Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 18:07

Bonjour à tous,


Les jours précédents, je teste en soirée les acquisitions sur Jupiter avec ma Skynyx 2.1 M et ma barrette à filtres Astronomik 2C. J'ai beau capturé en 480*480  en 8 bits, je suis à 7 i images par seconde et encore...... bref, cela ne va pas !!

Je contacte mon ami Christophe Pellier pour avoir son sentiment sur les nouvelles caméras, cela tombe bien, il me parle de la PLA-Mx d'I Nova et justement Jean-Baptiste en a une !!

Ce dernier est justement surpris de la faible cadence de ses captures sur son ordinateur portable.

Je l'invite à passer à mon domicile le jeudi 20 octobre pour tester d'un côté pour moi la caméra, de l'autre pour lui son ordinateur portable de 2005...

Les essais ont été concluants pour l'un et pour l'autre. Je n'ai pas pu prendre les paramètres de capture de PLX Capture mais j'ai pu travailler 40 images par secondes en rouge (1200 de retenues) en 60 secondes. Pour le vert, moins détaillé, toujours à la même cadence mais avec mon suivi légendaire sur le Nextsar 8 200/2003, j'ai pu prendre 1603 images (retenu 880) et pour le bleu 1475 images retenu 700 (là on était à 20 images par secondes).

Pour le film rouge 22h42, le film vert 22h44 et le film bleu 22h48. Traitements Iris puis reprise en main du logiciel Registrax 5.1 pour ensuite passage moulinette renforcements Registax 6.

Finalisation WinJupos et Photoshop pour un dernier renforcement sur les couches rouge 0.5 pixels à 300 %, vert à 1 pixel à 300 % et bleu 2 pixels à 250%.
 
Suppression des lignes verts , bleu , rouge issues de Winjupos je pense par coup de pinceau à bords flous.
 
Puis curseur moyen RVB à 0.93 pour assombrir un peu l'image. L'image est faite à FD 41 (soit 8100 mm).

Voici les échanges divers et variés avec Christophe et Guy. un GRAND MERCI à eux !!!
 

La page concernant le RVB reste bonne, mais il y aurait quelques trucs à rajouter. Déjà, je ne fais plus du tout mes images couleurs avec IRIS, mais avec WinJupos :
http://astrosurf.com/planetessaf/doc/Assemblage_RVB_sous_WinJupos.pdf
Ce logiciel te permet d'assembler tes RVB sans décalage de couche, y compris avec des captures qui dépassent largement les 2 mn (comme les réglages que tu cites).

 

Ma question est la suivante : je sais qu'il faut renforcer plus fort en V et en B surtout mais dois je retenir le MEME nombre d'images compositées pour chaque longueur d'onde ??

Non, le nombre d'images n'a aucune incidence sur le rendu des couleurs. Pour chaque couche, tu dois retenir le nombre de brutes qui te permet d'éliminer le bruit sans flouter l'ensemble !


Avec ce que tu indiques avec Winjupos, tu es en train de me dire que l'on n'est plus limité dans le temps pour les captures de Jupiter ????? Pas logique pour les rotations au bord du globe :)

C'est bien ce que je dis ;) enfin, on n'est pas "plus limités", mais l'amélioration est énorme. Va voir ce topic sur Astrosurf où Jean-Jacques a fait un essai de RGB avec un écart total de 23 mn... ça parle tout seul.
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/031103.html

 

A titre indicatif, tu retiens combien d'images sur combien au total pour chaque couche couleur ?

En ce moment je suis à 40-60 %. Mais c'est parce que grâce à Winjup j'ai doublé mes temps de capture (je suis passé, en secondes, de 20/20/40 à 40/40/60 !). Avant j'étais à 80 %.

 

Tu ne fais pas de luminance pour Jupiter ?

Non parce que je trouve que la méthode est bien plus difficile à réussir, pour un rendement pas forcément convainquant. La méthode LRVB connaît un regain intéressant depuis 3 ans grâce à l'utilisation de l'ADC (correcteur de dispersion atmosphérique), mais je suis toujours fan du rendu des couleurs par le RVB.

Pour mes cadences, les voici, pour Jupiter au Gregory 250 mm à F/32 (pas encore testé les autres planètes !) :
Avec la PLA-Mx, 40 ips en R et V, et 20 en B
Avec la Skynyx 2-0M, 40 ips pour les 3.

