Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 20:35

Bonjour à tous,

les beaux jours reviennent mais l'activité solaire est toujours calme voire désespérément calme... c'est pour cela qu'il n'y a pas

eu d'imagerie H alpha depuis un moment. Au niveau Lune et planètes, les dernières prises n'ont pas été concluantes et de qualité

nettement inférieure aux images précédentes...Pour la loupe binoculaire, il manquait la matière première mais là avec les beaux

jours revenant, cela devrait être mieux. Quelques arachnides ont été observés en visuel mais rien de transcendant en imagerie.
Il faut donc patienter encore pour des images :) Reste les comptes rendus d'observation dont voici le dernier !

L'anticyclone est là et bien là, profitons en vite avec cette nouvelle Lune qui est le 26 janvier ! Je contacte Guy qui est partant

pour samedi soir à Courchamps dans l'Aisne. J'arrive chez lui à 20h00 HL, j'installe mon Nexstar 8 (200/2003) avec le pare buée

maison en quinze minutes et initialise sur Rigel et Mizar. J'ai décidé de faire l'initialisation la tête binoculaire Mark V mise en

place. En effet, en la mettant par la suite, au vu de son poids, cela me faisait bouger trop le télescope et le Goto ensuite

n'était plus aussi efficace. Je la mets donc en place avec mes deux Panoptic 24 mm.
Quand je ciblais vers Mizar, ISS passait juste à ce moment là au niveau de la Grande Ourse, bien brillante et traversant le champ

de mon télescope, très impressionnant ! J'ai distingué quelques structures mais ce fut très bref !! Elle est passée au niveau de la

Grande Ourse à 20h24 HL.

Pass Details
Date:  Saturday, 21 March, 2009 
Satellite:  ISS
Observer's Location:  Courchamps ( 49.1170°N, 3.2670°E)
Local Time:  Central European Time (GMT + 1:00) 
Orbit:  348 x 361 km, 51.6° (Epoch 21 Mar)
Sun altitude at time of
maximum pass altitude:  -14.1°
Mag : -1,9


Event Time Altitude  Azimuth  Distance (km)
Rises above horizon 20:19:04 0° 266° (W ) 2,167
Reaches 10° altitude 20:21:06 10° 271° (W ) 1,326
Maximum altitude 20:23:59 54° 348° (NNW) 434
Enters shadow 20:25:30 24° 61° (ENE) 774

La turbulence est faible mais elle est devenue plus forte au cours du temps, la transparence est très bonne. Les constellations

d'hiver sont en train de passer derrière le toit de la maison de Guy donc on va commencer par les constellations situées à l'ouest.

Et je commence par le grand classique à savoir M 42
M 42 (Orion) Nébuleuse diffuse. L'esthétique de cet objet est sans appel !!!! Le centre est bien brillant et les extensions sont

superbes sur ce fond du ciel étoilé ! M 43 est nettement visible aussi. Le Trapèze est superbe avec des teintes bleutées et les

extensions nébuleuses basses beaucoup plus importantes surtout celle de droite qui est limite de sortir de mon champ de l'oculaire.

La tête binoculaire avec le renvoi coudé m'introduit un tirage certain, je ne pense pas être loin de 150 fois en grossissement.

Avec l'UHC, c'est beaucoup plus contrasté mais pour une fois, je préfère la vision sans car là je pense qu'avec la tête

binoculaire, j'ai beaucoup moins de lumière...Sans UHC, la sensation de relief est TRES prononcé surtout au niveau de la partie

supérieure de la nébuleuse et du Trapèze. On distingue énormément de détails, de volutes gazeuses.

M 1 , la nébuleuse diffuse du Crabe dans le Taureau. J'utilise mon filtre UHC pour augmenter le contraste mais pas grand chose de

perceptible. Là, avec le recul de la rédaction du compte rendu, je me dis qu'effectivement, la tête binoculaire absorbe trop la

lumière. Bref, l'ovale est bien perceptible mais cela manque de détails...

On passe au Cocher et ses trois célèbres amas Ouverts et on commence par M 36. Peu dense, relativement étendu , 25 étoiles environ

de magnitude équivalente et brillante et une forme caractéristique en araignée avec le centre de l'amas pour le corps et les

étoiles plus éloignées formant les pattes.

M 38 se présentant sous forme de patte de canard ou d'oie :). Plus étendu que M 36 avec une cinquantaine d'étoiles, peu dense et

pour la partie la plus importante représentée par le centre de la patte. A coté un petit amas, il s'agit de NGC 1907. On distingue

une dizaine d'étoiles plus faibles peu étendu mais bien dense et des étoiles de magnitudes voisines.

Je décide d'aller mettre le blouson d'hiver et les gants au lieu de rester en pull et bonnet car le froid arrive sérieusement !!

Hop un petit coup d'eau et en avant, Guy est en train de finir son repas.

M 37 , l'un de mes préférés. Bien étendu avec une cinquantaine d'étoiles, relativement dense et une forme caractéristique en

pointe.
Les trois Amas Ouverts sont impressionnants à la tête binoculaire qui là exprime tout son potentiel !

On va se promener vers le compagnon d'Orion à savoir son chien et plus exactement le grand avec M 41.
M 41 (Grand Chien) Amas ouvert. une vingtaine d'étoiles de magnitude voisine constitue cet amas très lâche, très étendu remplissant

tout le champ des 24 mm Panoptic.

Il est 21h28 HL, passage d'un satellite détecté par Guy, tournant sur lui même s'éclairant donc par intermittence. Il est passé au

dessus de Castor/ Pollux, passant au dessus du Cocher et direction de Céphée avec une belle petite étoile filante dans cette

dernière constellation.

En regardant sur www.heavens-above.com :

voici le coupable

Date:  Saturday, 21 March, 2009 
Satellite:  Cosmos 1484 Rocket
Observer's Location:  Courchamps ( 49.1170°N, 3.2670°E)
Local Time:  Central European Time (GMT + 1:00) 
Orbit:  527 x 594 km, 97.7° (Epoch 22 Mar)
Sun altitude at time of
maximum pass altitude:  -23.6°


Event Time Altitude  Azimuth  Distance (km)
Leaves shadow 21:27:29 66° 226° (SW ) 616
Maximum altitude 21:27:46 69° 258° (WSW) 603
Drops below 10° altitude 21:31:50 10° 342° (NNW) 1,882
Sets 21:34:01 0° 345° (NNW) 2,791

mag 3,9

Cosmos 1484 Rocket-   

Identification USSPACECOM Catalog No.: 14208
International Designation Code: 1983-075-B 
 
Satellite Details Orbit:  527 x 594 km, 97.7°
 Category:  Rocket Body
 Intrinsic brightness (Mag):  5.1 (at 1000km distance, 50% illuminated)
Maximum brightness (Mag): 2.3 (at perigee, 100% illuminated)


Launch Date (UTC):  July 24, 1983
 
 
NGC 2264 (Arbre de Noel) Licorne Amas Ouvert. Une trentaine d'étoiles de magnitude voisine avec sa forme caractéristique dépassant

le champ de mes Panoptic. J'utilise donc pour ce dernier les 35 mm Eudiascopique. La base du Sapin est constituée par S Monoceros

avec cinq autres étoiles. Les cotés du sapin sont constitués de 3 étoiles chacun et on monte jusqu'au sommet avec 6 étoiles.

Je passe ensuite à NGC 2244 (Licorne), un amas ouvert très esthétique composé d'une quinzaine d'étoiles pour les principales (=

brillantes) prenant pour moi la forme d'un cerf volant.

NGC 2301 (Licorne) Amas Ouvert. Sa forme est bien caractéristique, constitué de quinze étoiles avec le corps au milieu plus

brillant de 6 étoiles en losange.

