Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 21:28
Bonjour à tous,

Un mois de mai avec la première journée caniculaire explosant les
températures habituelles de saison. La pluviométrie est due essentiellement
aux orages dont un très violent avec beaucoup de grêle.. (9,3 mm de pluie en
5 mn.. 12,4 mm en 10 minutes)


Du 1 mai 2009 au 31 mai 2009 *Observations de la station météo ws3600 à
Noisy le Grand.


Station météo NON aux normes METEO FRANCE.
Pas de mesure : pas de 5 minutes
Ces mesures contenteront " l'homme du monde " mais pas nos amis
météorologistes purs et durs :)

Température moyenne maximale :   21,2 °C
Température moyenne minimale :   11,0°C
Température moyenne mensuelle :  16,1 °C / moyenne mensuelle sur l'ensemble
des mesures : 16,2 ° C


Pluviométrie : 73 mm.

Pression relative maximale le 28 mai    :   1027,2 hPa
Pression relative minimale le 14 mai    :   1000,5 hPa


Quelques observations pour le mois de mai 2009

Température maximale >= à 30°C et < à 35°C (journée caniculaire) : 1 jour
Température maximale >= à 25°C et < à 30°C (journée chaude) : 2 jours
Température maximale >= à 20°C et < à 25°C (journée chaude) : 15 jours
Température maximale >= à 15°C et < à 20°C :  13 jours


Température maximale la plus basse :  15,4 °C
le 17 mai 2009 à 19h35.
Température maximale la plus élevée :  30,6 °C
le 24 mai 2009 à 15h05.

Température minimale la plus haute :  18,0 °C
le 25 mai 2009 à 6h35.
Température la plus basse du mois :  6,5 °C
le 4 mai 2009 à 6h50.


Précipitations mensuelles mai 2009 : 73 mm

Nombre de jours en pluie > ou = à 1 mm : 6 jours.
Nombre de jours en pluie > ou = à 10 mm : 4 jours
En 24h :  24,8 mm le 13 mai 2009 à 18h55 au 14 mai à 4h25
En 1h  :  17 mm le 13 mai 2009 de 18h55 à 19h35 (le fameux orage)


Humidité absolue du mois :

Minimale le  4 mai 2009  avec 34 %.
Maximale le  12 mai 2009 avec 90 %.


Rafales de vent en ville :

Une rafale à 16,1 km/h direction S le 12 mai 2009 à 1h45.

Amicalement à tous.

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 20:10

Bonjour à tous,

Pour les amateurs de photographies, deux photos d'ambiance en bas ;)
Profitons de ce temps magnifique de l'Ascension très proche de la Nouvelle Lune pour observer en campagne, surtout que les deux jours précédents, le ciel était franchement voilé.
Guy est présent et au vu des conditions, souhaite observer chez Madjid à Grand Fontaine dans l'Aisne, très village dont les lampadaires sont éteints à 22h30 HL (ce qui nous change des 2h00 HL pour Courchamps chez Guy). Le Dobson sera de la partie, pas la peine de démonter le 200 mm, juste à prendre les deux mallettes d'accessoires pour les oculaires et la tête binoculaire.
J'arrive tranquillement chez Guy à 21h00, on charge le Dobson dans son break et hop direction Grand Fontaine à 30 minutes de voiture.

Nous arrivons chez Madjid à 22h10 pour monter le matériel, l'installation sera finie à 22h35.


Entre-temps, à 22h17, magnifique passage d'ISS à mag -2,2 haut dans le ciel flirtant avec la Grande Ourse.

Date:  Friday, 22 May, 2009 
Satellite:  ISS
Local Time:  Central European Summer Time (GMT + 2:00) 
Orbit:  343 x 357 km, 51.6° (Epoch 24 May)
Sun altitude at time of maximum pass altitude:  -6.7°

Event Time Altitude Azimuth Distance (km)
Rises above horizon 22:12:34 0° 288° (WNW) 2,148
Reaches 10° altitude 22:14:34 10° 290° (WNW) 1,312
Maximum altitude 22:17:30 78° 16° (NNE) 362
Enters shadow 22:20:52 7° 105° (ESE) 1,498
Drops below 10° altitude 22:20:26 10° 104° (ESE) 1,315


Madjid travaille avec son Meade LX 50 DMC (200/2000) sur monture EQ6 et fera des captures de M 104, M 27 et M 57. Il utilise comme lunette guide 80/400.
Guy fait la collimation du Dobson en utilisant un oculaire laser et après avoir enlevé le pot de miel qui protège le secondaire ! Il règle d'abord le secondaire en s'aidant du point de collimation sur le miroir principal. Ensuite, réglage du primaire via une sortie de l'oculaire de collimation laser.

Les grillons s'en donnent à cœur joie dans ce MAGNIFIQUE crépuscule aux teintes superbes de dégradés bleu, rose voire violet au niveau de l'Ouest.

Il est 22h45 HL, ouvrons le feu ! Nous utiliserons l'Atlas du Ciel de Didier Godillon qui a plus de 20 ans ! Mais aux cartes précises et pratiques ! Cela permet aussi de se passer de logiciel pour observer et faire le repérage au Dobson (mag 7 pour l'Atlas).

Nous commençons par une légende amérindienne comme Madjid se demandait si Castor était à droite ou si c'était Pollux pour les deux étoiles principales des Gémeaux.

Je retranscris le dialogue de Guy :

Le Grand Manitou prend une carte et des paquets d'étoiles afin que la première femme et le premier homme puissent les placer dans le ciel, chacune à sa place. Ils utilisaient donc une grande échelle pour les mettre. Le coyote n'arrête pas de les embêter (Guy a employé des expressions plus imagées :)) et il leur dit : moi aussi, et moi aussi, je veux mettre des étoiles ! Réponse des humains : Lâche-nous, tu ne fais que des bêtises.
- Non, non, vais faire gaffe !
- Bon, bon, on va voir, écoute, tu vois l'échelle, regarde, tu as deux étoiles, tu ne vas pas te gourer, Castor et Pollux, une dans chaque patte, à gauche, celle de ta main gauche, à droite, celle de ta main droite
- Ouais, cool, fastoche, je vais le faire, ne vous inquiétez pas !
Le coyote commence à monter à l'échelle. Et puis, il manque de se casser la figure, beh oui avec les deux pattes prises ;) Pour se retenir, hop, les deux étoiles dans une seule patte ! Et hop, en haut, inversion des deux, Castor à droite donc et c'est depuis ce temps là que tout va mal sur la Terre comme deux étoiles ne sont pas à leur place !

Je tairais par décence l'histoire indienne de Madjid qui est dans un autre registre et n'a rien voir avec les étoiles :))))


Mais reprenons. La transparence est EXCELLENTE, la turbulence correcte, la lune est âgée de 27,7 jours pour une nouvelle Lune le 24 mai à 14h11.

