le Soleil et pour prendre en monochrome).

EN soirée, la famille Badin a commandé quelques accessoires photo qui permettront de faire des essais sur le Soleil :) Je n'ai pas aussi 400 mm de focale comme Guy avec la Zeiss !


Capture start time         = Saturday, 04 August 2012 09:53:46 HL, dernier à 10:03
Capture duration           = 59.29 sec

Captured frames            = 900
Dropped frames             = 0
Capture frame speed        = 15 fps

Camera                     = Lumenera SKYnyx2-1M #6110288
pixel size                 = 4.65 x 4.65 µm²

Image type                 = Light frame
RoI size                   = 1392x1040
Frame rate                 = 15.1 fps
Capture format             = Ser / 16Bit
Exposure                   = 3.88 ms
Gain                       = 1.11
Gamma                      = 1.00
Contrast                   = 1.30 (cf plus haut pour ce paramètre)
Brightness                 = 0.0
Image flipping             = None

 

Traitements par Autostakkert 2.1.05. Réglages habituels, Normal RAnge 3, 200 images retenues pour chaque film, Ap size 25, Min Bright 0

Crop sélectionné (cf mon tuto sur le blog pour plus de détails).

Ensuite assemblage et création de la mosaique sous Photoshop, il faut que je pense à laisser un peu de champ au niveau du limbe, le Soleil est bien serré :)

Là, aussi, technique et détails sur le blog.

On obtient une image aplatie de la mosaique.

Et là , on fait tons foncés/tons clairs.

J'ai demandé à Guy des indications pour l'utilisation de ce menu pas si évident à manier.

MERCI encore à lui, je mets ici les indications.

 

 

 

Pas évident pour moi non plus les réglages tons foncés/clairs.
Pourquoi je fais ce réglage avant le renforcement et pas après ? Simplement parce que je fais également les niveaux avant le renforcement et pas après, si tes protus sont quasi invisibles, comment veux-tu les renforcer ? Il vaut mieux que l'image soit équilibrée (peu importe la méthode) avant de faire les renforcements.


Je reprends et regarde en détails... je pense avoir compris comment il faut agir pour tes images H-alpha ! ;-)))
Ce qui me semble certain c'est qu'il faut agir sur les tons foncés en premier (en mettant la quantité des tons clairs à 0).
Donc dans l'ordre ça donne ça :


TONS FONCÉS
Le but étant d'éclaircir les protus et la chromosphère.


1 - Mettre la Quantité des tons clairs à 0


2 - Dans Tons foncés, "Facteur" : Comme pour le gain d'un renforcement, le pourcentage du "Facteur" doit être mis à fond dans un premier temps pour voir sur quoi on agit. On pourra le baisser après les autres réglages.


3 - "Rayon" pour l'instant on le met à fond (2500), on obtiendra ainsi une image la plus naturelle possible, les autres réglages agissants dans ce cas sur l'ensemble de l'image. Une autre option est de mettre 1 ou 2 pixels, ce qui va avoir pour effet d'éclaircir les protus et leur donner un peu de volume et de contraste, un peu à la manière d'un filtre passe-haut. Par contre ça va aussi souligner de sombre le bas de la chromosphère et éclaircir le fond de ciel proche du soleil. Pour pallier à l'éclaircissement du fond de ciel on peut entrer 2 ou 3% dans "Ecrêtage noir" en bas de la fenêtre . En conclusion, régler à 1 ou à 2500 sera une affaire de goût, perso, je préconise 2500 pour une image plus naturelle.


4 - "Gamme de tons" va prendre (éclaircir) les gris foncés en premier, puis les gris moyens, puis les gris clairs. Attention, il laisse intacte le noir ! Il commence à agir sur les valeurs les plus sombres même à 0 !  Il va donc éclaircir les protus et les taches en premier, puis le bord solaire, et enfin le reste de l'image. C'est cette gamme de tons qui va te donner réellement l'éclaircissement voulu. Attention à ne pas exagérer sinon il va te donner de la soupe sur le bord solaire. Sur ton image, j'ai obtenu un équilibre satisfaisant autour de 40 % ( +/- 10%) mais je pense que ça peut varier d'une image à l'autre.


5 - Enfin, tu redescend la valeur du Facteur si besoin. Attention, si tu dois régler aussi les tons clairs, je te conseille de régler la valeur du Facteur APRÈS les Tons clairs afin d'harmoniser la valeur des protus par rapport au globe. À noter que si tu touches aux Tons clairs, ça n'interviendra pas dans tes réglages de Tons foncés.


TONS CLAIRS
Le but étant d'assombrir et de contraster le globe.


1 - "Quantité" : Mettre la "Quantité" des tons clairs à 100 % pour bien voir l'effet des autres réglages.


2 - "Gamme de tons" : Là, comme ton image est très claire, je pense qu'il faut le mettre à fond pour qu'il prenne toute la gamme des gris et avoir une image la plus naturelle possible (l'image va s'assombrir, c'est pas grave, on l'éclaircira plus tard).


3 - Rayon : Là il faut choisir un rayon par rapport aux détails de la chromosphère : un rayon autour de 10 donnera un contraste presque jusqu'au bord solaire mais va un peu l'assombrir à la finale, un rayon très large donnera une image moins contrastée mais aura tendance à éclaircir un peu le bord solaire à la finale, ce qui peut être intéressant pour avoir les protus les plus claires possible. Je pense qu'on peut trouver un compromis autour de 50 ou 60 pour ton image, mais attention aux taches solaires qui ont tendance alors à se boucher.


4 - Tu redescend la "Quantité" pour obtenir une image équilibrée mais un peu claire.


5 - Tu redescend la valeur du "Facteur" des Tons foncés pour harmoniser les protus avec le globe si besoin.

 


Un petit conseil pour finir : fais un traitement un peu différent sur deux calques, compare et choisis le meilleur. Des petites différences de réglage de la gamme de tons dans les tons foncés, et du rayon dans les tons clairs, peuvent faire la différence.


Voilà, amuse-toi bien ! ;o)))


Voici tes valeurs à titre indicatives.

70
40
2

50
40
40


Pour ma part, je n'ai pas touché à ses valeurs de tons foncés mais toucher à ceux des tons clairs. J'ai mis 40 30 35 pour ma part.

Ensuite renforcements à 0.6 500 % et 0.4 pixel 133 %

Colorisation par les niveaux.

Sauvegarde en jpeg max.