M 35 (Gémeaux) Amas Ouvert Un de mes amas ouverts préférés, étendu, dense avec une bonne quarantaine d'étoiles visibles pour cet

amas avec 15 étoiles de magnitude plus faible. Un objet toujours aussi superbe.

Je passe ensuite à M 67 (Cancer) Amas Ouvert que j'avais observé à Noisy le Grand le jeudi d'avant. C'est sans appel.. A Noisy le

Grand, les étoiles sont bien là visibles mais noyées dans ce ciel laiteux, bref, il n'y a aucun contraste !! Je ne distinguais

aucune étoile environnante non loin de cet amas, qui après recherche dans Skytools, m'indique des magnitudes voisines de 9....
A Courchamps, cela éclate de piqué et de contraste, cet amas est un vrai écrin de bijoux lumineux constitué environ d'une vingtaine

d'étoiles en forme caractéristique de croissant ouvert sur la gauche. Il est dense, petit. Quant aux étoiles voisines de l'amas,

aucun souci d'observation de ces dernières à Courchamps.

Je passe à M 65 avec la tête binoculaire mais là pratiquement invisible, il est temps de retirer la tête binoculaire si je veux

observer quelques galaxies.

NGC 2281 (Cocher) Amas ouvert constitué de 25 étoiles au Plossl de 25 mm Une quinzaine formant une boucle et le reste plus brillant

et ramassé une chaine... Guy appelle cela sa boule de sapin de Noël. Pour moi, cela ressemble à un collet de lapin !

M 51 (Chiens de Chasse) Galaxie du Tourbillon (Whirpool)  deux galaxies vues de face avec les deux noyaux bien visibles plongés

dans les halos respectifs des galaxies. Malheureusement pas d'autres détails que ce soit au Kepler 200/1000 de Guy ou sur mon

Nexstar 8 avec le 24 mm Panoptic.

Saturne à la tête binoculaire avec la Magnimax 1.8 X et les 35 mm Eudiascopique. On rencontre le problème de la condensation au

niveau des oculaires du à notre front pour bien coller aux oculaires et profiter du champ complet de ces derniers. Guy m'a vexé en

me montrant Saturne au 4 mm sur le Kepler où c'était beaucoup plus joli !! Vert de rage, je suis parti de chez lui !!! Mais non, je

rigole :)))) Je sais que la binoculaire du fait des contraintes optiques voire mécaniques (poids) peut amener une image

décollimatée (en clair, une collimation pour la tête bino, une autre sans elle !) donc je décide de la virer et d'observer avec mon

Vixen Lanthanum 6 mm. On distingue quelques bandes sur le globe crémeux et Titan, Rhéa à l'Est avec Titan le plus loin. On voit

aussi l'ouverture des anneaux près du globe.
Guy trouve aussi que ma motorisation est trop violente pour le Nexstar et entraine trop de vibrations, on décide donc d'arreter les

moteurs.
Il est 22h45 HL.

M 82 (Grande Ourse), on reconnaît bien sa forme fuselée suggérant une galaxie vue par la tranche. Elle est SUPERBE ! Les extensions

sont bien définies et contrastées, sans souci en utilisant la vision décalée. Observation au 24 mm Panoptic sans tête binoculaire

me permettant de voir les deux galaxies (M81) dans le même champ.

M 81 (Grande Ourse). On distingue bien sa forme ovale. Elle montre une brillante condensation centrale au sein d'un large halo

diffus de forme écliptique. Un superbe couple avec M 81.

Guy me fait découvrir M 48 (Hydre) sur son Kepler 200/1000 avec l'Hypérion 8 mm. Amas Ouvert que je n'avais jamais observé qui

remplit tout son champ d'oculaire. Très lache avec beaucoup d'étoiles lumineuses éparpillées dans tout le champ.

Guy me dit que M 46, M 47 sont juste au dessus du toit des voisins et hop un petit coup de Goto, cela faisait longtemps que je ne

les avais pas vus ! Je ne pensais les voir aussi haut dans le Nord :) Généralement, j'observe ces deux Amas ouverts en Savoie ;)

M 46 (Poupe) Amas ouvert. Etendu car remplissant une bonne partie du champ du 24 mm. 35 étoiles pas très brillantes.

M 47 (Poupe) Amas ouvert. Il n'a pas grand chose à voir avec son prédécesseur. Beaucoup plus brillant, plus ramassé sur lui même en

forme caractéristique d'ancre. Le crochet de cette dernière est composé de six étoiles et le corps avec dix étoiles. Guy remarque

avec son œil bionique une étoile double au niveau du haut de l'ancre une étoile double, il s'agit après recherche de Struve 1121.

STF1121AB Index WDS : 07366-1429
Asc.D. : 7H36min35sec Déc. : -14°29'0" Constellation : Pup
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 7.00 7.30 
Date  2004
Séparation  7.40
Angle  305.00
Nombre d'observation 50
 
La séparation au 24 mm est loin d'être évidente, on a donc utilisé son oculaire Hyperion Zoom Baader 8 mm pour plus de confort. Guy

voit les deux composantes blanches de magnitudes voisines.

M 34 est dans l'arbre. On passe au double amas de Persée.

NGC 869-884. Les deux sont visibles dans le même champ du 24 mm Panoptic. Les étoiles ressortent, on a une sensation de relief

absolument fabuleux avec ce fond du ciel malgré qu'ils soient bas sur l'horizon. C'est un vrai régal !

M 65 (Lion) Forme oblongue avec une condensation centrale bien marquée, sans souci et superbe en vision décalée.

M 66 (Lion) Forme ovale avec un centre bien brillant. Les deux sont dans le champ des Panoptic, c'est superbe !
Effectivement, cela n'a rien à voir avec la vision avec la tête binoculaire.

38 Gem

STF 982AB Index WDS : 06546+1311
Asc.D. : 6H54min38sec Déc. : +13°10'40" Constellation : Gem
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 4.75 7.80
Date  2004
Séparation  7.40
Angle  145.00
 
La composante principale brillante est blanche, la secondaire est bleue, la séparation est serrée mais nettement visible au 24 mm

Panoptic mais on utilise l'Hypérion Zoom 8 mm pour plus de confort. Un régal et une très belle double.
Guy voit la principale jaune/orange et la secondaire bleue/verte. La différence de magnitude est évidente

54 Leo ou Struve 1487

STF1487 Index WDS : 10556+2445
Asc.D. : 10H55min36sec Déc. : +24°44'59" Constellation : Leo
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 4.48 6.30
Date 2005
Séparation 6.60
Angle 113.00
Nombre d'observation 223
 
Guy voit la composante principale blanche et la secondaire jaune, comme moi ! La différence de magnitude est évidente.


Iota Cancer ou Struve 1268

STF1268 Index WDS : 08467+2846
Asc.D. : 8H46min41sec Déc. : +28°45'35" Constellation : Cnc
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 4.13 5.99
Date 2003
Séparation 30.70
Angle 308.00
Nombre d'observation 97

Une copie conforme d'Albiréo. La composante principale est jaune, la secondaire blanche, la différence de magnitude est perceptible

et la séparation est tranquille au Kepler 200/1000 et le Plossl de 25 mm.


Algieba (Gamma Lion)

STF1424AB Index WDS : 10200+1950
Asc.D. : 10H19min58sec Déc. : +19°50'30" Constellation : Leo
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 2.37 3.64
Date 2005
Séparation  4.70
Angle 125.00
Nombre d'observation 760

les deux composantes sont jaunes, les magnitudes sont très voisines et le couple est bien serrée au 24 mm mais néanmoins séparées.

La turbulence commence à être plus forte qu'au début d'observation.