On commence par Saturne en attendant que la nuit noire arrive (pour Skytools 23h30 HL).
Observation sur le Meade avec la tête binoculaire Baader Mark V et les Eudiascopique Baader 15 mm puis sur le Dobson avec le 26 mm Plossl.
Trois satellites observés (enfin deux sur le 200 avec mes yeux ...) à savoir Titan à l'ouest non loin du globe, à l'est Rhéa et entre Rhéa et Saturne, Dioné. La turbulence est plus forte et la division de Cassini est particulièrement ardue !

Nous passons ensuite à M 104 (Vierge) Le Sombrero qui au Dobson mérite bien son nom avec sa forme caractéristique et sa bande sombre, visible aussi avec le Meade et les 35 mm ! La bande sombre est bien visible à l'Hypérion Zoom Baader 24 mm en vision décalée vers le haut (en clair, par rapport aux photos classiques, nous la voyons " tête en bas "). Le bulbe est bien visible, renflé, les extensions sur les cotés aussi. Galaxie vue de profil.


M 44 (Cancer) Amas ouvert de la Crèche aux jumelles de Guy des Bushnell 10*50. J'ai du garder mes lunettes sinon la mise au point était impossible. Magnifique Amas ouvert très esthétique en forme de vol d'oies se dirigeant vers l'est. La pointe est constituée de trois étoiles en V et de part et d'autre, dans l'alignement, vers le haut brillent 4 étoiles, vers le bas 5 étoiles.


ISS nous refait un passage beaucoup plus bas à 23h51 HL à mag -0,8 ! (en dessous du Lion).

Pass Details
Date:  Friday, 22 May, 2009 
Satellite:  ISS
Local Time:  Central European Summer Time (GMT + 2:00) 
Orbit:  343 x 357 km, 51.6° (Epoch 24 May)
Sun altitude at time of maximum pass altitude:  -16.1°

Event Time Altitude Azimuth Distance (km)
Rises above horizon 23:47:55 0° 286° (WNW) 2,154
Reaches 10° altitude 23:50:08 10° 272° (W) 1,315
Maximum altitude 23:52:24 24° 221° (SW) 790
Enters shadow 23:52:24 24° 221° (SW) 790


Le halo de la zone parisienne est impressionnant et couvre un bon 20 degrés de hauteur au niveau du ciel Ouest.


M 65/ M 66 / NGC 3628 (Lion)
Forme oblongue avec une condensation centrale bien marquée, sans souci et superbe en vision décalée pour M 65 et forme ovale avec un centre bien brillant pour M 66. Pour NGC 3628, dans le même champ, elle a une forme entre M 65 et M 66, le centre brillant est perceptible, elle s'étend aussi sur les côtés comme M 65.


NGC 3593 (Lion) galaxie de magnitude 11,8. Utilisation du Godillon pour repérer des objets non loin des classiques de Messier. Petite galaxie au bulbe visible et un léger halo ressemblant à M 65 mais sans plus de détails, comme dit à Guy, cela reste intimiste !


NGC 3596 (Lion) galaxie de magnitude 11,9. Bulbe bien brillant noyé dans un halo, la galaxie semble circulaire. Toutes ces galaxies du Lion ont été observées avec le Plossl 26 mm.


M 51/NGC 5195 (Chiens de Chasse) Galaxie au 16 mm de l'Hypérion Zoom un des clous de la soirée !! Une vision dont on ne se lasse pas !! Les différents bras sont bien perceptibles en vision décalée ainsi que le pont de matière qui relie les deux galaxies. Dans M 51, non loin du centre se distingue une étoile brillante GSC03460-02480 de magnitude 10,9.


NGC 6207 (Hercule) Galaxie non loin de M 13. Même technique avec le Godillon. Magnitude 12,1. Une petite galaxie de forme allongée mais bulbe visible. Là, la vision décalée est utilisée à profit.


M 13 (Hercule) Amas Globulaire. Hypérion Zoom 8 mm qui montre déjà toutes les étoiles résolues au centre. Dense, étendu, un véritable poudroiement d'étoiles !! La vision est de toute BEAUTE !! Mais le reste est encore à venir car nous avons installé les 24 mm Panoptic couplés à la tête binoculaire Baader Mark V et avec la Magnimax 1,6 X. Une GRANDE BAFFE dans la tronche avec une sensation de relief hallucinante, on a l'impression de pouvoir plonger les mains dedans pour ramasser les étoiles, on se croirait dans un vaisseau spatial longeant cet amas ! Une vision INOUBLIABLE.


M 4 (Scorpion) Amas globulaire. Pas facile pour le Dobson avec le tube pratiquement à l'horizontale, je me serai cru chez mes copains artilleurs ;). Hypérion zoom de 8 mm. Amas peu dense, assez étendu et avec une résolution au centre sans souci. Un objet sans plus mais au vu de sa position assez basse sur l'horizon, je l'observe assez rarement.


M 80 (Scorpion) Amas globulaire Toujours le 8 mm Hypérion Zoom. Petit, dense, peu étendu mais résolu au centre.


M 5 (Ophicius) Amas globulaire remplit tout le champ du 8 mm, Très étendu, dense aussi, des étoiles innombrables résolues y compris au centre, le pendant de M 13, un véritable festival pour les pupilles !! On a testé la tête binoculaire mais frein ou pas, le poids est trop lourd et le Dobson est déséquilibré, on doit tenir le tube pour observer, guère faisable à fort grossissement sur les Amas Globulaires.


2h28 satellite passant dans la grande Ourse. Après recherche sur
www.heavens-above.com, il s'agit de :

Pass Details
Date:  Saturday, 23 May, 2009 
Satellite:  SeaSat 1
Local Time:  Central European Summer Time (GMT + 2:00) 
Orbit:  750 x 753 km, 108.0° (Epoch 26 May)
Sun altitude at time of maximum pass altitude:  -19.6°

Event Time Altitude Azimuth Distance (km)
Leaves shadow 02:25:41 35° 158° (SSE) 1,197
Maximum altitude 02:27:49 80° 243° (WSW) 770
Drops below 10° altitude 02:32:48 10° 329° (NNW) 2,289
Sets 02:35:05 0° 330° (NNW) 3,213

SeaSat 1-

Identification USSPACECOM Catalog No.: 10967
International Désignation Code: 1978-064-A 
 Satellite Détails Orbit:  750 x 753 km, 108.0°
 Intrinsic brightness (Mag):  3.9 (at 1000km distance, 50% illuminated)
Maximum brightness (Mag): 2.7 (at perigee, 100% illuminated)

pour cette date mag 3,1.

Launch Date (UTC):  June 27, 1978
 
Description
Ocean observation satellite for monitoring ocean currents, wave heights and sea surface temperature.


NGC 3077 (Grande Ourse) Galaxie non loin de M 81, M 82, technique du Godillon. Magnitude 10,7. Petite galaxie ronde avec un bulbe brillant mais au halo peu étendu. Observation au Plossl de 26 mm


M 81 (Grande Ourse) Belle galaxie ovale bien brillante, au centre bien visible. Nettement vue mais guère plus de détails.


M 82 (Grande Ourse), ma préférée, le " cigare", belle galaxie allongée présentant des différences de contraste, luminosité nettement perceptibles. Un très bel objet au Dobson.