Amicalement.

 

Lien pour l'image : attention 3.8 Mo.  Bien la regarder à 100 % de sa taille.

 

2012 08 04 mosafoyeroriente06500041331 2012 08 04 mosafoyeroriente06500041331

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 18:31

Bonjour à tous,

Didier me donne une information sur un nouveau logiciel de traitement planétaire/solaire/lunaireà savoir Autostakkert 2.1.05 (AS2 pour les intimes) qui est disponible ici http://www.autostakkert.com/

Avec les premiers tests de Didier, ce logiciel est supérieur à Avistack 2 au vu de ses images tests.

En cette matinée du 17 juin, un peu de Soleil me permettra de tester et de découvrir le logiciel.

 

Ouch, à 9h00 du matin heure légale, la turbulence est forte. Seule une image au foyer de la zone Ouest et le gros plan  à la Barlow X2 de la tache AR1504 ont pu s'en tirer.

J'ai fait la technique de Didier à savoir traitements Avistack et AS2. Comparaison et gagnant à chaque fois, AS2. On attend un version d'Avistack 3 pour voir si cela changera de nouveau :)

 

L'activité solaire est assez calme. Un beau groupe à l'OUest AR 1504, un filament assez important non loin, un autre groupe solaire plus petit non loin du globe (pas réussi à trouver la référence !) et une protubérance assez sympathique. Tout cela dans la partie ouest du Soleil.

 

L'observation durera de 09h00 à 09h45 avec un vent d'importance en altitude (=turbulence) qui amenera les nuages vers 09h58... La transparence est bonne et le matos toujours le même à savoir Zeiss AS 100/1000 couplé avec un Coronado de 90 mm BF 15 et un Eudiascopique 15 mm pour le repérage et l'observation en visuel.

 

Je mets les paramètres de capture au foyer

Capture start time         = Sunday, 17 June 2012 09:22:06 HL
Capture duration           = 79.34 sec

Captured frames            = 1200
Dropped frames             = 4
Capture frame speed        = 15 fps

Camera                     = Lumenera SKYnyx2-1M #6110288
pixel size                 = 4.65 x 4.65 µm²

Image type                 = Light frame
RoI size                   = 1392x1040
Frame rate                 = 15.1 fps
Capture format             = Ser / 16Bit
Exposure                   = 4.19 ms
Gain                       = 1.11
Gamma                      = 1.00
Contrast                   = 1.00
Brightness                 = 0.0
Image flipping             = None


Il existe quelques tutoriels sur AS2 sur le web.

Sur le site, il y a un tuto en anglais pour une image solaire.

En français ici : www.astro-gilbert.fr

Attention, on obtient une image compositée.

Il faut ensuite la finaliser par Registax 6, Photoshop etc etc.

je ne mets pas forcément les mêmes réglages que mon ami Gilbert.

D'autres indiqués par Stéphane

le tuto de lucienne est par ici :
http://dl.free.fr/t6JnyC5qg

et un petit sur webastro là :
http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=90019

et pour les flats (en anglais) :
http://www.schursastrophotography.com/solar/Articles/solararticle5.html

Je rajoute une petite pierre à l'édifice :)

Je joins une capture d'écran, je m'appuie dessus pour le tutoriel.

 

AS2 AS2

 

Tout d'abord, il faut faire le flat avant toutes choses. Attention, il est beaucoup plus "sensible" qu"Avistack 2. Les réglages doivent être VRAIMENT identiques par rapport à l'image prise.

Je m'explique, je prends un film à une exposition de 19,8 ms et un autre à 17,8 ms. Avec Avistack 2, mon flat fait à 17,8 ms ppuvait être utilisé pour les deux captures. Avec, AS2, on oublie !

Comment faire un flat ? On y arrive mais tout d'abord, dans le menu en haut à droite multi-threading, on choisit le processeur que l'on utilise.

On clique en dessous sur le 1)OPEN et on sélectionne le film du flat. Ensuite, en haut du menu, image calibration, choisir Create Master Stack, donner un nom du style flat et enregistrer.

On attaque ensuite un film de capture d'image.

On clique sur 1)Open , puis menu du haut Image calibration , Load Master Flat , on sélectionne le fichier précédent flat par exemple et on fait ouvrir.

On sélectionne Crop. Je mets ici les propos de Didier : J'utilise Crop, car ma mise en station n'est pas des plus parfaite et donc l'image tend à se déplacer dans le champ de la caméra. Ainsi, seule la surface commune à toutes les images sont conservées pour l'image finale.

Noise robust : Je laisse à 3. Cela va de 2 (belles brutes) à 6 (pas top). Les valeurs usuelles sont 3,4,5. J'ai testé 3 et 5 , pas vu la différence.

J'attends un excellent avi pour tester sur CE MEME film 2 et 6 :) Laissons à défaut sur 3.

On coche Autosize.

On peut sélectionner une zone différente pour l'analyse avec un CTRL plus un clic droit

Quand c'est OK, on clique sur 2)Analyse.

 

Le logiciel bosse et on va arriver au quality graph au milieu.

Le curseur vert à gauche se déplace et permet de VISUALISER le nombre d'images que l'on souhaite stacker. A droite, au niveau de l'image visible, dans le coin haut et à gauche, nous avons le nombre de frames, le pourcentage associé et en dessous la qualité associée. Sur mon document, on a 250 images pour 20.8 % avec une qualité de 80.8.

Reste sur cette fenêtre de droite, et au niveau d'alignments points.

On coche MULTIPLE (MAP) , tout l'intéret du logiciel !

On peut sélectionner la taille du point d'alignement (AP Size).

Je mets 25, Didier 40 par défaut.

En dessous, Min bright permet de ne pas sélectionner du ciel noir quand on image des protubérances. Cette valeur propre à chaque capture est en fonction de l'intensité lumineuse de la protubérance. Les AP doivent bien prendre en compte TOUTE la protubérance et RIEN que la protubérance.

Et on clique sur Place APS in Grid. Si cela ne convient pas, plus haut, on appuie sur CLEAR et on modifie les réglages (taille, min Bright).


Une fois cela fait, retournons à gauche dans Stack Options. Choisir TIF . Sélectionner soit un nombre d'images, soit un pourcentage à stacker donc soit 250 OU en bas 20.8.

Le reste, je n'y touche pas. PAs compris l'utilité.... Ensuite, on coche HQ Refine (meilleure qualité finale) et pour le drizzle, on met sur OFF et on clique sur 3)STACK.