Il est 23h45HL. Avec la turbulence et les doubles surtouts, on se rend compte que la collimation est nettement perfectible ! La

collimation n'est plus aussi dure qu'auparavant et les trajets avec les vibrations associées font que je dois la retoucher après

mes déplacements en campagne.....On décide de faire à deux, Guy étant moins astigmate que moi se colle à l'oculaire, je joue du

tournevis cruciforme. En quinze minutes, en affinant, c'est réglé et beaucoup mieux, cela se ressent au niveau de la séparation des

étoiles doubles sans oublier les joies de la mise au point !!!
On a bien mérité une pause, le temps de se réchauffer un peu et de laisser le ciel tourner et amener d'autres constellations.

On recommence à 1h05 HL.

M 53 (Chevelure de Bérénice) Un Amas Globulaire observé au 24 mm puis à l'Hypérion Zoom 11 mm. Non résolu au centre mais résolu à

la périphérie. Dense mais peu étendu. Assez décevant toutefois.

M 3 (Chiens de Chasse)  Hypérion Zoom 11 mm  Cet amas dense, assez étendu, brillant est résolu du
centre jusqu'à la périphérie. Cet oculaire zoom est pratique pour les amas globulaires pour essayer de résoudre le centre, pas la

peine de changer sans arrêt pour voir ce que cela donne, il y a juste à tourner !

M 13 (Hercule) Un amas globulaire.  6 mm Vixen Lanthanum, aucun souci, c'est superbe !!! Dense, étendu aux étoiles résolues au

centre, un superbe objet comme d'habitude. Sur le Kepler de Guy au 13 mm Baader, il est superbe aussi.

NGC 3242 (Hydre) Nébuleuse planétaire. Ghost of Jupiter. J'utilise sur mon Nexstar l'Hypérion Zoom 8 mm
de Guy. Une petite nébuleuse planétaire mais qui ne pose aucun souci de repérage, elle est évidente et sa forme effectivement

ressemble à Jupiter sans les bandes !

M 104 (Vierge) galaxie. Le sombrero. Utilisation avec le 24 mm Panoptic. Le bulbe est bien brillant, belle masse blanche ovale tout

autour avec un contraste plus sombre non loin du bulbe , perception de la bande sombre ? Guy distingue aussi quelque chose à ce

niveau.

On repasse à M 51 qui est non loin du zénith, là c'est beaucoup mieux qu'avant, le pont de matière entre les deux est cette fois çi

bien perceptible !

M 5 (Ophicius)  Un amas globulaire. Toujours aussi superbe, dense, étendu bien résolu aussi. Là, j'ai utilisé le 6 mm, c'est un

régal ! Cela grouille d'étoiles !

M 92 (Hercule) Amas globulaire sur le Kepler de Guy et l'Hypérion Zoom 8 mm. Etendu, moins d'étoiles que M 13 mais très bel objet

qui souffre de la proximité de son homologue. Sur le Nexstar 8 et le 6 mm, résolu au centre, bien dense, un régal là aussi !

M 57 (Lyre) Nébuleuse planétaire avec le Kepler et le 4 mm. L'anneau est visible sans souci et en vision décalée montre des

irrégularités à ce niveau de contraste.

NGC 6633 (Ophicius) Amas Ouvert. Un petit amas très lâche, une quinzaine d'étoiles de magnitude voisine. Pas de forme

caractéristique, bref sans plus.

M 101 (Grande Ourse) galaxie. Guy m'a demandé cet objet, profitant de mon Goto. Il m'a dit que cela ressemblait à M 33 aux jumelles

:) Pas grand chose à voir....

Les lampadaires de Guy s'éteignent à 2h00 HL mais on craint le futur remplacement de ces derniers ...Les flashs clignotants des

éoliennes toutes proches sont pas mal aussi mais enfin, pas trop de mal comme on n'image pas en ciel profond...

Albireo

STFA 43Aa-B Index WDS : 19307+2758
Asc.D. : 19H30min43sec Déc. : +27°57'34" Constellation : Cyg
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 3.37 4.68
Date 2005
Séparation 35.00
Angle 55.00
Nombre d'observation 239
 
cf Iota Cancer ;)

Toujours aussi beau avec la composante principale jaune, la secondaire bleue et une séparation évidente au 24 mm Panoptic. Avec le

fond d'étoiles de cette zone, c'est un régal !

Il est 2h35 HL. Les constellations d'été se levent tranquillement mais bon, il faut bien attendre une bonne heure pour sortir des

arbres... donc cela fait recommencer à 3h30 environ...Entre le froid, la fatigue de cette nuit et la nuit dernière (beh oui, je

vieillis et plus sujet aux insomnies !), il est temps d'aller dormir.
Guy m'héberge et réveil à 7h30 pour ma part pour un coucher à 3h00 du mat. Le temps de ranger le matériel, de déjeuner, départ à

8h15. On a bien fait de ne pas rater la fenêtre de tir, la brume s'est levée et ce matin, le ciel est complètement bouché, cela se

lèvera en soirée à Noisy le Grand.
Bilan de la soirée : une très bonne séance d'observation dont la dernière remontait à 3 mois à Moutils.
35 objets du ciel profond, Saturne et 6 doubles.
Merci à toute la famille de Guy et au ravitaillement de miel par la même occasion.
Amicalement.

 

Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 00:02
Bonjour à tous,

Mon fils de 8 ans m'a demandé un robot pour son anniversaire. Il pensait à
Nao mais à 3000 euros, on attendra un peu.
Après moults recherches tous les deux, le modèle LEGO MINDSTORMS NXT nous a
tapé dans l'oeil !!

Cependant, comme malheureusement trop d'habitudes, les ressources en
français sont rares .... (sans compter qu'à 8 ans, la maitrise de l'anglais,
il y a du chemin !!).

Je n'ai pas trouvé de liste EN FRANCAIS sur ce robot ludique. Pour les
forums, les anciens de listes yahoo savent que je n'aime pas trop cet outil,
la liste ayant ma préférence.

On va se donner un an pour voir ce que cela donne.... Au programme,
constructions, liens, doc diverses, programmations, PARTAGE de
connaissances, les 100 Mo de yahoo sont là pour tous.

Afin de lutter contre les spams, les inscriptions sont modérées mais pas
l'envoi des messages.

Les archives sont accessibles qu'aux membres.

La liste est là :
http://fr.groups.yahoo.com/group/mindstorms_nxt/

Maintenant , il peut pleuvoir !!! :)

Une présentation de la bête tirée de clubic :

Avec 519 pièces, l'ensemble Mindstorms s'articule autour de la nouvelle brique intelligente NXT qui renferme un microprocesseur 32-bits ARM-7. Celui-ci aura pour rôle d'exécuter les programmes qui lui seront transmis via le câble USB fourni ou via l'interface Bluetooth, une radio Bluetooth de type Bluetooth 2.0 étant incluse dans cette brique. Clef de voûte du système, la brique NXT est alimentée par six piles LR6 (ou une batterie rechargeable que l'on peut acquérir en option). Comme souvent chez Lego, se pose le problème du remplacement des piles puisque pour les remplacer il faudra démonter la brique… et donc mettre en pièce sa construction. Au vu de la consommation électrique de l'engin, nos six piles n'ayant pas duré plus d'un mois, l'achat de la batterie rechargeable semble indispensable.

Dotée d'un écran LCD et d'un total de quatre boutons, le bouton central orange permettant de mettre en route le système, la brique dispose d'un menu doté d'icônes dans lequel on navigue avec les flèches. On pourra ainsi sélectionner le programme que l'on souhaite exécuter, activer le Bluetooth, consulter les contacts de son téléphone portable, régler le volume du haut parleur intégré ou encore mettre de l'ordre dans ses fichiers ou bien tester le bon fonctionnement des capteurs avec certains programmes test.