La 2-1 est équipée de l'icx205, un capteur qui est nettement moins sensible que le icx424 de la Skynyx 2-0 dans le vert et le bleu. Ca joue aussi.
Il est probable que les deux facteurs se combinent pour expliquer la situation...
Je t'ai mis en pj un graphique avec la sensibilité de différents capteurs, c'est assez instructif :
icx205 : Skynyx 2-1 mono
icx424 : Skynyx 2-0 mono
icx098 : anciens modèles DMK mono, vieilles Toucam n&b... c'est le premier capteur nb !
icx618 : c'est "le" nouveau capteur pour le planétaire, qui dispose d'une sensibilité très supérieure aux anciens du vert à l'infrarouge (Basler 640, Flea3, nouvelle DMK 618, et la PLA-Mx que j'utilise à présent)
La Skynyx 2-1 que tu as tu l'avais choisie pour le solaire je crois ;) elle était optimisée pour cette observation, avec un champ nettement plus grand que la 2-0, mais effectivement, du coup, c'est un modèle qui fonctionne moins bien en planétaire.
Tu as fait un choix en fonction de ta principale activité astro, mais les CCD c'est comme les télescope, le modèle universel n'existe pas ;)
La bonne nouvelle c'est que si tu veux changer les meilleures caméras sont beaucoup moins onéreuses que la série des Skynyx. La Pla-mx revient à 400 €... sauf si tu dois changer de portable en même temps... !

Il faut une config particulière pour le Pla-Mx ??

La config conseillée c'est processeur i3 ou i5, 3-4 GB de mémoire, Windows 7 (64 bits de préf apparemment).
Moi j'ai un Acer aspire 5742 avec i3 et 4GB, W7 64 bits. J'ai du l'acheter pour la caméra en fait (ancien portable de 2005... çà passait difficilement).


Tu travailles en 8 ou 12 bits avec cette cam ? Tu images donc plus qu'avec celle çi maintenant ?

En 8. Franchement y'a aucune différence, sauf qu'en 12 bits, la caméra va plafonner à 30 ips en pleine trame. Un amateur des pays-bas, Emil Kraaikamp, qui est le premier à avoir modifié une DMK avec le icx618, a ouvert un fil sur cloudy nights au printemps pour faire des comparaisons entre 8 et 12 ; il en concluait que le 12 bits n'était intéressant qu'avec un gain très faible, c'est à dire sur des objets capables de supporter ce réglage : le Soleil, la Lune, Vénus...
Je me rends compte que j'ai complètement laissé tomber la Skynyx. Je dois encore faire des essais pour voir si cette caméra ne me donnerait pas des images plus piquées dans le bleu, mais sinon, et y compris en ultraviolet ou en méthane, la Pla-mx est devant

La PLB dispose également d'un capteur nouvelle génération (l'icx445), mais avec une sensibilité diminuée dans le  bleu (voir graphique) et une taille supérieure à 1/4". Il n'est pas optimal pour le planétaire "pur".

A l'heure actuelle, les filtres RVB Astronomik restent sans doutent les mieux équilibrés pour le planétaire, qui est un peu le parent pauvre du numérique malheureusement (il n'y a aucun jeu de filtres explicitement prévu pour cette utilisation)


Pourquoi, pour Mars et Saturne, tu travailles à FD différent ?

Oui - enfin avec le gregory ça ne sera peut-être pas le cas (j'ai un F/32 direct au foyer). Saturne le F/D est relativement le même, mais la planète préfèrera moins que Jupiter en raison de sa faible luminosité. Mars, au contraire, bien plus intense que Jupiter, mais très petite, se trouvera très bien à F/40 !

 

Pour la couleur et l'assemblage avec Winjupos, pas évident. Je m'explique, c'est mieux qu'avec Iris comme j'ai eu pour 6 minutes de captures.
Toutefois, prendre les mêmes références sur les trois images RVB (rotation et agrandissement du gabarit), loin d'être évident ! J'ai laissé par défaut la même TAILLE mais ce n'était pas le cas sur mes trois couches (vert plus petit et bleu un peu plus grand). Je ne sais pas s'il faut réajuster à chaque fois... Il est vrai que je n'ai pas testé le menu automatique...... ni celui des deux points, peut être plus pratique avec des WOS et une GTR..