On obtient dans le repertoire du film l'image en .tif précisant le nombre d'images stackées, la valeur du noise reduct, le b, je cherche encore :) puis le nombre de points d'alignements !


Après on passe à Photoshop CS 5.

J'avais envoyé ma copie à Guy qui me l'a corrigé.

Je mets ses indications

Tu as un problème dans les tons foncés/ton clairs, le bas des protus est sombre. Il faut je pense que tu augmentes la "gamme de tons" autour de 40% et réduise le rayon des tons foncés, 1 ou 2 pixel me parait bien, comme ça tu devrais retrouver le bas des protus.

Au final, voilà ce que je te propose :

70
40
2

50
40
40

Ensuite pour l'accentuation (que je te conseille de faire après les tons foncé/tons clairs)
500% à 0,4 + 140% à 0,4 et c'est tout. Plus large je trouve que ça fait trop rond et pas très naturel.

Dont acte.

Amicalement et à votre dispo si besoin de compléments.

 

2012 06 17 AS f250 Multi N00003 g3 b3 ap3616suguy 2012 06 17 AS f250 Multi N00003 g3 b3 ap3616suguy

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 18:07

Bonjour à tous,


Les jours précédents, je teste en soirée les acquisitions sur Jupiter avec ma Skynyx 2.1 M et ma barrette à filtres Astronomik 2C. J'ai beau capturé en 480*480  en 8 bits, je suis à 7 i images par seconde et encore...... bref, cela ne va pas !!

Je contacte mon ami Christophe Pellier pour avoir son sentiment sur les nouvelles caméras, cela tombe bien, il me parle de la PLA-Mx d'I Nova et justement Jean-Baptiste en a une !!

Ce dernier est justement surpris de la faible cadence de ses captures sur son ordinateur portable.

Je l'invite à passer à mon domicile le jeudi 20 octobre pour tester d'un côté pour moi la caméra, de l'autre pour lui son ordinateur portable de 2005...

Les essais ont été concluants pour l'un et pour l'autre. Je n'ai pas pu prendre les paramètres de capture de PLX Capture mais j'ai pu travailler 40 images par secondes en rouge (1200 de retenues) en 60 secondes. Pour le vert, moins détaillé, toujours à la même cadence mais avec mon suivi légendaire sur le Nextsar 8 200/2003, j'ai pu prendre 1603 images (retenu 880) et pour le bleu 1475 images retenu 700 (là on était à 20 images par secondes).

Pour le film rouge 22h42, le film vert 22h44 et le film bleu 22h48. Traitements Iris puis reprise en main du logiciel Registrax 5.1 pour ensuite passage moulinette renforcements Registax 6.

Finalisation WinJupos et Photoshop pour un dernier renforcement sur les couches rouge 0.5 pixels à 300 %, vert à 1 pixel à 300 % et bleu 2 pixels à 250%.
 
Suppression des lignes verts , bleu , rouge issues de Winjupos je pense par coup de pinceau à bords flous.
 
Puis curseur moyen RVB à 0.93 pour assombrir un peu l'image. L'image est faite à FD 41 (soit 8100 mm).

Voici les échanges divers et variés avec Christophe et Guy. un GRAND MERCI à eux !!!
 

La page concernant le RVB reste bonne, mais il y aurait quelques trucs à rajouter. Déjà, je ne fais plus du tout mes images couleurs avec IRIS, mais avec WinJupos :
http://astrosurf.com/planetessaf/doc/Assemblage_RVB_sous_WinJupos.pdf
Ce logiciel te permet d'assembler tes RVB sans décalage de couche, y compris avec des captures qui dépassent largement les 2 mn (comme les réglages que tu cites).

 

Ma question est la suivante : je sais qu'il faut renforcer plus fort en V et en B surtout mais dois je retenir le MEME nombre d'images compositées pour chaque longueur d'onde ??

Non, le nombre d'images n'a aucune incidence sur le rendu des couleurs. Pour chaque couche, tu dois retenir le nombre de brutes qui te permet d'éliminer le bruit sans flouter l'ensemble !


Avec ce que tu indiques avec Winjupos, tu es en train de me dire que l'on n'est plus limité dans le temps pour les captures de Jupiter ????? Pas logique pour les rotations au bord du globe :)

C'est bien ce que je dis ;) enfin, on n'est pas "plus limités", mais l'amélioration est énorme. Va voir ce topic sur Astrosurf où Jean-Jacques a fait un essai de RGB avec un écart total de 23 mn... ça parle tout seul.
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/031103.html

 

A titre indicatif, tu retiens combien d'images sur combien au total pour chaque couche couleur ?

En ce moment je suis à 40-60 %. Mais c'est parce que grâce à Winjup j'ai doublé mes temps de capture (je suis passé, en secondes, de 20/20/40 à 40/40/60 !). Avant j'étais à 80 %.

 

Tu ne fais pas de luminance pour Jupiter ?

Non parce que je trouve que la méthode est bien plus difficile à réussir, pour un rendement pas forcément convainquant. La méthode LRVB connaît un regain intéressant depuis 3 ans grâce à l'utilisation de l'ADC (correcteur de dispersion atmosphérique), mais je suis toujours fan du rendu des couleurs par le RVB.

Pour mes cadences, les voici, pour Jupiter au Gregory 250 mm à F/32 (pas encore testé les autres planètes !) :
Avec la PLA-Mx, 40 ips en R et V, et 20 en B
Avec la Skynyx 2-0M, 40 ips pour les 3.

La 2-1 est équipée de l'icx205, un capteur qui est nettement moins sensible que le icx424 de la Skynyx 2-0 dans le vert et le bleu. Ca joue aussi.
Il est probable que les deux facteurs se combinent pour expliquer la situation...
Je t'ai mis en pj un graphique avec la sensibilité de différents capteurs, c'est assez instructif :
icx205 : Skynyx 2-1 mono
icx424 : Skynyx 2-0 mono
icx098 : anciens modèles DMK mono, vieilles Toucam n&b... c'est le premier capteur nb !
icx618 : c'est "le" nouveau capteur pour le planétaire, qui dispose d'une sensibilité très supérieure aux anciens du vert à l'infrarouge (Basler 640, Flea3, nouvelle DMK 618, et la PLA-Mx que j'utilise à présent)
La Skynyx 2-1 que tu as tu l'avais choisie pour le solaire je crois ;) elle était optimisée pour cette observation, avec un champ nettement plus grand que la 2-0, mais effectivement, du coup, c'est un modèle qui fonctionne moins bien en planétaire.
Tu as fait un choix en fonction de ta principale activité astro, mais les CCD c'est comme les télescope, le modèle universel n'existe pas ;)
La bonne nouvelle c'est que si tu veux changer les meilleures caméras sont beaucoup moins onéreuses que la série des Skynyx. La Pla-mx revient à 400 €... sauf si tu dois changer de portable en même temps... !