Avec 256 Ko de mémoire flash, la brique NXT ne peut malheureusement stocker qu'un nombre restreint de programmes. C'est d'autant plus dommage que le haut-parleur Piezo qu'elle renferme peut être utilisé pour que le robot donne de la voix : sauf qu'en stockant des fichiers audios, la quantité de mémoire disponible est très vite réduite. En terme de connectique, on retrouve, sur le bas de la brique, quatre connecteurs propriétaires (type RJ-11) servant à relier en entrée les divers capteurs Mindstorms alors que le sommet de la brique comporte trois connecteurs, toujours de type propriétaire, pour contrôler un total de trois servomoteurs électriques. Non loin de là se situe le connecteur USB utilisé pour programmer notre brique. Toujours au sujet de la brique NXT, il est bon de préciser que son micro-logiciel est libre : vous pouvez donc le modifier à votre guise ou profiter des firmwares alternatifs développés par la communauté.

Il est à noter que les capteurs des premiers Mindstorms RCX ne sont pas compatibles avec le nouvel ensemble NXT. Il faudra faire l'acquisition d'adaptateurs, vendus en option, pour continuer à profiter de ses accessoires de première génération. De plus, la brique NXT s'intègre différemment dans vos constructions. Exit ici les tenons d'assemblage, Lego ne proposant que des trous sur les côtés et le dessous de la brique, à la façon des briques Technics.

Des capteurs, en veux-tu ? en voilà !

Le kit Mindstorms NXT comprend, outre les éléments de montage tels que les briques, engrenages, plots, etc., un ensemble de moteurs et de capteurs. On retrouve dans la boîte trois servomoteurs, tous identiques, avec un détecteur de rotation. La rotation des moteurs peut se faire au degré près et chaque moteur peut être actionné avec plus ou moins d'intensité.



Du côté des capteurs, Lego en fournit quatre... tous différents ! Lego propose ainsi un capteur de contact ou de toucher, un microphone, un capteur de lumière et un sonar. Le capteur de lumière est capable de détecter trois niveaux de luminosité : cela peut permettre de créer un robot capable de se déplacer selon une ligne tracée au sol ou encore un robot capable de trier les objets par couleur. C'est pour cette raison qu'une balle rouge et une balle bleue sont livrées dans le kit. De son côté le sonar détecte la proximité d'un obstacle avec une précision de 3 centimètres pour une échelle comprise entre 0 et 255 centimètres. Enfin le capteur que nous baptisions microphone ne fait que mesurer le niveau de décibels de la pièce.



Avec ce large éventail de capteurs, le robot, ou toute autre création de votre esprit, peut donc entendre, se repérer dans l'espace et détecter la lumière et l'intensité de cette dernière. En option, Lego propose sur son site Internet d'autres capteurs dont un capable de détecter les couleurs, le second renfermant un accéléromètre et le troisième intégrant un compas.
Livré dans une boîte aux dimensions plus qu'imposantes, le kit Mindstorms NXT comporte un grand nombre de pièces, ce qui devrait ravir les amateurs de montages un tant soit peu complexes. Étant donné qu'il est possible de réaliser jusqu'à quatre modèles différents, on retrouvera dans le kit des pièces aussi inattendues que des pinces, des griffes, des balles, des roues, sans oublier la traditionnelle planche d'autocollants. Les instructions de montage sont pour le moins déroutantes puisque dans notre unité d'évaluation, nous avons trouvé le plan pour monter notre robot… sur le CD-ROM du logiciel NXT, sur lequel nous reviendrons un peu plus loin. Monter un Lego Technics avec un plan sur ordinateur plutôt que sur papier… ce n'est pas toujours pratique, avouons-le.

Pour le reste, les instructions sont relativement bien pensées puisque la construction du robot se divise en diverses étapes : assemblage individuel de chaque jambe, construction du tronc, et création des bras, les derniers éléments venant constituer la tête notamment. Votre serviteur, qui n'avait pas touché à un Lego Technics depuis ce fameux camion benne avec bras articulé et programmation par lecture de code barres, s'est rapidement dérouillé pour retrouver le plaisir de construire un Lego, tout simplement en approximativement une heure de temps.

Petit regret, lors du montage il est très difficile (impossible ?) de connaître la bonne longueur de câble à employer pour relier capteur ou servomoteur à la brique : on se retrouve parfois avec des câbles trop courts (ou l'inverse) et l'on se met à faire de la couture pour les guider de telle façon que les câbles n'enrayent pas le bon fonctionnement de la mécanique.

Mindstorms NXT : le logiciel

Le montage de votre modèle terminé, il faut maintenant passer à l'installation du logiciel Mindstorms, un logiciel compatible Windows Vista et Mac Intel dans sa version 1.1. Disponible en français, le logiciel s'installe rapidement, mais requiert un redémarrage de l'ordinateur pour être pleinement opérationnel. Graphiquement assez réussi, bien qu'un peu trop fouillé, le logiciel Mindstorms vous permet de programmer visuellement votre robot. Pour cela on retrouve un ensemble d'opérateurs regroupés dans une barre d'outils verticale dont l'affichage est par défaut simplifié alors que la plus grande partie de l'écran consiste en une planche à dessin sur laquelle on glissera les diverses commandes qui vont constituer le cœur de votre programme. Utilisant le langage de programmation NXT-G, le logiciel Mindstorms est entièrement graphique : pas question ici de tremper ses mains dans des lignes de code.
Bien qu'entièrement visuel, l'environnement de développement MindStorms n'est pas pour autant déconnecté de la programmation tel qu'on la connaît sur nos chers PC. C'est ainsi qu'on retrouve des boucles et des commutateurs (si une condition est remplie), comme dans n'importe quel langage de programmation. Parmi les opérateurs les plus simples, le logiciel Mindstorms propose d'actionner les fonctions de déplacement : en glissant la commande déplacer sur la surface de travail, on choisit ensuite le port (A, B, C) du moteur que l'on souhaite actionner et l'on peut ensuite régler le nombre de rotations, la vitesse ou encore la durée. Parmi les fonctions basiques, le logiciel permet de jouer des sons sur le robot ou encore d'afficher des pictogrammes sur l'écran LCD de la brique NXT. Malheureusement ces fonctions sont assez limitées, en particulier l'aspect sonore puisqu'il n'est pas question de télécharger ses MP3 sur la brique NXT. Dommage !




Ensuite, viennent des opérateurs plus élaborés comme ceux indiquant au programme d'attendre un ordre en provenance d'un capteur, quel qu'il soit, avant d'exécuter une autre action. Il est bien sûr possible de créer des boucles dans des boucles ou encore d'utiliser les commutateurs pour indiquer au programme de faire telle ou telle action en fonction d'une condition que vous déterminerez vous-même. Mieux, en basculant de palette, on retrouve des outils de programmation encore plus avancés avec la possibilité d'effectuer des calculs, d'ajouter des opérateurs logiques ou même de générer des nombres aléatoires ou de définir des variables. Et comme dans un véritable environnement de développement, il est possible d'ajouter des commentaires. Une fois votre programme achevé, il ne reste plus qu'à le compiler pour l'envoyer sur la brique NXT et l'exécuter.

Bref, si le NXT-G est accessible à tous, il n'est pas pour autant simplet, bien au contraire. Il faudra quelques utilisations pour découvrir la richesse des possibilités offertes par le langage de programmation grâce à ses ressources pour le moins fouillées. On apprécie du reste l'intégration d'un module d'aide dans l'application qui permet de suivre des didacticiels pour concocter, étape par étape, des programmes simples en rapport avec le modèle que l'on a construit.