Sur Jupiter, le menu auto marche très bien. La plupart du temps, tu peux t'y fier ; juste vérifier que l'orientation équatoriale par rapport aux bandes est correcte...

 

L'image reste moins détaillée en RVB quand couche rouge seule par exemple (comme ta planche le démontre). Question : tu renforces (ondelettes etc etc) de façon identique sur chaque couche ou non ??

Pour les histoires de réso entre R et RVB, voir plus bas.
Pour le renforcement, le traitement n'est pas identique sur les trois couches : il faut appliquer un traitement un  peu plus fort sur les couches les moins réussies, souvent la bleue. Je parle de ce problème sur cette page :
http://www.astrosurf.com/pellier/methrvb (partie "le traitement des couches couleurs")
Il se trouve que je suis en train de préparer une grosse mise à jour du site qui sera relative au traitement des couleurs

Avec la technique LRVB, les détails viennent de la luminance. Si on utilise une couche rouge en luminance, l'image finale conserve complètement le niveau de netteté et de résolution de la couche rouge. Comme généralement les images V et B sont moins nettes, en pur RVB l'image est donc elle aussi moins nette.
Mais ce sont là uniquement des différences informatiques. L'image RVB est la seule qui mérite de se faire appeler "image couleur" ; la RRVB c'est... une image rouge, ni plus ni moins. La RVB combine des informations des trois couches pour les détails, et non plus d'une seule : si les 3 couches sont bonnes, le rendu des détails et des couleurs, en plus d'être plus exact scientifiquement, est aussi bien meilleur.
Ce que je veux dire, c'est que mettre une couche rouge en luminance pour augmenter la résolution est une illusion : cela se fait aux dépens du réalisme non seulement des couleurs, mais aussi des détails : tous les nuages ont trois composantes R, V et B.
Quelle que soit la qualité des images, de toutes façons, le contraste est toujours plus élevé dans le rouge, pour des raisons physique : la lumière rouge élimine un certain nombre de couches nuageuses supérieures, qui contribuent à diffuser la lumière en V et surtout en B, il est donc normal que les images RVB soient d'un rendu plus "doux".
Attention aussi à la perte de résolution : selon les lois de l'optique, la taille de la figure de diffraction est plus importante en R qu'en V et en B : dans des conditions excellentes, il est possible de voir que les images V, et même B, ont une résolution optique... supérieure au Rouge :) (mais un contraste moins important, pour les raisons physiques expliquées plus haut). Ca s'est vu !

 

Je peux changer aussi la config. Au lieu de barrette à filtres, Barlow , caméra. Je peux faire Barlow, barette, caméra. J'aurais un effet de grandissement non ?

Oui, en effet !

J'ai testé, en première config, je suis à FD 41. En deuxième, FD35 et barlow X2 FD25.


La fonctionnalité de PLX capture pour ce que tu signales, elle se trouve où ???? Pas réussi à trouver pour l'enregistrement des paramètres des films..

C'est dans "files" : "create .plx file"

 

Actuellement, j'utilise trois logiciels...
- Reg5 : pour l'alignement et compositage du fichier SER. Je n'utilise pas la version 6 qui produit régulièrement des artefacts (le mode multipoint n'est pas opérationnel...)
- Reg6 : pour le traitement par ondelettes ! je suis devenu fan de la fenêtre de traitement, la combinaison des ondelettes dyadic + le denoise me permet de maîtriser le traitement du bout des doigts. Et, le module de resize (agrandissement) m'a permis d'atteindre un niveau de résolution sur les CH4 que je n'espérais même pas...
Autrement dit oui, j'enregistre mon fit dans R5, et le ré-ouvre dans R6 ensuite...
- WinJupos : pour l'assemblage final des RVB, évidemment.
En fait, pour la première fois depuis que j'ai commencé l'imagerie planétaire, j'ai complètement laissé tomber Iris. L'an dernier, je m'en servais encore pour les ondelettes. C'est fini. Le logiciel est un peu dépassé pour le planétaire aujourd'hui. Registax+Winjupos = bingo :-))

Le multipoint, c'est uniquement Registax6, et ça ne marche pas très bien.
Le truc que je te conseille, sous R5, c'est d'utiliser la fonction "create reference frame" (fenêtre optimize) : tu stacke les 100-300 premières brutes, le logiciel t'envoies ça dans la fenêtre des ondelettes où tu appliques un traitement de base, un peu contrasté, mais pas bruité : là tu choisis ensuite "realign with processed". Cette fonction te permet d'aligner tes brutes sur une image traitée, bien meilleure qu'une brute... j'ai fait des comparaisons (je suis pas le seul), et oui, le résultat est meilleur !