Il faut une config particulière pour le Pla-Mx ??

La config conseillée c'est processeur i3 ou i5, 3-4 GB de mémoire, Windows 7 (64 bits de préf apparemment).
Moi j'ai un Acer aspire 5742 avec i3 et 4GB, W7 64 bits. J'ai du l'acheter pour la caméra en fait (ancien portable de 2005... çà passait difficilement).


Tu travailles en 8 ou 12 bits avec cette cam ? Tu images donc plus qu'avec celle çi maintenant ?

En 8. Franchement y'a aucune différence, sauf qu'en 12 bits, la caméra va plafonner à 30 ips en pleine trame. Un amateur des pays-bas, Emil Kraaikamp, qui est le premier à avoir modifié une DMK avec le icx618, a ouvert un fil sur cloudy nights au printemps pour faire des comparaisons entre 8 et 12 ; il en concluait que le 12 bits n'était intéressant qu'avec un gain très faible, c'est à dire sur des objets capables de supporter ce réglage : le Soleil, la Lune, Vénus...
Je me rends compte que j'ai complètement laissé tomber la Skynyx. Je dois encore faire des essais pour voir si cette caméra ne me donnerait pas des images plus piquées dans le bleu, mais sinon, et y compris en ultraviolet ou en méthane, la Pla-mx est devant

La PLB dispose également d'un capteur nouvelle génération (l'icx445), mais avec une sensibilité diminuée dans le  bleu (voir graphique) et une taille supérieure à 1/4". Il n'est pas optimal pour le planétaire "pur".

A l'heure actuelle, les filtres RVB Astronomik restent sans doutent les mieux équilibrés pour le planétaire, qui est un peu le parent pauvre du numérique malheureusement (il n'y a aucun jeu de filtres explicitement prévu pour cette utilisation)


Pourquoi, pour Mars et Saturne, tu travailles à FD différent ?

Oui - enfin avec le gregory ça ne sera peut-être pas le cas (j'ai un F/32 direct au foyer). Saturne le F/D est relativement le même, mais la planète préfèrera moins que Jupiter en raison de sa faible luminosité. Mars, au contraire, bien plus intense que Jupiter, mais très petite, se trouvera très bien à F/40 !

 

Pour la couleur et l'assemblage avec Winjupos, pas évident. Je m'explique, c'est mieux qu'avec Iris comme j'ai eu pour 6 minutes de captures.
Toutefois, prendre les mêmes références sur les trois images RVB (rotation et agrandissement du gabarit), loin d'être évident ! J'ai laissé par défaut la même TAILLE mais ce n'était pas le cas sur mes trois couches (vert plus petit et bleu un peu plus grand). Je ne sais pas s'il faut réajuster à chaque fois... Il est vrai que je n'ai pas testé le menu automatique...... ni celui des deux points, peut être plus pratique avec des WOS et une GTR..

Sur Jupiter, le menu auto marche très bien. La plupart du temps, tu peux t'y fier ; juste vérifier que l'orientation équatoriale par rapport aux bandes est correcte...

 

L'image reste moins détaillée en RVB quand couche rouge seule par exemple (comme ta planche le démontre). Question : tu renforces (ondelettes etc etc) de façon identique sur chaque couche ou non ??

Pour les histoires de réso entre R et RVB, voir plus bas.
Pour le renforcement, le traitement n'est pas identique sur les trois couches : il faut appliquer un traitement un  peu plus fort sur les couches les moins réussies, souvent la bleue. Je parle de ce problème sur cette page :
http://www.astrosurf.com/pellier/methrvb (partie "le traitement des couches couleurs")
Il se trouve que je suis en train de préparer une grosse mise à jour du site qui sera relative au traitement des couleurs

Avec la technique LRVB, les détails viennent de la luminance. Si on utilise une couche rouge en luminance, l'image finale conserve complètement le niveau de netteté et de résolution de la couche rouge. Comme généralement les images V et B sont moins nettes, en pur RVB l'image est donc elle aussi moins nette.
Mais ce sont là uniquement des différences informatiques. L'image RVB est la seule qui mérite de se faire appeler "image couleur" ; la RRVB c'est... une image rouge, ni plus ni moins. La RVB combine des informations des trois couches pour les détails, et non plus d'une seule : si les 3 couches sont bonnes, le rendu des détails et des couleurs, en plus d'être plus exact scientifiquement, est aussi bien meilleur.
Ce que je veux dire, c'est que mettre une couche rouge en luminance pour augmenter la résolution est une illusion : cela se fait aux dépens du réalisme non seulement des couleurs, mais aussi des détails : tous les nuages ont trois composantes R, V et B.
Quelle que soit la qualité des images, de toutes façons, le contraste est toujours plus élevé dans le rouge, pour des raisons physique : la lumière rouge élimine un certain nombre de couches nuageuses supérieures, qui contribuent à diffuser la lumière en V et surtout en B, il est donc normal que les images RVB soient d'un rendu plus "doux".
Attention aussi à la perte de résolution : selon les lois de l'optique, la taille de la figure de diffraction est plus importante en R qu'en V et en B : dans des conditions excellentes, il est possible de voir que les images V, et même B, ont une résolution optique... supérieure au Rouge :) (mais un contraste moins important, pour les raisons physiques expliquées plus haut). Ca s'est vu !

 

Je peux changer aussi la config. Au lieu de barrette à filtres, Barlow , caméra. Je peux faire Barlow, barette, caméra. J'aurais un effet de grandissement non ?

Oui, en effet !

J'ai testé, en première config, je suis à FD 41. En deuxième, FD35 et barlow X2 FD25.


La fonctionnalité de PLX capture pour ce que tu signales, elle se trouve où ???? Pas réussi à trouver pour l'enregistrement des paramètres des films..