Conclusion

Alors que Noël est proche, le Mindstorms NXT de Lego est assurément un cadeau original pour tout geek qui se respecte. Regroupant en un seul produit, d'aucun diront jouet, le meilleur de deux passions (NDLR : l'informatique et les Lego), le kit Mindstorms NXT reste, deux ans après sa sortie, toujours aussi bluffant. Certes les capacités de la brique NXT pourraient être supérieures, notamment au niveau de sa mémoire ou de son écran que l'on aimerait en couleurs, mais les possibilités offertes par ce Lego Technics d'un nouveau genre sont tout bonnement époustouflantes. L'ensemble des moteurs et capteurs livrés par Lego permettent de créer dès le montage des modèles pleinement fonctionnels avec des interactions assez amusantes. Imaginez que notre robot, prénommé Michael en hommage à un Canadien célèbre, peut nous souhaiter bonne nuit lorsque la lumière s'éteint dans la pièce ou nous dire bonjour lorsque la lumière s'éclaire. Mieux, Michael est capable d'avancer de lui-même lorsque nous sommes à proximité alors qu'en nous éloignant il peut nous dire au-revoir et faire demi-tour.

Alors bien sûr avec un logiciel de programmation comme Mindstorms NXT, nous n'avons fait qu'effleurer les possibilités offertes par Lego d'autant que certains capteurs optionnels enrichissent encore ce qu'il est possible de faire. Mais en attendant, construire ce robot, le voir s'animer, et le programmer selon nos desiderata fut une expérience assez réjouissante il faut bien le reconnaître. Tirer le plein potentiel des Mindstorms NXT demandera toutefois du temps et… de l'argent, le kit 8527 étant onéreux alors que les capteurs optionnels sont plutôt chers.
Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Mindstorms NXT - Robotique
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 20:43

Bonjour à tous,

Un mois de février très doux, rien à voir avec janvier !!!

Une seule chute de neige le lundi 2 février 2009 de 8 centimètres qui a débouché ensuite sur de la pluie faisant fondre la neige dans le pluviomètre... je n'ai pu quantifier l'équivalent en pluie pour cette chute de neige.


Du 1 février 2009 au 28 février 2009 *Observations de la station météo ws3600 à
Noisy le Grand.

Station météo NON aux normes METEO FRANCE.
Pas de mesure : pas de 5 minutes et de 15 minutes du vendredi 13 février 16h00 au samedi 28 février 10h00 pour rebasculer par la suite en pas de 5 minutes.
Ces mesures contenteront " l'homme du monde " mais pas nos amis météorologistes purs et durs :)

Température moyenne maximale :   9,3 °C
Température moyenne minimale :   2,0°C
Température moyenne mensuelle :  5,6 °C / moyenne mensuelle sur l'ensemble des mesures : 4,4 ° C

Différence de 1,2°, on voit bien l'importance du pas de mesure ....

Pluviométrie : 58 mm.

Pression relative maximale le 21 février     :   1028,1 hPa
Pression relative minimale le 10 février     :    976,5 hPa


Quelques observations pour le mois de février 2009

Température maximale >= à 15°C et < à 20°C : 1 jour
Température maximale >= à 10°C et < à 15°C : 13 jours
Température maximale >= à 5°C  et < à 10°C ( journée froide ) :  12 jours
Température maximale >= à 0°C  et < à 5°C ( journée froide ) :  2 jours


soit 14 journées froides sur 28 (pour rappel en janvier 2009, 29 sur 31..)

Température minimale < à 0° C (gelée) : 6 jours. (pour rappel, 16 en janvier 2009)

Température maximale la plus basse :  2,5 °C
le 13 février 2009 à 17h00.
Température maximale la plus élevée :  17,0 °C
le 28 février 2009 à 14h30.

Température minimale la plus haute :  6,5 °C
le 23 février 2009 à 23h30.
Température la plus basse du mois :  - 2,9 °C
le 4 février 2009 à 6h25.


Précipitations mensuelles février 2009 : 58 mm

Nombre de jours en pluie > ou = à 1 mm : 5 jours.
Nombre de jours en pluie > ou = à 10 mm : 2 jours.
En 24h : 24,3  mm du 8 février 23h30 au 9 février 22h10.
En 1h  : 7 mm le 9 février février 2009 de 14h30 à 15h25


Humidité absolue du mois :

Minimale le  19 février 2009 avec 33 %.
Maximale le   9 février 2009 avec 90 %.


Rafales de vent en ville :

Une rafale à 25,5 km/h direction S le 9 février 2009 à 15h25.

Amicalement à tous.

 

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 13:56

Bonjour à tous,

Comme chaque année, je mets les records constatés sur ma station météorologique WS 3600 depuis sa date d'achat en septembre 2005.

Température la plus basse : -10.4° C le 7 janvier 2009 à 8h20.
Température la plus haute : 38.3° C le 19 juillet 2006 à 14h43.


Pression relative la plus haute le 25 janvier 2008 : 1041.7 hPa
Pression relative la plus basse le 23 janvier 2009 : 966.1 hPa


Nombre de jours de gelées par mois : janvier 2009 : 16 jours.


Précipitations maximales mensuelles mars 2006 : 102,5 mm
Précipitations minimales mensuelles avril 2007 :  1 mm

En 24h : 51,6 mm du 07 aout 2008 à 6h00 au 8 aout 2008 à 3h00
En 1h  : 28.3 mm le 7 août 2008 de 6h00 à 7h00.


Humidité absolue du mois :
Mini le 18 juillet 2006 avec 24 % à 18h25.
Maximale le 7 octobre 2005 avec 92%.( brouillard pas d'indication horaire)


Vitesse maximale enregistrée le 2 septembre 2007 à 22:00 avec 57,6 km par heure direction SE (incertitude..)
Sinon le 15 janvier 2008 à 21h15 avec 46 km/h direction S (OK)


Période sèche la plus longue : du 31 mars 2007 à 16h20 au 29 avril 2007 à 19h55 ( 29 jours 3 heure 35 mn ).

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 13:54

Bonjour à tous,

Un mois de janvier exceptionnel au niveau des conditions météorologiques avec une vague de froid rare et qui explosait de façon quotidienne mes records de froid.

C'est aussi la première fois où la température moyenne minimale est en dessous de 0° C .....

C'est aussi le record pour le nombre de gelées dans le mois.

A noter aussi mon record de pression relative le plus bas depuis 2005 correspondant au passage dans le Sud Ouest de la tempête Klaus.

Une seule chute de neige le lundi 5 janvier 2009 de 5 centimètres qui a donné au final 0.5 mm de pluie.

Les bonsais ont essayé de survivre ;).

Les pluies importantes (supérieures à 10 mm) responsables de la quasi totalité de la pluviométrie du mois se sont déroulées du 18 au 23 janvier (18/19 puis 22/23)

Du 1 janvier 2009 au 31 janvier 2009 *Observations de la station météo ws3600 à
Noisy le Grand.

Station météo NON aux normes METEO FRANCE.
Pas de mesure : pas de 5 minutes.
Ces mesures contenteront " l'homme du monde " mais pas nos amis météorologistes purs et durs :)

Température moyenne maximale :   5.5 °C
Température moyenne minimale :  -0.7°C
Température moyenne mensuelle :  2.4 °C / moyenne mensuelle sur l'ensemble des mesures : 2.1 ° C

Pluviométrie : 58 mm.

Pression relative maximale le 11 janvier     :   1027,2 hPa
Pression relative minimale le 23 janvier     :   966,1 hPa


Quelques observations pour le mois de janvier 2009

Température maximale >= à 10°C et < à 15°C : 2 jours
Température maximale >= à 5°C  et < à 10°C ( journée froide ) :  17 jours
Température maximale >= à 0°C  et < à 5°C ( journée froide ) :  11 jours
Température maximale <= à O°C (journée glaciale) : 1 journée.

soit 29 journées froides sur 31 !!!

Température minimale < à 0° C ( gelée) : 16 jours.

Température maximale la plus basse :  -0,9 °C
le 6 janvier 2009 à 3h25.
Température maximale la plus élevée :  13,3 °C
le 19 janvier 2009 à 12h00.