M 11 Amas Ouvert. SUPERBE. J'ai utilisé l'Hypérion Zoom 16 mm, très contrasté, une quarantaine d'étoiles de magnitude voisines formant un dessin de motif aztèque comme on peut en voir sur des bas reliefs mexicains.
Une étoile plus brillante non loin du centre HD 174512 (=SAO 142695) de magnitude 8,7 qui est d'ailleurs une étoile triple, les deux voisines de celles ci !

J 107AB Index WDS : 18511-0617
Asc.D. : 18H51min7sec  Déc. : -6°16'45''  Constellation : Sct
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 8.62 11.34
Date 1999
Séparation 6.20
Angle 192.00

J 107AC Index WDS : 18511-0617
Asc.D. : 18H51min7sec  Déc. : -6°16'45''  Constellation : Sct
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 8.62 11.89
Date 1991
Séparation 8.60
Angle 144.00
 
Pour information, on a du les voir mais au vu des magnitudes des secondaires, je ne peux le garantir !

Deux autres étoiles plus brillantes sont en haut à droite de l'amas, il s'agit de SAO 142703 de mag 9,13 et de V369 Sct, une variable de mag 9,3 (varie de 9,1 à 9,4)

Non loin une étoile double H 50 (SAO 142661)

H 6 50AC Index WDS : 18497-0555
Asc.D. : 18H49min40sec  Déc. : -5°54'46''  Constellation : Sct
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 6.15 8.23
Date 2001
Séparation 111.40
Angle  171.00

A noter le couple AB de mag 12,5 pour B, séparation de 23,50 non vue !
 
La composante principale (noté cp) est jaune, la secondaire (noté cs) est bleue pour moi, verdâtre pour Madjid et Guy. Sans aucun problème pour la séparation

Struve 2391 est non loin de H 50.

STF2391AB Index WDS : 18487-0600
Asc.D. : 18H48min39sec  Déc. : -6°0'15''  Constellation : Sct
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude 6.52 9.59
Date 2006
Séparation 38.40
Angle  332.00
 
La cp est blanche, la cs est bleue, la séparation est sans souci au 16 mm Hypérion.

Madjid nous conseille de monter sur le plateau derrière sa maison pour avoir une vue à 360° du ciel nocturne. Guy m'y emmène. Quelques minutes de marche après, la vision est fabuleuse au niveau du Triangle d'Eté constitués par la Lyre, le Cygne, l'Aigle. La voie Lactée est IMPRESSIONNANTE de piqué, de contraste, on voit nettement les séparations des bras et la densité en étoiles est tellement riche que l'on dirait qu'il y a des nuages dans le ciel ! La dernière fois que j'ai vu une telle voie Lactée, j'étais à Apt à l'Observatoire de Sirène sur le plateau d'Albion, pas à 100 kilomètres de Paris !


M 22 (Sagittaire) Amas globulaire, étendu, dense, résolu au centre, absolument superbe à l'Hypérion Zoom 16 mm de Guy. La position basse de l'objet ne permet pas d'utiliser la tête binoculaire. Le fond du ciel est fabuleux avec le fond de la Voie Lactée !
M 8 et M 20 sont dans l'arbre, dommage.


M 28 (Sagittaire) Amas globulaire. A l'Hypérion 8 mm. L'image correspond à celle de M 22 au 16 mm. Petit, peu étendu, dense, résolu difficilement au centre.


M 57 (Lyre) Nébuleuse planétaire. Les extensions latérales de l'anneau sont parfaitement visibles. Pas vu d'étoile centrale. Le centre de l'anneau est rempli entièrement de matière diffuse contrastée, la vision est MAGNIFIQUE !! Utilisation du 8 mm Hypérion.

Nous passons à M 27 (Petit Renard) Nébuleuse Planétaire La forme du sablier penché sur le coté gauche ou du trognon de pomme est vraiment bien visible à l'Hypérion 24 mm. Permet de voir 3 étoiles fines dans la nébuleuse, dont l'étoile centrale.


3h57 HL pour un magnifique bolide avec rémanence, j'observais les Dentelles au Dobson, le temps de remettre les lunettes, trop tard mais à la fin, sacrément brillant puisque bien éclairé avec des ombres plus que perceptibles (personnes, murs, maisons etc.), couleur bleutée, départ  gauche du W de Cassiopée vers l'horizon.
Mag estimée à -12 environ, soit l'équivalent de la Pleine Lune.


NGC 6960 (Cygne) Nébuleuse diffuse. Appelée les Dentelles du Cygne.  Les volutes aériennes dans le champ de l'oculaire 26 mm Plossl 2 pouces avec l'OIII sont riches de détails. EN haut, trois filaments constituent une patte d'oie et en bas, le filament se sépare en deux. 52 Cyg rajoute à l'ensemble au niveau esthétisme.


NGC 6995 (Cygne) Nébuleuse diffuse. L'autre partie des Dentelles du Cygne. Un autre des clous de la soirée. Cette autre partie des Dentelles est ma préférée par son étendue, sa richesse des détails, des diverses extensions du " filament " principal. Se balader dans cette région est un grand moment de plaisir. On ne s'en lasse pas.
FABULEUX !


Il est 4h15 HL. Fin de la séance et de toute façon, le jour arrive et le crépuscule est là. Le temps de ranger le matériel, retour chez Guy à 5h00 avec une MAGNIFIQUE lune en dernier quartier équivalent à une Lune de 1,37 jours. Le croissant est très très fin et brille dans les teintes jaunes bleutées du levant. Le soleil arrivant à grand pas, elle disparaitra vite dans les lumières du levant. Vénus trône dans le ciel à belle hauteur, bien brillant et vers le Sud, Jupiter nous dit au revoir.

Je rentre, non sans mal, à Noisy le Grand à 6h10. Lever 9h00 pour le Parc des Félins avec les enfants.


Deux photos d'ambiance : une de Guy avec le Dobson et Madjid mettant en œuvre ses instruments.

Merci à Guy et à Madjid pour cette nuit d'anthologie !

Repost 0
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 11:50

Bonjour à tous,

Je décide d'observer un peu le Soleil, mon matériel Coronado commençant sérieusement à prendre la poussière ! La dernière image date de juin 2008 !

Avec la Zeiss AS 100/1000, le SM 90 BF 15 et l'Eudiascopique de 15 mm de Baader, pas grand chose en visuel.

Je remarque une petite protubérance à l'ouest, une zone active petite mais sans taches à l'est et puis rien d'autre.

Je teste les différentes positions du Tune Max et là bingo, ENFIN, un filament digne de ce nom !

La turbulence est assez forte, je tente quand même une capture à la Barlow X2. J'ai pris un film avec les réglages ci dessous et un autre beaucoup plus contrasté mais qui après traitements n'est pas bon suite à ces réglages...


Mais cela fait du bien de revoir des choses sur le Soleil !

A noter une série IMPRESSIONNANTE sur ce filament faite par mon ami Didier Favre.