C'est dans "files" : "create .plx file"

 

Actuellement, j'utilise trois logiciels...
- Reg5 : pour l'alignement et compositage du fichier SER. Je n'utilise pas la version 6 qui produit régulièrement des artefacts (le mode multipoint n'est pas opérationnel...)
- Reg6 : pour le traitement par ondelettes ! je suis devenu fan de la fenêtre de traitement, la combinaison des ondelettes dyadic + le denoise me permet de maîtriser le traitement du bout des doigts. Et, le module de resize (agrandissement) m'a permis d'atteindre un niveau de résolution sur les CH4 que je n'espérais même pas...
Autrement dit oui, j'enregistre mon fit dans R5, et le ré-ouvre dans R6 ensuite...
- WinJupos : pour l'assemblage final des RVB, évidemment.
En fait, pour la première fois depuis que j'ai commencé l'imagerie planétaire, j'ai complètement laissé tomber Iris. L'an dernier, je m'en servais encore pour les ondelettes. C'est fini. Le logiciel est un peu dépassé pour le planétaire aujourd'hui. Registax+Winjupos = bingo :-))

Le multipoint, c'est uniquement Registax6, et ça ne marche pas très bien.
Le truc que je te conseille, sous R5, c'est d'utiliser la fonction "create reference frame" (fenêtre optimize) : tu stacke les 100-300 premières brutes, le logiciel t'envoies ça dans la fenêtre des ondelettes où tu appliques un traitement de base, un peu contrasté, mais pas bruité : là tu choisis ensuite "realign with processed". Cette fonction te permet d'aligner tes brutes sur une image traitée, bien meilleure qu'une brute... j'ai fait des comparaisons (je suis pas le seul), et oui, le résultat est meilleur !


Tu t'arrêtes donc à ton image stackée que tu enregistres en FIT 8 bits et ensuite Registax 6 pour le reste. C'est ça. J'ai des bugs avec le fit, il faut que j'enregistre en TIFF pour ma part.

 

J'arrive à une registration correcte des détails, par rapport à ta version : par contre, après le positionnement auto du contour, j'ai du ajuster l'orientation de l'équateur, qui n'était pas parfaitement parallèle à l'équateur de la planète. Si tu ne l'avais pas retouché de ton côté, le pbl venait certainement de là !
J'ai choisi orientation nord en haut pour être proche de la version d'origine mais je n'ai pas tenté de la réorienter.

2011-10-20-2044.7-JLB-RGBfinal+ 2011-10-20-2044.7-JLB-RGBfinal+

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:03

Bonjour à tous,

 

La turbulence de jeudi était vraiment trop importante, l'observation en visuel et à plus forte raison l'imagerie ne donnait rien. Je n'ai pas insisté surtout au vu des derniers jours :)

 

Ce vendredi matin, observation rapide avant de partir au chateau de Chantilly avec la petite famille. Quelques protubérances mais beaucoup moins imposantes que celles des derniers jours, AR 1195 qui devient sympathique :) mais elle n'a rien donné en imagerie ...turbulence mon ennemie...

 

La turbulence était présente, pas facile pour travailler à la Barlow X2.

Ciel clair, légèrement voilé, un peu de vent mais léger

 

 La configuration optique est la même à savoir Zeiss AS 100/1000 avec un Solarmax de 90 mm, un BF 15 et un Baader Eudiascopique pour le repérage de 15 mm. Toujours un réglage du TuneMax pour mettre en évidence un maximum de phénomènes.

La séance commence à 09h10 pour finir à 09h30 HL.

 

J'ai décidé d'imager AR 1193 au bord du limbe avant qu'elle disparaisse.

 

Je mets la capture pour les paramètres.


Capture start time         = Friday, 22 April 2011 09:21:19 HL
Capture duration           = 79.35 sec

Captured frames            = 1200
Dropped frames             = 4
Capture frame speed        = 15 fps

Camera                     = Lumenera SKYnyx2-1M #6110288 couplé avec la Barlow X2.
pixel size                 = 4.65 x 4.65 µm²

Image type                 = Light frame
RoI size                   = 1392x1040
Frame rate                 = 15.1 fps
Capture format             = Ser / 16Bit
Exposure                   = 13.0 ms
Gain                       = 1.11
Gamma                      = 1.00
Contrast                   = 1.00
Brightness                 = 0.0
Image flipping             = None

 

Je retiens 300 images (0.75 en qualité). J'utilise Avistack 2, j'ai mis 96 pour l'alignement et recherche sur 30 pixels. Save tiff en 16 bits.


Sous Photoshop :


Réglages des niveaux, puis renforcements 1 pixels à 500 % ,  puis renforcement à 1 pixels à 500 %. Recadrage - et non redimensionnement-

 

Marjorie ne trouvait pas l'image assez contrastée, je lui ai rétorqué que si je le faisais, adieu protubérance même si son intéret est limité !

Elle a donc fait la technique suivante qui évitera de m'embêter avec un logiciel HDR :)

Dans la fenêtre des calques, cliquer sur l'icone en bas calque de réglage et sélectionner courbes.

Cela va me créer un masque de fusion dédié aux courbes.

Ensuite on utilise dans la palette outils, dégradé. On va tirer un trait du bas de l'image à contraster jusqu'à en haut de l'image (cela correspond aussi à la force du dégradé) en restant appuyer sur clic gauche.

Ensuite, on va sélectionner trois points dans le graphique de courbes : celui du bas correspond aux " foncés " , celui du haut aux tons clairs. On va déplacer ces points (vers le bas et la droite) pour faire une courbe en forme de S pour assombrir les foncés et éclaircir les clairs. Là, c'est le principe général, cela se fait à l'oeil en regardant les modifications de l'image.

But de la manip : le globe est bien contrasté, beaucoup moins clair et la protubérance ne bouge pas question niveaux !!!

Une fois fait, aplatissement du calque.

 

Sauvegarde en jpeg.

Amicalement.

 

P.S : lien du fait de la taille de l'image...

 

11 04 22 AR1193N00000 15001500rec 11 04 22 AR1193N00000 15001500rec


 

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 13:03

Bonjour à tous,

 

Lionel nous invite chez lui pour fêter sa crémaillière. J'ai promis de regarder dans le Coronado afin de savoir si je devais venir avec la Zeiss. Les éléments en visuel sont bien petits et guère impressionnants, une toute petite protubérance, quelques petits filaments , un plus gros mais peu contrasté et la tache 1084 petite..qui s'en va à l'ouest.