Température minimale la plus haute :  5,4 °C
le 17 janvier 2009 à 3h20.
Température la plus basse du mois :  - 10,4 °C
le 7 janvier 2009 à 8h20.


Précipitations mensuelles janvier 2009 : 58 mm

Nombre de jours en pluie > ou = à 1 mm : 2 jours.
Nombre de jours en pluie > ou = à 10 mm : 4 jours.
En 24h : 20,7 mm du 22 janvier 9h00 au 3 janvier 7h00.
En 1h  : 7,5 mm le 18 janvier 2009 de 4h55 à 5h50


Humidité absolue du mois :

Minimale le  7 janvier 2009 avec 44 %.
Maximale le  22 janvier 2009 avec 90 %.


Rafales de vent en ville :

Une rafale à 28,8 km/h direction S le 19 janvier 2009 à 6h40.

Amicalement à tous.

 

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 14:29

Bonjour à tous,

Un mois de décembre au début pluvieux (fin des pluies le 17 mais la quasi totalité de la pluviométrie s'est faite la première semaine) qui a fini par un magnifique anticyclone avec une bonne vague de froid...


Du 1 décembre 2008 au 31 décembre 2008 *Observations de la station météo ws3600 à
Noisy le Grand.

Station météo NON aux normes METEO FRANCE.
Pas de mesure : pas de 5 minutes.
Ces mesures contenteront " l'homme du monde " mais pas nos amis météorologistes purs et durs :)

Température moyenne maximale :   6,4 °C
Température moyenne minimale :   1,7°C
Température moyenne mensuelle :  4,1 °C / moyenne mensuelle sur l'ensemble des mesures : 3,7 ° C

Pluviométrie : 38,8 mm.

Pression relative maximale le 22 décembre     :   1032,1 hPa
Pression relative minimale le  4 décembre     :   982,5 hPa


Quelques observations pour le mois de décembre 2008

Température maximale >= à 10°C et < à 15°C : 6 jours
Température maximale >= à 5°C  et < à 10°C ( journée froide ) :  13 jours
Température maximale >= à 0°C  et < à 5°C ( journée froide ) :  12 jours

soit 25 journées froides sur 31 !!!

Température minimale < à 0° C ( gelée) : 8 jours.

Température maximale la plus basse :  0,2 °C
le 12 décembre 2008 à 14h25.
Température maximale la plus élevée :  12,9 °C
le 19 décembre 2008 à 12h50.

Température minimale la plus haute :  9,4 °C
le 21 décembre 2008 à 23h55.
Température la plus basse du mois :  - 3,9 °C
le 29 décembre 2008 à 9h05.


Précipitations mensuelles décembre 2008 : 38,8 mm

Nombre de jours en pluie > ou = à 1 mm : 7 jours.
Nombre de jours en pluie > ou = à 10 mm : 2 jours.
En 24h : 13 mm du 2 décembre 21h55 au 3 décembre 14h35.
En 1h  : 4,5 mm le 4 décembre 2008 de 10h00 à 11h00


Humidité absolue du mois :

Minimale le  27 décembre 2008 avec 47 %.
Maximale le  14 décembre 2008 avec 90 %.


Rafales de vent en ville :

Une rafale à 23,7 km/h direction SSO le 13 décembre 2008 à 19h40.

Amicalement à tous.

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 14:52

Bonjour à tous,

Enfin un anticyclone d'hiver mais malheureusement le Paris-Moscou météorologique amène un vent soutenu aux rafales violentes (pointes à 60 km/h). Connaissant la stabilité de mon Nexstar 8, je préfère m'abstenir de me déplacer vendredi soir à Moutils comptant sur un vent plus modéré samedi soir...
Pas de chance, le vent est toujours présent mais reprenant le travail (et donc mes 2h30 de trajet quotidien entre autres..) le lundi 29 décembre, je me force à aller samedi soir observer en campagne et pouvoir passer un peu la cinquième sur la Fiat Doblo (autant utiliser aussi ce véhicule d'occasion !)
Frédéric du club de Thorigny se joint à moi pour cette soirée, Jean-Marc, Lucien et Jean-Baptiste ayant observé et imagé vendredi soir. Ma dernière séance remonte au ...... 28 aout 2008 soit pratiquement 4 mois sans mater à l'oculaire ! Les conditions météorologiques exécrables, un Soleil toujours aussi calme (quand il veut le cycle pour démarrer avec des choses qui s'appellent taches solaires, filaments et GROSSES protubérances !!).J'ai bien observé le Soleil durant cette période mais rien de rien ......Je vais donc pouvoir tester le booster de batterie acheté à Norauto et mes moufles/mitaines achetés par Marjorie à Décathlon. Démontage du matériel à la maison, préparation des vêtements chauds, du listing d'observations.
Je décide de travailler autrement. Au lieu d'utiliser Skytools, j'ai pris la liste des objets niveau 1 et 2 de difficulté de l'excellent livre de JR Gillis , j'observe le ciel profond avec une lunette de 60 mm et un télescope de 115 mm. Bref les objets qui " pétent " le plus ! En effet, au vu de la température extérieure, on va aller au plus impressionnant !!
Je pars à 16h30 de chez moi pour arriver sur place à 17h30 à Moutils (sans me perdre !), cela me permettant de monter le matériel au crépuscule sans lampe. La nuit obscure est prévue à 18h55 HL pour Skytools 2.Sans se presser, je termine à 18h10 HL et retourne me protéger du vent dans la voiture !! J'observe le crépuscule aux teintes bleutées superbes, Vénus en quartier trônant dans le ciel ouest. Attendons tranquillement que la nuit tombe et l'arrivée de Frédéric qui est ponctuel et arrive sur place à 18h30. Frédéric monte son Newton 115/900 et moi je me bats avec cette satanée raquette de commande du Nexstar 8 car les cristaux liquides n'aiment pas le froid. Impossible de valider le menu ENTER qui me permet de mettre mon appareil en station Alt-Az...Je débranche, je rebranche, ouf il le prend ...... Pour avoir testé ensuite le lendemain, chez moi, le souci vient bien du froid.... puisqu'à la maison, ce menu fut validé de suite ....En clair, c'est en réchauffant la raquette avec ma main qu'elle a bien voulu démarrer....J'initialise avec Deneb et Capella. Pas de souci, je suis dedans avec le 24 mm Panoptic.
Pour toutes les observations, je suis avec le N 8 (203/2000) et cet oculaire. Frédéric me prêtera son Hypérion de 13 mm pour certains objets. La transparence est excellente, la turbulence plus que moyenne du fait de ce satané vent. On a toutefois des accalmies qui permettent l'observation en visuel et à la fin des observations, le vent s'intensifiant, j'enlèverais mon grand pare buée perso (pas de souci d'humidité, j'aurais du le virer plus rapidement...).Avant de démarrer le cycle des observations, un petit chocolat chaud de la part de Frédéric, chocolat fort bienvenu et un achat de Thermos à prévoir pour le futur pour la famille Badin ! Un grand MERCI à
Fred pour cette excellente initiative !

Il est 18h50 HL, FEU !!

M 37 (Cocher) une bonne claque, large, superbe amas, une véritable nuée d'étoiles remplissant tout le champ des 24 mm.

M 36 (Cocher) qui est beaucoup plus clairsemé, beaucoup moins d'étoiles, une bonne vingtaine de même magnitude.

M 38 (Cocher) un autre amas ouvert qui ressemble en M 36 mais avec plus d'étoiles. Sa forme ressemble à une étoile à six branches. Une trentaine d'étoiles environ. Bel objet mais ne valant pas M 37.

NGC 2281 (Cocher) une découverte. Un bel amas compact constitué d'une vingtaine d'étoiles de magnitude voisines. Sa forme est bien caractéristique en forme de 2 ou plus poétiquement d'un cobra dressé. un objet A REVOIR.