Le site amateur de référence sur le soleil est là : http://basehalpha.ift.fr/

Traitements habituels mais Marjorie trouve l'image floue ;)

J'ai fait un film en défocalisant avec les mêmes réglages webcam pour faire une PLU (plage de lumière uniforme) de 100 images. J'ai utilisé smedian2 d'Iris en sauvegardant l'image résultante en plu.fit, bg en commande pour la valeur du diviseur et en utilisant ensuite sur le film du filament l'instruction diviser par une séquence.

Le plus simple reste quand même de nettoyer le capteur !


Start time of recording.....2009-05-22, 08:20:22 = UTC +2 hours
Recording duration..........60,00 s

Captured frames.............909
Dropped frames..............1
Capture frame speed.........15 fps

Telescope...................Zeiss As 100/1000 ~ AP: 100 mm ~ FL: 1000 mm ~ Extender: 2,00 Focale résultante 2350 mm FD de 27.

Camera......................Lumenera SKYnyx2-1M monochrome, Serial 6110288

RoISize      = 1392x1040
MetaSpeed    = Streaming
FrameRate    = 15,1 fps
PixelDepth   = 12 Bit
Exposure     = 9,33 ms
Gain         = 1,25
Gamma        = 0,94
Contrast     = 0,98
Brightness   = 0,00
Flipping     = None


Sous Iris 5.51
Bestof, select, pregister de 100 images, add_norm, stat, visu, savepsd

Photoshop CS 2:
Niveaux pour équilibrer l'image, puis niveaux pour la colorisation.
Ensuite renforcements à 1 pixel à 500 %.
Réduction à 75 %
Puis de nouveau renforcements à 0.5 pixels à 500 %.
Lumière -10, contraste +10.
Recadrage final.
Estampage en mode incrustation 148° 3 en hauteur, 110 en force.
Savebmp et jpeg pour le web et blog.
Amicalement à tous.

Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 20:24

Bonjour à tous,

En me connectant en fin de journée, je vois que Jean-Baptiste invite les membres du club de Thorigny à observer chez lui à Lésigny. La météo est moyenne avec des passages nuageux toutefois il y a de belles éclaircies. C'est à 15 minutes de voiture de chez moi à donc à coté pour l'Ile de France.
Je passe un coup de téléphone pour qu'on cale matériels et manips. La Lune est bien visible, passera derrière son magnifique pin sylvestre vers 22h00 et Saturne est bien présent avec le passage de l'ombre de Rhéa sur le globe visible au 400 mm et au moins avec un 200 mm en imagerie..Pour l'imagerie et au vu des vitesses de capture, on travaillera avec la Toucam Pro III couleur et l'Ir Cut True Technologie, pas la peine de s’embêter avec une barrette à filtres ! Par contre, une tête binoculaire sur le C 11 devra être sympathique !

J'arrive sur site à 21h00. Le temps de finaliser le matériel, nous commençons à 21h20 HL avec la Lune jouant avec les nuages mais rien de méchant. Le vent est nul à très léger, la turbulence est moyenne avec cependant quelques bonnes trouées calmes. Elle se dégradera par la suite...
La configuration est la suivante :

C11 : F 2800  D 280
monture: Takahashi EM200
oculaires: Etos 13mm, nagler 9mm
nous nous sommes servi des 2 derniers pour observer, avec une tentative Ethos 13 et big barlow x2 Televue sur le dobson pour l'ombre de Rhéa.
Ils possèdent tous les 2 le double coulant 1,25 et 2 pouces.
Dobson D 444 F 1998 F/D = 4,5.
Pour ma part, observation à la tête binoculaire Mark V Baader avec les Eudiascopique 15 mm Baader soit un grossissement de 200 fois environ.

J'installe sur le PC de Jean-Baptiste l'Atlas Virtuel de la Lune. La Lune est âgée de 6,7 jours. Quelques observations lunaires superbes à la binoculaire !!!

Cassini : magnifique jeu d'ombre et de lumière de ce cratère de 58 kilomètres de diamètre et profond de 1280 mètres aux versants escarpés portant Cassini M (8 km) au Nord Ouest. Le fond plat rempli de lave porte Cassini A (17km) et B(9 km).

Hipparchus au centre, très proche du terminateur, il présente une vision d'anthologie ! Cette plaine murée est d'un diamètre de 150 kilomètres et a vu le débarquement de Tintin sur la Lune ! La muraille peu élevée au Nord est chevauchée par Horrocks. Le fond plat immense contient Hipparchus N

Montes Caucases Massif montagneux de 520 kilomètres de long sur 120 de large difficilement descriptible avec ces alternances lumière/ombre. Ce massif est entrecoupé de vallées nombreuses et profondes.

Rima Ariadaeus est une rainure rectiligne longue de 220 km et large de 7 km, dont la profondeur est de 480 m. Elle est située au Sud-Ouest du cratère Julius Caesar et à l'Est de la mer de Tranquilité. Cette rainure orientée Est-ouest ressemble à une vallée peu profonde à fond plat. Des crêtes montagneuses prenant naissance à proximité pénètrent en plusieurs endroits. De son extrémité ouest part une rainure peu profonde qui aboutit à la partie orientale de la rainure Hyginus.

Argh, oublié de zieuter et de repérer Rima Hadley visible avec au moins un 200 mm..!!

Rima Hyginus est une rainure longue de 220 km et large de 4 km situé dans la partie nordique du Golfe central (Sinus Medii). Elle est peu profonde (quelques centaines de mètres) mais marquée par de petits cratères surtout autour de la zone centrale où se situe le cratère Hyginus (10,6 km).

Je ne détaille pas Rimae Triesnecker et Vallis Alpes qui ont fait d'une observation et d'images il y a peu (http://jlbastronomie.over-blog.com/archive-4-2-2009.html) avec mon ami Paul.

Rimae Sulpicius Gallus, invisibles au C 11, évidentes au Dobson et l'Ethos 13 mm !! Là, on comprend tout de suite la notion de résolution :)
Il s'agit d'un système de rainures longues de 90 km et large de 2 km, situé dans la partie Sud-Ouest de la Mer de la Sérénité (Mare Serenitatis), au pied des Monts Hémus (Montes Haemus). orientés Sud-Est Nord-Ouest, elle se divise dans sa partie médiane en trois rainures style patte d'oie.
La balade le long du terminateur à la binoculaire est un enchantement en particulier la zone cratérisée sud.

Les nuages à 22h08 heure légale nous font faire une pause, allez hop Earl Grey :)
Nous reprenons une fois les nuages parties à 22h35.

Nous passons à Saturne sur le Dobson pour l'ombre de Rhéa. A l'Ouest, loin se trouve Titan (mag 8,3) puis en se rapprochant de la planète aux anneaux Dioné (mag à 10,4) puis ensuite Thétys à 10,2. Nous voyons fugitivement aux 2/3 du bord ouest une minuscule ombre en vision décalée... Jean-Baptiste et moi avons eu un doute mais je n'ai rien dit une fois mon observation faite. J'attendais de voir ce que disait Jean-Baptiste et si cela correspondait à ma vision ce qui fut le cas !!
La division de Cassini fut visible mais sans plus !