 

On n'insiste pas, je surveille l'activité et je le contacterai quand cela pétera bien là haut !

Toutefois, c'est bien suffisant pour tester Avistack présenté par Jérome Delpau lors de sa toute dernière visite. Hop deux filaments et la tache à la Barlow X2 avec le montage habituel à savoir Zeiss AS 100/1000, Solarmax 90 BF 15 avec la Barlow X2 Célestron et la Skynyx 2.1 M

La capture :

Capture start time         = Wednesday, 07 July 2010 10:27:15 HL
Capture duration           = 72.76 sec

Captured frames            = 1100
Dropped frames             = 4
Capture frame speed        = 15 fps

Camera                     = Lumenera SKYnyx2-1M #6110288
pixel size                 = 4.65 x 4.65 µm²

Image type                 = Light frame
RoI size                   = 1392x1040
Frame rate                 = 15.1 fps
Capture format             = Ser / 16Bit
Exposure                   = 14.0 ms
Gain                       = 1.00
Gamma                      = 1.00
Contrast                   = 1.00
Brightness                 = 0.0
Image flipping             = None

Et bien en FIT 300 frames de rejetées , en .SER rien ou si peu !! Je sais ce qui me reste à faire surtout qu'Avistack reconnait le .SER de Heiko créateur de Lucam Recorder, logiciel de capture dédié Skynyx.

Parti pour Avistack : il s'agit d'un TUTORIEL donc exhaustif. Pour mon image, 500 images retenues.


Un petit tutoriel Avistack 1.81 qui me donne de bons résultats par rapport à Iris !

Prévoyez un PC avec une config musclée. Mon duo P8700 cadencé à 2.53 Ghz monte à 90 % d'utilisation !! L'utilitaire SMP Seesaw est très utile pour dédier un Processeurau travail (processus idlrt.exe).

Une fois le logiciel installé (je ne donne pas de lien qui risque de changer au cours du temps mais une simple recherche sur un moteur devrait rapidement vous satisfaire pour le téléchargement, le logiciel est FREEWARE !), on va dans Réglages => Langue et hop on sélectionne FRE et voici les commandes en français après un redémarrage de l'application.

Nous faisons ensuite Fichier => Charger film. Grande force pour moi, il reconnait l'extension propriétaire .SER de Lucam Recorder, logiciel de capture des Skynyx.

La première image du film apparait.

 

Nous allons cliquer au niveau de la colonne à gauche à savoir " Régler l'alignement des points ". Lune, Soleil, on sélectionne Surface, les planètes et bien planète !

Avec les boutons style lecteur DVD, nous allons sélectionner une image la plus nette possible (ce sera l'image de référence cf Registax :) puis nous allons sélectionner un premier point de référence P1 avec le clic gauche puis un deuxième LE PLUS LOIN POSSIBLE de P1 avec le clic droit, ce sera P 2. ATTENTION, ces deux points DEVRONT être toujours présents sur TOUTES les umages sélectionnées (danger de sélection de P1 près du bord de champ et avec un mauvais suivi, cette zone retenue sort du champ de la capture..).

 

Occupons nous à gauche des réglettes. La première "Alignements évalués", je laisse par défaut à 24. J'ai mis une valeur à 12 sensé être plus performant, il était paumé !! Si cette valeur est trop grande, les différents effets du seeing seront difficiles à quantifier.
Si le seeing est très mauvais ou s'il y a seulement quelques structures dans l'image, il vaut mieux choisir une valeur haute ! Donc à tester avec vos images.

Pour la réglette, l'alignement cherche le radius, j'augmente à 30 voire plus s'il a du mal à aligner (on verra plus tard comment le quantifier).

La dernière réglette, facteur de lissage, je le mets à 1. Si les images sont trop bruitées, cela peut générer des erreurs d'alignement donc cette réglette lisse les images. Pour la Skynyx 1 suffit, voire quelquefois deux. Là aussi, cette valeur dépend de votre caméra.

On appuie sur Appliquer et on revient à notre écran principal, cliquons sur aligner les images et prenons un thé (5 minutes pour moi de manip).

 

Nous allons analyser ensuite l'image qu'il nous sort. Regardons le schéma du milieu qui indique le nombre d'images qui a x pixels de décalage par rapport à l'image de référence.

Si vous avez des valeurs du style 30,40,50 pixels, l'alignement n'est pas bon. Modifier les deux réglettes et tester d'autres points plus contrastés. Une ou deux images à 10 pixels de décalage, ce n'est pas génant quand le reste est en majorité à 3,4 pixels.

On regarde les valeurs supérieurs en pixel et on va retenir la première valeur caractéristique.

Exemple: Distribution des déplacements de P 2 relatifs à P 1
8 pixels, barre à 6 , j'ai 6 images à plus de 8 pixels de déplacements. pas 30 ou 40 valeurs au dessus de 20 pixels par exemple, mon alignement est bon.
7 pixels, barre à 25.
6 pixels, barre à 74
5 pixels, barre à 250 !

Hop, là sur 1000 images, cela fait 1/4 ! Je RETIENS donc la valeur AU DESSUS à savoir à 6 pixels. Suivant vos images, ce sera 3,4,5,6..

Sur le graphique d'en haut, nous avons un ascenceur à gauche de ce graphique. Descendons le jusqu'à cette fameuse valeur de 6 pixels, il m'indique en haut qu'il ne va retenir donc que 1006 images sur 1100 et ne pas tenir compte des images aux trop grands décalages.

FAIRE APPLIQUER A COTE DU NOMBRE d IMAGES 1006(1100) dans mon cas.

Une fois fait, il bosse :)

 

On sélectionne ensuite Régler le seuils de tolérance. Si c'est une surface sans fond de ciel, on ne touche à rien !

Le fond de ciel apparait (bord soleil, lune, planètes) en fausse couleur. Nous allons monter le seuil plus bas jusqu'à que le fond de ciel soit bien noir... Il y a aucune raison de faire des études de qualité sur ce fond noir, avec ce menu, c'est chose dite !

Le seuil plus haut sera utilisé dans le cas d'un globe solaire saturé pour une capture de protubérance, il sera donc baissé (Merci à Jérome).