M 45 (Taureau) Les Pléiades aux jumelles 7*50. SUPERBE !! Cela me change de la tache floue à l'œil nu ! Magnifiques joyaux que sont les étoiles Alcyone, la plus brillante (tiens, ce nom me rappelle un pseudo ;), Maïa, Mérope, Electre,Taygète, Atlas, Astérope, Pléione, Celaeno, fuyant le chasseur Orion qui les poursuivait de ses assiduités. Ces 9 étoiles sont environnées d'une trentaine d'autres plus faibles en magnitude.

Les Hyades (Taureau) Mettons Aldébaran à gauche du champ des jumelles et voici les Hyades dans toute leur splendeur !! Etoiles bien brillantes, amas très étendu mais peu dense, un régal même s'il a du mal à concurrencer les Pléiades.

M 39 (Cygne) Amas ouvert. Un très bel AO, remplissant tout le champ du 24 mm. Une vingtaine d'étoiles brillantes et de magnitude voisines forme un ensemble esthétique.

M 31 (Andromède) Alors là franchement déçu !! Pas loin du zénith et une galaxie vraiment peu brillante, je sais bien que mon matériel est ouvert à FD 10 mais quand même ... Curieusement dans le 115/900 de Frédéric, elle est beaucoup mieux que ce soit avec l'Hypérion de 13 mm ou le Panoptic de 24 mm. Le bulbe est bien visible et évident mais guère d'extensions visibles... M 82, même sentiment, je me suis même pas arrêté dessus, aucun détail (mais il est vrai beaucoup plus basse que M 31).

M 15 (Pégase) Amas Globulaire. Un bel AG au 13 mm Hypérion, dense, peu étendu, brillant et résolu à la périphérie mais non au centre Un objet que l'on a tendance à oublier !

Bon, avec le vent et le bougé, on oublie les Amas Globulaires que je dois grossir, les galaxies au vu d'Andromède, on va oublier aussi. Reste les nébuleuses et les Amas Ouverts qui "pètent " bien au vu de la transparence !!

M 34 (Persée) encore un autre Amas Ouvert, les magnitudes des étoiles sont plus faibles mais sont bien visibles. L'ensemble ressemble à un Cygne avec deux étoiles pour sa tête, d'autres constituant son long cou, les ailes de quatre étoiles et le corps de cinq et les deux pattes en vol avec deux étoiles.

NGC 869 (h) / NGC 884 (chi) (Persée) Double Amas ouvert de Persée. Un REGAL au 24 mm Panoptic. h est plus imposant, plus dense, aux étoiles bien brillantes, chi contient des étoiles plus distantes (l'amas est plus lâche). La vision des deux dans le même champ avec ce fond de ciel riche en étoiles est un enchantement. SUPERBE !!

M 42, M43 (Orion) Nexstar 8 (203/2000)
Superbe Trapèze, un cœur de nébuleuse qui " pète " grave !! Beaucoup de détails dans cette superbe vision contrastée. De part et d'autre de ce cœur, les extensions en forme d'aile me remplissent pratiquement tout le champ de l'oculaire !! Cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu comme cela ! L'UHC apporte une image plus sombre même si la partie Ouest de la Nébuleuse apparait plus détaillée. Elle est superbe aussi avec l'Hypérion de 13 mm avec et sans UHC et dans le Newton de Frédéric. Je profite de l'excellente vision de Frédéric pour me dire s'il voit la cinquième étoile du trapèze, chou blanc malheureusement !

M 35 (Gémeaux) C'est un bel amas Ouvert contenant une bonne trentaine d'étoiles, dominé par un triangle allongé d'étoiles. Il semble remplir tout le champ mais sa position basse fait qu'il ressort beaucoup moins que d'habitude, un peu déçu, il faudra attendre qu'il monte dans le ciel !!

Faisons découvrir une double à Frédéric :

Almaak (Andromède)
STF 205A-BC Index WDS : 02039+4220
Asc.D. : 2H3min53sec Déc. : +42°19'47" Constellation : And
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude     2.31    5.02
Date 2004
Séparation  9.60
Angle  63.00
Nombre d'observation 327
 
Une SUPERBE étoile double de CP jaune et de CS BLEUE pour nous deux. La différence de magnitudes est évidente et le couple serré au 13 mm rajoute à son esthétisme.

NGC 457 (Cassiopée) Amas Ouvert un magnifique extra terrestre avec ses gros yeux brillants et la Voie Lactée en fond d'étoiles Superbe au 24 mm Panoptic !!!

M 52 (Cassiopée) De forme allongée, collé contre une étoile brillante. Compact, constitué d'une bonne dizaine d'étoiles. Frédéric voit des mini filaments d'étoiles partant justement de cette étoile brillante qui se situe en bas à droite de cet amas.

M 103 (Cassiopée) Groupe d'une douzaine d'étoiles en forme de point d'interrogation dont le point est une étoile plus brillante. Objet que l'on oublie mais très sympa !!

NGC 663 (Cassiopée) une dizaine d'étoiles, un amas peu dense mais étendu.
J'ai observé les autres Amas Ouverts de Cassiopée à savoir NGC 133, 146,225 mais sans plus, pas de forme caractéristique, des magnitudes beaucoup plus faibles pour les deux premiers, bref pas insisté. A retester pour voir ...

NGC 7510 (Céphée) un très petit AO que je découvre. Forme de v resserré constitué de six étoiles avec l'étoile la plus brillante pour la pointe du V. Par sa forme, c'est un très bel objet à revoir !!!

NGC 7160 (Céphée) Pauvre Amas Ouvert constitué de dix étoiles. Pas un souvenir impérissable, à revoir au cas où et confirmer la première impression.. Guère impressionnant..

Je passe ensuite à NGC 2244 (Licorne), un amas ouvert très esthétique composé d'une quinzaine d'étoiles pour les principales (= brillantes) prenant pour moi la forme d'un cerf volant.

NGC 2264 (Licorne) l'arbre de Noel. Cet amas ouvert a une forme de conifère qui saute aux yeux ! La base du sapin est constituée de quatre étoiles avec au centre S Monoceros.

NGC 2301 (Licorne) un amas d'étoiles d'ouvert. Présente la forme d'un w, plus lumineux sur la partie gauche du w avec un paquet de 3 étoiles et deux autres de 5. L'autre branche contient quatre étoiles. La forme est très sympathique et me rappelle un ver de terre sinueux !

Observation de Beta Monoceros, la triple classique

STF 919AB Index WDS : 06288-0702
Asc.D. : 6H28min49sec Déc. : -7°1'59" Constellation : Mon
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 4.62 5.00
 
Date 1823 2003
Séparation 7.60 7.10
Angle 130.00 133.


STF 919AC Index WDS : 06288-0702
Asc.D. : 6H28min49sec Déc. : -7°1'59" Constellation : Mon
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 4.63 5.39
Date 1831 2003
Séparation 9.90 9.90
Angle 125.00 125.00
Nombre d'observation 42
 

Je mets volontairement ces deux données car j'ai dit des bêtises à Frédéric !! Je viens en plus de retrouver une image faite à la webcam de cette dernière, les trois sont groupées ensemble et non la troisième au loin !
Donc on a bien vu A mais soit B ou C (je pense que l'on a vu C , la plus éloignée) je pense que le vent n'a pas aidé dans nos observations. A revoir donc !!!!!
Les DEUX étoiles sont de magnitude voisines et brillantes, bleutées, la séparation est serrée mais nette au 24 mm.

puis une autre, classique aussi.