Tu t'arrêtes donc à ton image stackée que tu enregistres en FIT 8 bits et ensuite Registax 6 pour le reste. C'est ça. J'ai des bugs avec le fit, il faut que j'enregistre en TIFF pour ma part.

 

J'arrive à une registration correcte des détails, par rapport à ta version : par contre, après le positionnement auto du contour, j'ai du ajuster l'orientation de l'équateur, qui n'était pas parfaitement parallèle à l'équateur de la planète. Si tu ne l'avais pas retouché de ton côté, le pbl venait certainement de là !
J'ai choisi orientation nord en haut pour être proche de la version d'origine mais je n'ai pas tenté de la réorienter.

2011-10-20-2044.7-JLB-RGBfinal+ 2011-10-20-2044.7-JLB-RGBfinal+

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article

commentaires

jt-astro 12/11/2011 00:29



Beaucoup d'infos à digérer dans cet article !!! ;))


Décidemment IRIS perd de plus en plus d'adeptes. Je reprends l'info de prendre une image traitée comme référence pour améliorer l'alignement. Pour ma part, sous IRIS, je lance un masque flou très
violent sur l'ensemble des images pour effectuer l'alignement dessus, et appliquer le résultat aux images sources. Ca me donne dans 99% des cas l'alignement optimal. Par contre cet alignement est
global sur l'image. Il n'y a pas de traitement par zones...


Pour les traitements séparés par couche, j'ai toujours lu, vu  ou entendu qu'il fallait, par respect d'homogénéité de l'image, cumuler le même nombre d'images et traiter uniformément les
trois couches. D'où l'intérêt du LRVB. Tout le gros du traitement se fait sur la couche luminance. Reste à adapter le filtrage pour la luminance en fonction du sujet et du capteur (simple IRUV
bloc ou Filtre couleur...) Sur ce Jupiter, je trouve que la couche bleue ramène trop de bruit, le rendu des couleurs manque de naturel, trop renforcé. On repère sans soucis tous les éléments
météorologiques joviens mais, pour ma part, ça manque un peu de douceur.


Enfin, même si Winjupos permet beaucoup de choses, je pense qu'il faut tout de même respecter des temps max pour les prises de vues. On ne le rappellera jamais assez : de bonnes images finales,
c'est avant tout de bonnes images de départ... Avec des focales de 5 à 8m, 23min c'est beaucoup pour Jupiter. Surtout sur les bords. Avec des méthodes de décalage des couches, on peut plus ou
moins rattraper le centre, mais les bords... si en plus on récupère des ombres de satellites, la partie n'est pas gagnée. A voir en pratique.


En tout cas, vivement la suite des essais.


A plus


Johann



Jean-Louis Badin 12/11/2011 08:38



Salut Johann,


Effectivement, il faut aller à la pêche :)


Registax permet un multipoints mais cela ne convaint pas grand monde. L'image de référence stackée entre 100 et 300 par contre fait l'unanimité.


Je pensais comme toi pour les traitements par couche mais tu as vu la réponse de Christophe Pellier qui je le rappele, avec toute sa modestie,a un eu prix scientifique américain pour ses travaux
en imagerie planétaire.


Je ne suis pas partisan du LRVB. Je prèfère un RVB pur et pour les teintes, pour Christophe et Guy, elles sont bonnes !! On peut faire aussi un RRVB sur Jupiter mais tu as vu là dessus l'avis de
Christophe à ce sujet. Sur ses planches, il met juste la couche rouge au niveau détails et une version RVB pure.  Le renforcement est un peu fort - dit par Guy aussi - mais sur mon écran ,
cela passe.


Là, je découvrais le matos et tu connais le suivi du Nexstar. J'ai fait un essai à 3 minutes de capture totale mais la turbulence était pourrie :))


J'ai été aussi un peu gourmand sur le rapport FD.



Amicalement et merci de tes avis.