 

 

Passons au reste, Facteur de lissage, je mets au minimum, distance minimum aussi, ces deux paramètres me donnent le nombre de points de références maximum. Il suffit de monter ces deux curseurs pour en retrouver moins. Le radius de recherche, METTEZ la valeur dite plus haut à savoir 6 pixels dans ce cas. Radius de corrélation, pareil au minimum - une grande valeur risque de ne pas détecter des structures fines -. Rallongement de l'image, je ne sais pas, je laisse par défaut puis tout en bas, sélectionnez Taille originale.

Faire Régler les points R. Dans mon cas 7135, les zones noires du fond du ciel sont peu maillés et ma protubérance est quand même prise en compte du fait du bon réglage du seuil plus bas (la protubérance ne doit pas disparaitre !)

 

La taille de zone de qualité, je la laissais à 64 puisque les courbes de qualité sont quasi identiques quelque soit la valeur. MAIS les cellules de travail pour le stackage sont liés à ce paramètre il me semble donc j'optimise en mettant la valeur la plus faible pour une meilleure prise en compte du seeing - cela reste à confirmer toutefois. Mettons à 16 et cliquons sur Calculer la qualité. Reparti pour quatre minutes. Une fois fini,Fermons cette fenêtre de qualité moyenne de l'image et allons dans Diagrammes -> Qualité (Rangée).

Courbe très intéressante, les valeurs positives en ordonnée sont les bonnes images seeing bon donc. 0 est la valeur de référence, les valeurs négatives , les images turbulées.
Regardons à quelle nombre d'images, je coupe l'axe des abcisses et décalons vers la gauche.


Exemple : je passe à Y=0 pour 400 images, je vais voir à quoi correspond Y =0.05 environ et je vais retenir le nombre d'images. Par exemple, 320.

A gauche, dans la colonne des menus, seuil de tolérance de la qualité, bougeons le curseur jusqu'à en haut entre parenthèses figure 320. Dans mon cas, 39.8 pour ce curseur.

Et maintenant faisons Aligner points de référence et passons à table car cela va de 30 minutes à une heure !

 

Mais nous tenons le bon bout, cliquons sur stacker les images et chaque petite zone sera stackée 400 fois sur les 1006 images. Je m'explique , sur la dernière, toute pourrie, il y aura peut être une minuscule zone sans trop de turbulence et bien elle sera additionnée mais JUSTE cette zone.

Sauvegarder en TIF reconnu en 16 bits par Photoshop. Passons en RVB 1 bits pour le traitement.

Voila une petite introduction à Avistack.

 

Et le flat là dedans :)

Et bien pas dur. Charger Film., sélectionner P1 et P2 au pif , NE PAS FAIRE ALIGNER les POINTS mais aller dans Réglages => Flat -Créer. Il va le générer et devra être enregistré.

Et AVANT d'appuyer sur stacker les images, faire Réglages => Flat => Charger, récupérer le fichier précédent et hop on clique sur stacker pour la prise en compte !

 

Photoshop CS 3

Classique , passage en RVB, Niveaux pour la colorisation et l'équilibrage, ensuite renforcements 0.8 pixels à 500 % , redimensionnement à 1024*768, léger recadrage et renforcement final 0.4 pixel à 500 % et c'est tout.
Save jpeg.

 

 

 

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 19:34

Bonjour,

On ne présente plus Guillaume Cannat qui depuis plus de dix ans est à l'origine d'une des bibles astronomiques à savoir Le Guide du ciel ( concernant une année d'observations ) sans oublier un autre guide dédié à l'observation à l'oeil nu ( cf www.leguideduciel.net )

Guillaume a autoédité les livres cette année pour éviter que les Editions Nathan le mettent aux oubliettes..............

Pensant à un outil supplémentaire, Guillaume vient de créer une newsletter gratuite pour nous les astronomes.

Je vous l'invite à découvrir.

Mais laissant lui la parole ;)

Il s'agit d'un nouvel outil - gratuit et ouvert à tous, acheteurs ou non
du Guide - qui vient compléter la version papier du Guide du Ciel. Son
but premier est de vous rappeler les principaux phénomènes à observer (à
l'oeil nu et aux instruments) et de vous annoncer les dernières
découvertes d'objets potentiellement observables (comètes, astéroïdes,
supernovae et novae, grosses éruptions solaires, etc.). Le mois de
janvier dernier a démontré, en effet, à quel point il pouvait être
important de recevoir des informations rapidement pour observer dans de
bonnes conditions une comète, comme McNaught, ou une nova, comme celle
du Scorpion, que les livres ou les revues ne pouvaient pas annoncer à
l'avance...

A priori, il y aura une lettre mensuelle + de brefs messages en fonction
des découvertes intéressantes ; pas de quoi encombrer votre BAL donc !

Le numéro 1 de La lettre électronique du Guide du Ciel est disponible ;
si vous voulez le recevoir, cliquez simplement sur ce lien
abonnement@leguideduciel.net ; vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Amicalement à tous.

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 22:27

Bonjour à tous,

Pour cette deuxième d'image, elle illustre surtout un essai que je voulais faire suite à des échanges avec Jean-Luc Lavanchy.

Stéphane m'avait envoyé un message avec un lien sur le site de Jean-Luc qui présente un tutoriel pour virer le fond de ciel.
Au vu de l'image présentant des différences de luminosité, je me demandais si le logiciel pouvait convenir pour mes problèmes de luminosité / contraste pour mes mosaiques solaires sans que je passe des heures sous Photoshop ou demander à Guy de me faire le boulot ;)

Jean-Luc pense que le logiciel peut être mal adapté pour mon besoin spécifique même si cela ne coute rien de tester mais pas d'images dignes de ce nom à mettre sous la main.

Après discussions, Jean-Luc me suggère deux logiciels à savoir Stitch et AutoPano. Après recherche de Google, le premier me renvoie sur les films de Disney, le deuxième pas de souci, je tombe sur la page d'hébergement du logiciel avec d'excellents tutoriels dispo sur le web.

Je regarde ce que propose le logiciel , cela me semble bon, ajustement des niveaux, des couleurs suivant différents algorithmes.

Attention, le logiciel n'est pas un freeware mais coute 99 euros, une version d'évaluation existe cependant !!! Qu'on se le dise !

Dimanche matin, j'ai promis de sortir avec les enfants. Donc il va falloir bosser vite....

Pour gagner du temps de capture, je travaille à 8 bits et fait des films de 300 images au lieu des 600. Ayant très peu de repère sur le globe ( filaments et tache), j'ai tendance à arroser et je fais 9 captures pour la mosaique totale du Soleil au lieu des 6 habituels.