Nous basculons ensuite en imagerie sur le C11 mais avec la turbulence, seule possibilité, bosser au foyer... Deux captures de 180 secondes (trop longues au vu du déplacement de Rhéa ? Pas assez de focale ?) et les traitements ensuite sur la couche verte des deux films de pris ne montrent aucune tache....
Après renseignements, merci à Christophe Pellier et plein d'infos là
http://astrosurf.com/planetessaf/index.htm, on manquait furieusement de focale, il fallait un FD de 35 au moins et travailler à 7 mètres de focale !!
Pas de chance pour l’imagerie mais de belles visions en visuel sur la Lune à la binoculaire et le souvenir d'une minuscule ombre pour Rhéa au Dobson ont fait passé une excellente soirée en très bonne compagnie !
Je rentre chez moi, départ à 0h40 pour arriver 1h00 du mat à Noisy le Grand.

Merci à Jean-Baptiste pour sa disponibilité, j'y suis sensible, pour les fleurs de ciboulette excellentes (eh oui, cela se mange !) et le stock de pommes de pin pour mes deux gerbilles mâles qui nagent en plein bonheur de rongeurs !
Amitiés.

 

Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 21:34

Bonjour à tous,

Un mois d' avril très doux (vers +4° au dessus des normales saisonnières) avec plus frais à la fin du mois (retour à la normale donc ;) La pluviométrie est faible...


Du 1 avril 2009 au 30 avril 2009 *Observations de la station météo ws3600 à Noisy le Grand.

Les piles ont été changées au niveau du capteur température/hygro extérieur.
Un bug malgré le Refresh fait au niveau de la base, pas de données entre le 20 avril 21h00 et le 21 avril à 10h30, heure de mon intervention ;)

Station météo NON aux normes METEO FRANCE.
Pas de mesure : pas de 5 minutes
Ces mesures contenteront " l'homme du monde " mais pas nos amis météorologistes purs et durs :)

Température moyenne maximale :   18,6 °C
Température moyenne minimale :   9,3°C
Température moyenne mensuelle :  13,9 °C / moyenne mensuelle sur l'ensemble des mesures : 13,5 ° C


Pluviométrie : 26,4 mm.

Pression relative maximale le 22 avril    :   1021,8 hPa
Pression relative minimale le 27 avril     :    994,2 hPa


Quelques observations pour le mois d'avril 2009

Température maximale >= à 20°C et < à 25°C (journée chaude) : 14 jours
Température maximale >= à 15°C et < à 20°C : 11 jours
Température maximale >= à 10°C et < à 15°C : 5 jours


Température maximale la plus basse :  11,7 °C
le 18 avril 2009 à 14h55.
Température maximale la plus élevée :  22,4 °C
le 12 avril 2009 à 14h35.

Température minimale la plus haute :  12,9 °C
le 11 avril 2009 à 22h55.
Température la plus basse du mois :  5 °C
le 1 avril 2009 à 8h10.


Précipitations mensuelles avril 2009 : 26,4 mm

Nombre de jours en pluie > ou = à 1 mm : 6 jours.
Nombre de jours en pluie > ou = à 10 mm : aucun
En 24h : 9,5  mm le 27 avril 20h10 au 28 avril même heure.
En 1h  : 3,5 mm le 27 avril 2009 de 21h05 à 22h05.


Humidité absolue du mois :

Minimale le  23 avril 2009 avec 29 %.
Maximale le  19 avril 2009 avec 88 %.


Rafales de vent en ville :

Une rafale à 24,8 km/h direction SSO le 15 avril 2009 à 11h10.

Amicalement à tous.

 

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 21:58

Bonjour à tous,

Avec ce beau temps et surtout les vacances, une observation en semaine est possible chez Guy à Courchamps (Aisne 02) surtout quand la météo annonce un temps pourri le week end !!

Guy a acquis pour le club d'Uranie de Trilport un Dobson Lightbridge Meade de 400/1780. Je lui laisse la parole enfin l'écrit pour un descriptif et test de matériel.

Montage :

Le Télescope se démonte en 4 parties : la base (qu'on appelle  "rocker" en anglais), le tube qui contient le miroir primaire, les  barres en alu et la cage du miroir secondaire. Les barres sont très légères et ne posent pas de problème au transport. La cage du secondaire fait dans les 5 kg, ça ne pose pas de problème non plus. Le tube du primaire en revanche est assez lourd et fragile, il vaut mieux être deux pour le transporter, pour faciliter le transport j'ai rapidement bricolé deux poignées avec du cordon de Nylon et de la gaine électrique. La base est en aggloméré, grande et lourde, là aussi mieux vaut être deux pour la transporter à plus de 5m. On commence par positionner la base, puis le tube du primaire sur la base, ça se fait sans problème bien qu'on risque la première fois de mal le positionner. Les 3 paires de barres se fixent sans problème dans les emplacements et se serrent avec de gros boutons. La mise en place de la cage du secondaire n'est pas aisée à faire tout seul ; il faut tenir la cage à bout de bras et visser les trois grosses vis en même temps. Là aussi mieux vaut être deux. J'ai passé de la bombe de silicone sur les roulements de la base et sur les "oreilles" du tube. Les mouvements sont souples et agréables.


Collimation :
Elle est obligatoire puisque l'instrument a été démonté. Le laser de collimation fourni est pratique mais je conseille d'affiner avec l'oculaire de collimation (fourni aussi), donc à faire de jour. J'ai lavé le miroir secondaire qui présentait quelques salissures, j'en ai profité aussi pour tracer le grand axe du miroir sur son dos, ainsi c'est plus pratique pour le positionner dans l'axe. Le miroir primaire est équipé de 6 gros boutons, 3 blancs, 3 noirs. Les boutons noirs bloquent le miroir, tandis que les boutons blancs sont tirants/poussants et équipés de ressorts. Il convient donc de desserrer les boutons noirs pour débloquer le miroir, d'agir sur les boutons blancs our les réglages et de revisser les boutons noirs pour bloquer le miroir en position. Pour ceux qui aimeraient tout savoir sur la théorie de la collimation, rendez-vous ici par exemple
http://www.astrosurf.com/cielextreme/page180F.html
ou
http://www.astrosurf.com/altaz/collimation.htm


Pointage :
Le télescope est équipé d'un pointeur "point rouge" de marque Baader qui remplace le pointeur d'origine qui est moins précis d'après les dires de l'ancien propriétaire. Je n'y suis pas habitué, à priori je préfère le chercheur 8x50 de mon télescope que je trouve plus précis, mais après quelques objets, on s'y fait. Je pense qu'il serait bien de remplacer ce chercheur par un simple chercheur optique, il est facile d'oublier d'éteindre le point rouge après l'observation et une fois la pile bouton épuisée, le télescope devient inutilisable ! ... Ce serait dommage de rester en rade un soir d'observation ! Une fois qu'on a localisé l'objet sur la carte et dirigé leur chercheur dans la région du ciel, il faut un oculaire de champs assez grand pour localiser la cible. Il y a deux oculaires en 2 pouces fournis avec le télescope, un 26 et un 13mm, j'ai voulu les tester mais la mise au point n'est pas accessible sans bague allonge, fournie elle aussi mais j'ai tout simplement eu la flemme de retourner chercher cette bague.