Eta Cas (Achird)
STF 60AB Index WDS : 00491+5749
Asc.D. : 0H49min5sec Déc. : +57°48'59" Constellation : Cas
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude    3.52     7.36
Date  2005
Séparation 12.90
Angle  319.00
Nombre d'observation 1021
 
La CP semble blanche/bleutée, la CS rouge pâle, les différences de magnitude sont évidentes et pour la séparation, elle est beaucoup plus agréable au 13 mm. C'est une double très esthétique de par ses teintes. Frédéric voit dans les mêmes teintes que moi.

Il fait -3.3°, sans le vent !!!

M 1 (Taureau) reste de Supernova. L'objet est ovale, aux contours diffus et au centre plus lumineux mais cela fait partie des objets comme on dit chez nous d'une vague tache floue ! l'UHc ne change pas grand chose, Frédéric est déçu par cet objet quand il pense aux photographies.

M 41 (Grand Chien) à 21h15 HL , tentative car bien bas sur l'horizon, une quinzaine d'étoiles noyées dans le halo brumeux...Pas très impressionnant mais un peu normal au vu de la hauteur.

38 Gem

STF 982AB Index WDS : 06546+1311
Asc.D. : 6H54min38sec Déc. : +13°10'40" Constellation : Gem
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 4.75 7.80
Date 1782 2004
Séparation 8.00 7.40
Angle 180.00 145.00
 
La composante principale brillante est blanche, la secondaire est bleue, la séparation est serrée mais nettement visible au 24 mm Panoptic. Un régal et une très belle double.

Il est 21h25, arrêt de la séance et démontage du matériel. Un dernier chocolat chaud pour la route et à fond le chauffage pour les pieds !!! Arrivée à la maison à 22h50, mon épouse est surprise de l'heure précoce d'arrivée, je l'ai invité à aller faire un tour sur le balcon :))))
Une séance bien remplie malgré des conditions climatiques pas faciles (froid et surtout vent) qui a permis de refaire connaissance avec son matériel et son ciel !!
L'électronique du Nexstar 8 a vraiment du mal à ces températures négatives, c'est un appareil pour le Sud !! La batterie a bien tenue, j'en suis très content et deux heures de recharge ont suffi le lendemain pour la remettre à niveau. Les moufles/mitaines sont excellents, chauds mais laissant les doigts libres pour manipuler !! Reste à acquérir un thermos, je n'aurais toujours pas Frédéric avec moi.

Un grand merci pour la présence de Frédéric à cette excellente soirée.
Amicalement.

Repost 0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 13:26

Bonjour à tous,

Un mois de novembre qui a été très doux les trois premières semaines hors normal saisonnière pour à la fin être aussi hors norme saisonnier dans le froid ! Les premières gelées sont apparues et ce fut une succession de dépressions avec de la pluie fréquente.....

Le coup du dégripp'oil au niveau du mécanisme de l'anénomètre lui a redonné une seconde vie.
Les piles du capteur température/hygrométrie ont été changées pour l'hiver.

Du 1 novembre 2008 au 30 novembre 2008 *Observations de la station météo ws3600 à
Noisy le Grand.

Station météo NON aux normes METEO FRANCE.
Pas de mesure : pas de 5 minutes.
Ces mesures contenteront " l'homme du monde " mais pas nos amis météorologistes purs et durs :)

Température moyenne maximale :   11.6 °C
Température moyenne minimale :    5.5°C
Température moyenne mensuelle :   8,5 °C / moyenne mensuelle sur l'ensemble des mesures : 8,2 ° C

Pluviométrie : 76,6 mm.

Pression relative maximale le 17 novembre     :   1028,8 hPa
Pression relative minimale le 30 novembre     :   982,3 hPa


Quelques observations pour le mois de novembre 2008

Température maximale >= à 20°C et < à 25°C (journée chaude) : 1 jour
Température maximale >= à 15°C et < à 20°C : 5 jours
Température maximale >= à 10°C et < à 15°C : 17 jours
Température maximale >= à 5°C  et < à 10°C ( journée froide ) :  5 jours
Température maximale >= à 0°C  et < à 5°C ( journée froide ) :  2 jours

soit 7 journées froides.

Température minimale < à 0° C ( gelée) : 2 jours.

Température maximale la plus basse :  4, °C
le 28 novembre 2008 à 15h55.
Température maximale la plus élevée :  20,3 °C
le 4 novembre 2008 à 13h15

Température minimale la plus haute :  12,2 °C
le 10 novembre 2008 à 23h55.
Température la plus basse du mois :  -0,4 °C
le 25 novembre 2008 à 4h15.


Précipitations mensuelles novembre 2008 : 76,6 mm

Nombre de jours en pluie > ou = à 1 mm : 6 jours.
Nombre de jours en pluie > ou = à 10 mm : 3 jours.
En 24h : 19,1 mm le 01 novembre 2008 de 1h45 à 14h35
En 1h  : 6,7 mm le 09 novembre 2008 de 5h20 à 6h05


Humidité absolue du mois :

Minimale le  22 novembre 2008 avec 46 %.
Maximale le  1 novembre 2008 avec 90 %.


Rafales de vent en ville :

Une rafale à 29,8 km/h direction SSO le 1 novembre 2008 à 18h35.

Amicalement à tous.

 

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 21:31

Bonjour à tous,

Nous passons à un gros plan du fémur des pattes antérieures , quel est l'utilité, la fonction d'une telle modification ?

Le zoom de la trinoculaire était à fond soit 45 X et le zoom optique du Coolpix pratiquement à fond.

Voici les réglages

Nikon Coolpix 4500.
RAW (12bits)
Taille d'image initiale : 2288*1708
Couleur
Focale : 29,1 mm
Mode : Manuel
Mode de mesure : Multizones
Exposition : 1 seconde
Ouverture : F 9,7
Correction d'exposition : O IL
Balance des Blancs : Auto
ISO : 100
Netteté : Désactivé.
Réduction du bruit : désactivé.

Résolution : 300 dpi par pouce.

Sous Photoshop CS 2, réglages des niveaux faits puis point blanc sur le fond puis renforcement  85 % 5 pixels pour le contraste, réduction de la taille d'origine à 50 % et recadrage. Renforcement 4 Pixels à 30 %.

A noter que je viens de remarquer que le passage en jpeg de qualité 12, et bien il n'a pas aimé par rapport à la bmp !! Donc pas génial question qualité (loin de là !) mais bon à ce zoom et avec une bestiole vivante sous les projecteurs, pas évident.... Je laisse pour la structure

Amicalement.

Repost 0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 21:56

onjour à tous,

Nous passons à un gros plan de sa patte avec les quatre griffes (? curieux, normalement les insectes n'en ont que deux !) à l'extrémité puis le tarse constitué de deux articles , ensuite vient le tibia puis un bout de fémur.

Toujours pour la profondeur de champ une faible ouverture et pour la pose pour éviter les bougés, j'ai mis en route le retardateur ( 10 secondes à voir si cela se paramètre , de la chance d'être tombé sur un insecte plutôt calme !).

Le zoom de la trinoculaire était à fond soit 45 X et le zoom optique du Coolpix pratiquement à fond. (à comparer avec l'image faite avec l'insecte en globalité).

Voici les réglages

Nikon Coolpix 4500.
RAW (12bits)
Taille d'image initiale : 2288*1708
Couleur
Focale : 29,1 mm
Mode : Manuel
Mode de mesure : Multizones
Exposition : 1 seconde
Ouverture : F 9,7
Correction d'exposition : O IL
Balance des Blancs : Auto
ISO : 100
Netteté : Désactivé.
Réduction du bruit : désactivé.

Résolution : 300 dpi par pouce.

Sous Photoshop CS 2, réglages des niveaux faits puis point blanc sur le fond puis renforcement  110 % 5 pixels pour le contraste, réduction de la taille d'origine à 33 % et recadrage. Renforcement 4 Pixels à 20 %.


Amicalement.

Repost 0