Je galère un peu aussi pour les réglages du à la différence de contraste entre le limbe et le centre du soleil. Il faut trouver le bon compromis, après quelques tatonnements, les paramètres de captures sont trouvés. Ils seront les mêmes pour toute les captures.


Réglages
Start time of recording.....2007-03-11, 8:07:14 UTC et 10 minutes pour les 8 autres films restants
Recording duration..........47.11s, fragmented by PAUSE button

Telescope...................Zeiss AS 100/1000; AP: 100mm; FL: 1000mm; Extender: 1.00

Camera......................SKYnyx2-1M b/w #6110288
Bayer matrix................MONO
Image size..................1392x1040
Binning.....................1x1
Pixel format................8Bit grayscale
Camera stream rate..........7.5 fps

Captured frames.............294
Dropped frames..............2
Capture frame speed.........6.2 fps

Exposure....................0.38ms
Gain........................2.85
Gamma.......................1.00
Contrast....................2.19
Brightness..................-2.44

Je travaille à la chaine avec Registax en single point, la technique reste la même que sur mes autres posts, je n'y reviens pas.

Mais là histoire de voir ce qu'a le logiciel dans le ventre, je retiens entre 80 et 130 images sur 300 et les niveaux ne sont pas homogènes loin de là. Je n'ai pas fait aussi de flat.

Ensuite en ouvrant Autopano Pro v 1.3.0, je lui indique l'intégralité de mes images constituant la future musique et on le laisse bosser  pendant 30 secondes.

Ensuite on obtient l'image finale MAIS qui n'est pas récupérable dans un format autre que propriétaire.

Il faut donc cliquer sur Lancer le Rendu , j'ai juste modifié le format de sortie en psd pour pouvoir travailler dessus et le repertoire de sortie et on valide par OK.

Et là stupeur, il prend la première image, il va chercher la deuxième, il la superpose de façon automatique à la première en faisant le raccord ( INVISIBLE !)  et il règle le contraste et la luminosité  pour avoir un tout homogène.

Bref,  au lieu d'y passer quatre heures, j'y ai passé trois minutes !!!!!!!!

Mais reste à savoir si les renforcements et la colorisation ne vont pas mettre en évidence des défauts au final.

Je colorise l'image par les niveaux sur chaque couche de couleur puis fait un premier renforcement à 1 pixel à 500 %, je réduis à 66.67% et une deuxième accentuation à 0.3 pixel à 150 %

Je sauvegarde en jpeg.

J'avais fait les protubérances mais bon, cette image ne constitue qu'un test pour voir ce qu'avait le logiciel " dans le ventre ". J'ai laissé tomber ;)

Merci aux collègues qui m'ont donné leur avis.

Il est à noter que si le globe est fait de cette manière, les protubérances sont faites à " l'ancienne " à savoir par les calques de Photoshop.

Toutefois, ce logiciel avec l'arrivée prochaine du maximum solaire m'enlève une sacrée épine du pied depuis le temps ( 3 ans !) que je galère avec ces problèmes de luminosité / contraste. Ce sera un gain de temps plus qu'appréciable.

Il me reste avec une activité solaire plus active à retester en 12 bits et voir si cet applicatif continue d'être aussi performant dans la durée.

Amicalement à tous.

 

Repost 0
23 juin 2006 5 23 /06 /juin /2006 22:43

Bonjour à tous,

Merci à Claude pour cette astuce qui en aidera plus d'un en imagerie solaire !!!

Je cite :

Si vraiment il y a reflet ( je veux dire si ce n'est pas dû à autre chose )
il existe un moyen imparable pour s'en débarrasser. Il faut acheter
du " Vénilia adhésif " on en trouve chez Castorama par exemple.
Il faut prendre du vénilia à l'aspect velouté noir et le coller à
l'intérieur du tube. C'est plus facile à dire qu'à faire.

Mais pas de souci de mon coté, mon épouse en utilise pour la couture et me l'a installé au niveau de mon adaptateur !!!!!

Résultats garantis !!!!!!!

Amicalement à tous.

Repost 0
Published by Jean_Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 20:33

Bonjour à tous,

Voila ce qui m'amène :
J'ai fait un avi de Saturne de 2409 images sous Astrosnap. Je sais qu'il y a
une limite.

Axel m'a répondu :

En ce qui concerne les 2Go, il s'agit d'une limitation de Video For Windows
(AVI 1.0). La table d'index des trames utilise un
adressage sur 32 bits, ce qui limite effectivement la taille des fichiers à
2Go.

Je dois modifier le programme pour utiliser la technique AVI 2.0 (autrement
appelé OpenDML). L'adressage est fait sur 64 bits,
permettant des tailles de fichiers completement invraisemblables...

Et c'est un gros chantier, comme la prise en compte des Meade DSI.

Mais reprenons :
J'ai fait un film non compressé.

Et bien sur ce film plus que prometteur de Saturne , beh impossible de
l'ouvrir !!!! Que ce soit avec Iris , Registax , avibmp , WM player etc.

J'ai eu des pistes grâce à un forum informatique sur notre IntraDef à savoir
le forum informatique de Douai.
Stéphane et Axel ont été aussi d'un secours précieux.
Merci à toutes ces personnes pour leur aide.

J'ai téléchargé Virtualdub et avirepair.
http://www.pk3.org/Astro/index.htm?software_utils.htm

Pour avirepair, il me semble qu'il  faut un 2eme avi qui fonctionne comme
référence me dit Stéphane.

Je confirme, il faut effectivement un film de référence avec les MEMES
REGLAGES de la webcam. Ce dernier point est important.

Je mets les infos du site avec mes mots à moi ;)

2, Lancer AVIRepair
3, Selectionner source AVI file ( le BON film donc)
4, Faire : Open Corrupted file et choisir le film corrompu.
Le film est réparé mais ce n'est pas fini !
5, Open file avec  VirtualDub avec les options avancées.
6, Laisser VirtualDub réparé l'index.
7, Selectionner Video Direct Stream Copy option (menu Video - Direct Stream
Copy)
8, Selectionner No Audio or Audio Direct Stream Copy option (menu Audio - No
Audio/Direct Stream Copy)
9, Enregistrer le film en avi.

Et hop un film qui passe dans les moulinettes de nos logiciels préférés
:))))))

Bien sur, à votre disposition pour tout renseignement pour cette manip.

Amicalement.

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article