À l'oculaire :
Le porte-oculaire Crayford est très doux et agréable à utiliser, très précis aussi grâce à son bouton démultiplié. Aux tests de collimation, le porte-oculaire ne semble bien perpendiculaire et je n'y ait pas vu de vis de réglages.
L’œil à l'oculaire, on se rend compte qu'il y a du potentiel !!!...  Le diamètre compense en partie les salissures du secondaire (lavé depuis) et la décollimation, sauf à fort grossissement, où là ça s'empâte un peu. Je parle de décollimation car on observe un décalage à mesure qu'on couche le télescope, avec son poids, le primaire se décale de 3 ou 4 mm je pense. Il faudra voir s'il y a moyen d'arranger ça à l'occasion. Les objets observés sont classiques, mais ça permet de comparer et c'est plus facile à trouver avec le chercheur point rouge auquel je ne suis pas habitué.

Oculaires utilisés : Panoptic 24mm et zoom Baader Hyperion 24/8mm donnant les grossissements x76 sur 24mm, x114 sur 16mm, x228 sur 8mm. (les autres focales -20 et 12mm- ont rarement été utilisées). Ciel 
bien dégagé, 7-8° C


Je reprends la plume :))) et compléterait par des remarques de Guy entre * *


L'avantage des horaires d’été, pas la peine de se précipiter, il faut nuit vers 22h00. J'arrive chez Guy à 21h40 HL en croisant sur les routes de campagne un renard et trois lapins !

La lune est âgée de 0,75 jours, la transparence est bonne mais se dégradera vers 2h30 du matin, la turbulence est moyenne mais s'améliorera au cours de la nuit pour devenir faible.

Nous mettons en place à deux le Dobson entre l'âne Mario et le jardin de Régine (l'espace vital astronomique commence à décroître mais beaucoup les groseilles étant bonnes, on accepte :))


Début des hostilités à 22h05 HL

Nous commençons par * Saturne à x228, bien détaillée, jolies couleurs, grosses bulles de turbulence laissent espérer déjà le retour de la division de Cassini.*


M 35 (Gémeaux) à l'Ouest dans un ciel où le crépuscule se fait encore sentir, cela s'annonce prometteur  avec une cinquantaine d'étoiles toutefois sur un fond blanchâtre. Nous avons utilisé mon 35 mm Baader Eudiascopique.


M 65/ M 66 les deux galaxies du Lion.  Nous testons la tête binoculaire mais qui bouffe vraiment trop de lumière (obligé de mettre la Magnimax 1,6 et les 35 mm) pour les galaxies.. Par contre, cela semble prometteur pour les Amas globulaires et ouverts. Toutefois, le poids de l'ensemble est trop lourd et déséquilibre le tube du Dobson qui bascule.... En fin de séance, Guy se rappellera d'un bouton pour justement bloquer le tube !! Pas grave, ce sera pour une autre fois !
Forme oblongue avec une condensation centrale bien marquée, sans souci et superbe en vision décalée pour M 65 et forme ovale avec un centre bien brillant pour M 66.
*M65/M66 dévoilent des extensions, 65 est une mini M31, quelques différences de luminosité sur M66*


M 51 (Chiens de Chasse) Galaxie au 16 mm de l'Hypérion Zoom un des clous de la soirée !! Une vision dont on ne se lasse pas !! Comme sur les photos, bon il est vrai la couleur en moins :)
Les différents bras sont bien perceptibles en vision décalée ainsi que le pont de matière qui relie les deux galaxies.
*M51, je suis resté scotché dessus un bon moment, la vision décalée n'est pas très utile pour apprécier les spirales. À x76 elle donne envie de zoomer, à x114 c'est l'idéal, la galaxie principale ressemble à une rose vue du dessus et les bras spiraux s'étalent largement, à x228 elle tient encore le choc mais l'image s'empâte un peu, sans doute qu'avec le secondaire propre ça tiendra encore mieux la route.*


M 13(Hercule) Amas Globulaire. 24 mm Panoptic qui montre déja toutes les étoiles résolues au centre. Dense, étendu, un véritable poudroiement d'étoiles surtout lors la plongée dedans à l'Hypérion 8 mm !! La vision est de toute BEAUTE !!

On passe ensuite grâce au GOTO Guy à M 5 à 00h05 HL.


M 5 (Ophicius) Amas globulaire remplit tout le champ du 8 mm, Etendu, dense aussi, des étoiles innombrables résolues y compris au centre, le pendant de M 13, un véritable festival pour les pupilles !!


M 104 (Vierge) Le Sombrero qui au Dobson mérite bien son nom avec sa forme caractéristique et sa bande sombre. La bande sombre est bien visible en vision décalée vers le haut (en clair, par rapport aux photos classiques, nous la voyons " tête en bas "). Le bulbe est bien visible, renflé, les extensions sur les cotés aussi, et la bande sombre se voit donc au dessus. Galaxie vue de profil. Repérage classique au Panoptic 24 mm Grand champ pour passer ensuite au clic Zoom Hypérion 20 mm.
*la bande sombre est visible en vision décalée à x76, évidente à x114.*


On fait une pause à 0h55 HL (gâteaux et boissons non alcoolisées - qui a dit menteur ? :)) et on reprend à 1h45 HL
Les constellations d'été commencent à se lever.


M 57 (Lyre) Nébuleuse planétaire *donne envie de passer directement à x228, les extensions latérales de l'anneau sont parfaitement visibles. Pas vu d'étoile centrale.*


M 53 (Chevelure de Bérénice) Amas Globulaire , résolu au centre à l'Hypérion 8 mm, peu étendu, peu dense.


M 3 (Chiens de Chasse) Amas globulaire. Hypérion 8 mm, beaucoup plus imposant que M 3 ! Etendu, assez dense, résolu y compris au centre mais moins d'étoiles que M 5 et M 13.


A 2h00 du matin, heure légale, les lampadaires de Courchamps s'éteignent ;)


Nous passons à M 27 (Petit Renard) Nébuleuse Planétaire La forme du sablier penché sur le coté gauche ou du trognon de pomme est vraiment bien visible au Panoptic 24 mm.
*idéale à x114, supporte le grossissement à x228 les formes s'arrondissent mais permet de voir 3 étoiles fines dans la nébuleuse, dont l'étoile centrale. Sans doute à cause de la turbulence, ces étoiles semblaient clignoter comme une lointaine guirlande de Noël. Assez basse sur l'horizon aussi.*


M 11 Amas Ouvert. SUPERBE malgré qu'il soit bas sur l'horizon avec la transparence mauvaise (ciel laiteux). J'ai utilisé l'Hypérion Zoom 16 mm, très contrasté, une quarantaine d'étoiles de magnitude voisines formant un dessin de motif aztèque comme on peut en voir sur des bas reliefs mexicains.
*j'ai eu du mal à le trouver car assez bas et ciel un peu chargé sur l'horizon au-dessus de Château-Thierry. Bien détaillé malgré le fond de ciel blanchâtre.


Albiréo
STFA 43Aa-B Index WDS : 19307+2758
Asc.D. : 19H30min43sec Déc. : +27°57'34" Constellation : Cyg
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude    3.37     4.68
Date  2005
Séparation  35.00
Angle 55.00
Nombre d'observation 239
 
Une étoile double grand classique. La principale est brillante et jaune, la secondaire bien visible et bleue. Les différences de magnitude sont perceptibles et pas de souci de séparation au 24 mm  Panoptic. Le fond du ciel rempli d'étoiles - et là cela grouille ! rajoute à l'esthétisme.


M 29 (Cygne) Amas Ouvert constitué d'une dizaine d'étoiles de magnitude voisines en forme de petite hache.
* bof, il est tard et je commence à fatiguer*

Guy fait une tentative sur les dentelles mais il est décidément 
trop fatigué, il abandonne.


Fin de séance 3h50 du matin pour dodo à 4h05 après démontage du Dobson.

MERCI à Guy pour cette superbe soirée avec le Dobson uniquement en visuel.

Amicalement.

Repost 0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 22:19

Bonjour à tous,

En se promenant avec mon oncle et ma tante à Noisy le Grand devant la mairie, mon oncle Christian trouve une cétoine dans un massif en fleurs blanches (pas réussi à trouver l'espèce végétale).

Hop, une boite qui traine par terre et l'insecte est capturé.

Je l'observe à la loupe binoculaire mais l'insecte est plutôt gros pour un tel instrument et sa mobilité est certaine !

Je décide de tester l'acétate d'éthyle de Marcel, hop dix gouttes sur un coton et le coton dans la boite de Pétri !

Là, l'insecte n'apprécie guère l'odeur et se débat vigoureusement mais au bout de 3 minutes, il ne bouge plus, je crains qu'il soit mort.

J'enlève donc le couvercle de la boite de Pétri, le coton et je tente des photos en macro sous la loupe bino mais cela ne donne pas grand chose finalement (merci des conseils de Christophe et de Guy).

Doriane fait une photo avec le mode macro une fois l'insecte mis dehors au grand air suite à ses premiers mouvements 30 minutes après le passage en atmosphère viciée comme on dit dans mon métier ;)

20 minutes après, le voici qui remarche et décolle de nouveau, ouf, le test est concluant mais j'ai interet à baisser le nombre de gouttes pour des animaux plus petits.....

Cetonia aurata (Linné) , la Cétoine dorée. Elytres généralement verts, pouvant être bronzés avec toujours des tâches blanches. Face ventrale violet cuivreux. Fréquente diverses fleurs, surtout dans les bois, s'attaque aussi aux fruits mûrs. Se plaît au Soleil.La larve se développe dans le terreau et les fourmilières.

Corps trapu, ponctué, brillant, vert métallique à cuivré;faibles sillons longitudinaux sur les élytres à l'arrière, taches blanches transversales très variables. En vol, les élytres restent fermées et les ailes membraneuses (ici visibles) se déploient grâce à des fentes latérales. Sur les buissons en fleur.
Régime : pollen et pétales d'aubépine, églantier, sureau.
Vole seulement au soleil.

Voici les réglages : photo avec ailes

Canon Digital Ixus 82 IS.
JPEG (8bits) Fine
Taille d'image initiale : 3264*248
Couleur
Focale : 6,2 mm
Mode : Macro
Mode de mesure : Multizones
Exposition : 1/125 seconde
Ouverture : F 2,8
Correction d'exposition : O IL
Balance des Blancs : Auto
ISO : 80
Netteté : Désactivé.
Réduction du bruit : désactivé.

Sous Photoshop CS 2, réglages des niveaux faits puis recadrage. Un léger renforcement à 2 pixels, 100 %

Photo de face :

Panasonic DMC FZ-18
JPEG (8bits) Fine
Taille d'image initiale : 3264*248
Couleur
Focale : 4,6 mm
Mode : Macro
Mode de mesure : Multizones
Exposition : 1/125 seconde
Ouverture : F 2,8
Correction d'exposition : O IL
Balance des Blancs : Auto
ISO : 400
Netteté : Désactivé.
Réduction du bruit : désactivé.

Sous CS 2, niveaux, recadrage et point blanc avec les niveaux.

Amicalement.

 

Repost 0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 20:53

Bonjour,

L'image de la vallée des Alpes.

Mêmes techniques que Triesnecker

Les réglages de la Skynyx 2.1

Start time of recording.....2009-04-02, 21:42:39 HL
Recording duration..........120,00 s

Captured frames.............1817
Dropped frames..............3
Capture frame speed.........15 fps

Telescope...................C 14 (355/3890) avec Renvoi coudé, mise au point électrique et Barlow X2 pour un FD de 40 environ.

Camera......................Lumenera SKYnyx2-1M monochrome, Serial 6110288

RoISize      = 1392x1040
MetaSpeed    = Streaming
FrameRate    = 15,1 fps
PixelDepth   = 12 Bit
Exposure     = 66,0 ms
Gain         = 12,5
Gamma        = 1,00
Contrast     = 1,00
Brightness   = 0,00
Flipping     = None

Les techniques sous Iris sont les mêmes, bestof, select, pregister à 512 de taille et sur 500 images retenues , add_norm de 500 images, visu 32767 0 savepsd.

Sous Photoshop CS 2:

- réglages des niveaux, premier renforcement à 400% pour 3 pixels.
Retaillage à 75 % puis recadrage deuxième accentuation 180% à pour 1,6 pixel ...
Changement d'orientation, renforcement du noir sur l'image pour le contraste (suggestion de Guy).
Puis pour équilibrer les teintes (enfin, on essaye), duplication de calque en lumière tamisée et gomme à bords flous à 100 pixels pour le bas.
Passage en niveaux de gris sous 8 bits et sauvegarde max en jpeg.


Vallis Alpes est une faille immense orientée Sud-Ouest Nord-Est de 130 kilomètres de long. Falaises
élevées. Rainure rectiligne au fond de 700 m de largeur visible au 200 mm dans d'excellentes conditions de turbulence. A partir de 250 mm, son repérage est plus facile.


Amicalement.


 

Repost 0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 20:51

Bonjour à tous,

Je contacte Paul pour caler une soirée d'observation chez lui le jeudi 2 avril histoire de profiter de ce bel anticylone !

J'utiliserai le C 14 (355/3890) pour faire des acquisitions avec la Skynyx 2.1 M sur la Lune et Saturne sans oublier un petit coup d'oeil en visuel ;)

Je prends donc la mallette avec la Caméra et surtout je n'oublie pas de prendre mon Shuttle, ordinateur transportable optimisé pour la Skynyx.

Pour Saturne, avec ma caméra, ma barrette Lumicon et mes filtres RVB Astronomik, avec juste une Barlow X2, je suis surpris par le manque de dynamique de l'image même avec des résolutions de 400*400 et des vitesses de 4 images par secondes, je suis à 1500 niveaux sur les 4096 possibles et encore je ne parle que la couche verte.

Je voudrais tester sur un puits de photons et le C 14 me semble bien adapter.

J'arrive chez Paul à 20h45 HL environ, nous contactons Jean-Baptiste pour savoir s'il veut se joindre à nous mais les dernières observations au club de Thorigny sans compter un aller retour à Colmar dans la journée en voiture ont fait que la fatigue a été la plus forte.

La Lune est bien haute dans le ciel même si elle a passé le méridien depuis un petit moment. Elle est âgée de 7,1 jours, phase rarement vue de mon balcon.

D'emblée, je mets une Barlow X2 derrière le C 14. La turbulence est correcte voire bonne plus tard dans la soirée. Toutefois, soyons clairs, la transparence est mauvaise et la brume monte lentement mais surement ... Saturne est trop basse, je vais attendre qu'elle se lève un peu.

Du fait de l'emplacement de mon Shuttle, je dois utiliser un cable rallonge USB de 5 mètres de Paul.

Là, les visions sur l'écran de l'ordinateur sont un enchantement. Je me penche sur les rainures de Triesnecker et la Vallée des Alpes.

Pas de souci de lumière, je suis en 1392*1040 en 12 bits à 15 images par secondes soit 1800 images prises en deux minutes. Je remarque des rayures verticales dues à la rallonge USB (je ne les ai point vues sur Saturne). Pour les prochaines chez Paul, je mettrais mon Shuttle à un autre endroit :)


Je mets les réglages :

Start time of recording.....2009-04-02, 21:35:22 HL
Recording duration..........119,97 s

Captured frames.............1820
Dropped frames..............0
Capture frame speed.........15 fps

Telescope...................C 14(355/3890) avec renvoi coudé, mise au point électrique, Barlow X 2 Célestron soit environ F\D 40

Camera......................Lumenera SKYnyx2-1M monochrome, Serial 6110288

RoISize      = 1392x1040
MetaSpeed    = Streaming
FrameRate    = 15,1 fps
PixelDepth   = 12 Bit
Exposure     = 66,0 ms
Gain         = 17,4
Gamma        = 1,00
Contrast     = 1,00
Brightness   = 2,03
Flipping     = None


Les techniques sous Iris sont les mêmes, bestof, select, pregister à 512 de taille et sur 500 images retenues , add_norm de 500 images, visu 32767 0 savepsd.

Sous Photoshop CS 2:

- réglages des niveaux, premier renforcement à 300% pour 2 pixels.
Retaillage à 75 % puis recadrage deuxième accentuation 180% à pour 1 pixel ...
Retaillage encore de 75 % (suggestion de Guy) Passage en niveaux de gris sous 8 bits et sauvegarde max en jpeg.

Triesnecker est un cratère de 27 kilomètres de diamètre ayant les rainures à l'est. Il s'agit d'un système très ramifié s'étendant du versant Nord de Rhaeticus (Hors champ) à Rima Hyginus (visible à droite de l'image avec Hyginus qui fait 10 kilomètres). Ce système est le plus dense de la face visible de la Lune qui comporte 5 rainures principales orientées Nord Sud.


La Lune à la tête binoculaire Télévue est de toute beauté, je préfère la vision aux oculaires de 16 mm , Paul apprécie mieux les 24 mm.

Se balader au niveau du terminateur est un véritable enchantement !! La zone cratérisée du Sud est un régal et montre une multitude de détails difficilement descriptibles. En ombres chinoises, sur le fond du cratère de Ptolémée, les remparts coté Ouest sont absolument superbes !!!!! J'attire l'attention de Paul sur eux. Il apprécie pleinement le spectacle.

Nous passons sur Saturne ensuite, elle est effectivement montée mais la brume aussi. Seul Régulus est encore visible ..... J'oublie la Barlow X2 , je ne récupère pas assez de dynamique et fait une image au foyer avec chaque filtre RVB ..... Je suis à 10 images par secondes en 480*400 pour la couche verte et rouge et à 4,7 pour la couche bleue....

Au final, l'image ne présente pas beaucoup de détails et un bruit assez conséquent malgré 800 images et avec un gain de 23 environ sur les 25 autorisés par Lucam Recorder. On n'insiste pas ..là, la brume m'a sacrément pénalisé pour des tests...

En visuel, l'image avec la binoculaire et les 16 mm est bien nette et belle avec les espaces autour du globe bien visibles.

Il est 23h30 Heure Légale, fin de la séance et rangements de l'informatique.


Je mets deux photos d'ambiance prises par mon ami Paul. En dessous du C 14 se trouve un C8 et au dessus une lunette Télevue.

Sur la deuxième, on voit la mise au point électrique, bien pratique pour une webcam !

MERCI à Paul pour cette soirée et à Guy pour ses conseils de retouche.

Amicalement.

 

Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 21:05

Bonjour à tous,

Un mois de mars très doux (du 10 mars au 21 mars 2009) avec les giboulées classiques de mars.


Du 1 mars 2009 au 31 mars 2009 *Observations de la station météo ws3600 à Noisy le Grand.

Station météo NON aux normes METEO FRANCE.
Pas de mesure : pas de 5 minutes
Ces mesures contenteront " l'homme du monde " mais pas nos amis météorologistes purs et durs :)

Température moyenne maximale :   13,8 °C
Température moyenne minimale :   4,3°C
Température moyenne mensuelle :  9,1 °C / moyenne mensuelle sur l'ensemble des mesures : 8,4 ° C


Pluviométrie : 33,6 mm.

Pression relative maximale le 16 mars    :   1029 hPa
Pression relative minimale le 4 mars     :    980,4 hPa


Quelques observations pour le mois de mars 2009

Température maximale >= à 15°C et < à 20°C : 11 jour
Température maximale >= à 10°C et < à 15°C : 18 jours
Température maximale >= à 5°C  et < à 10°C ( journée froide ) :  2 jours

soit 2 journées froides sur 31 (rappel 14 sur 28 pour février)

Température minimale < à 0° C (gelée) : 1 jours

Température maximale la plus basse :  6,7 °C
le 5 mars 2009 à 16h10.
Température maximale la plus élevée :  19,3 °C
le 19 mars 2009 à 14h25.

Température minimale la plus haute :  8,2 °C
le 13 mars 2009 à 7h30.
Température la plus basse du mois :  - 0,2 °C
le 5 mars 2009 à 8h25.


Précipitations mensuelles mars 2009 : 33,6 mm

Nombre de jours en pluie > ou = à 1 mm : 1 jours.
Nombre de jours en pluie > ou = à 10 mm : 5 jours.
En 24h : 20,2  mm le 4 mars.
En 1h  : 5,5 mm le 4 mars mars 2009 de 7h40 à 8h40


Humidité absolue du mois :

Minimale le  19 mars 2009 avec 23 %.
Maximale le   4 mars 2009 avec 87 %.


Rafales de vent en ville :

Une rafale à 20,8 km/h direction N le 4 mars 2009 à 7h25.

Amicalement à tous.

 

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans station météo ws3600
commenter cet article