Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 20:34

Bonjour à tous,

Le beau temps est là et en plus en période de Nouvelle Lune qui est âgée de 2 jours. Elle nous gènera guère. Ma soeur Christine est venue voir la petite famille à Noisy le Grand, elle avait émis le souhait d'observer une fois en campagne, c'est l'occasion ou jamais. Mon collègue et ami Mickael accompagné de son épouse Carine se joignent aussi à nous.

 

Nous partons tous ensemble de Noisy le Grand vers 19h10 pour arriver vers 20h10 chez Guy. Guy m'a contacté pour m'avertir qu'il arriverait vers 21h00 chez lui et qu'ensuite nous repartirons sur le site du club pour les observations nocturnes.

 

En attendant Guy et que la nuit astronomique arrive, je commence pour nos trois astronomes en herbe une petite séance d'initiation au niveau des constellations avec un carte mobile d'initiation et ma paire de jumelles Bausch and Lomb 7*50. Bien sur, plus de piles pour le pointeur laseur vert et le jeu de rechanges dans ma caisse a été utilisé pour les télécommandes télé et lecteur DVD !! Au retour et dans les rangements, j'ai mis une paire de piles neuves avec un jeu de rechanges !!

 

Je leur montre à l'oeil les constellations d'été avec le Triangle d'Ete à savoir Véga et la Lyre, Deneb et le Cygne, Altair et l'Aigle. Puis repérage facile de la Grande Ourse - la casserole -, de Cassiopée et au milieu de l'étoile Polaire. En se décalant un peu pour regarder au dessus de la maison de Guy, une belle "étoile " brillante, c'est Jupiter dane les Poissons !

Le chat de Guy vient nous tenir compagnie et faire office de bouillote pour les mains ;)

 

Nous passons ensuite aux étoiles doubles avec Mizar et Alcor, bien visibles aux jumelles. Ensuite plus difficile, technique de repérage aux jumelles pour le Cintre à savoir Collinder 399. Là, plus de difficultés de repérage car on doit partir d'Altair et cheminer dans les étoiles.

L’astérisme du Cintre OCL 113 ou Collinder 399 (Petit Renard) pour leurs noms "scientifiques" aux jumelles. Toujours très sympathique à observer avec ce fond de ciel riche en étoiles. L’ensemble est formé de 12 étoiles, 4 formants le crochet du cintre et 8 sa base, les étoiles sont de magnitudes voisines, 6 environ.


Nous passons ensuite à la galaxie d'Andromède qui est l'objet le plus lointain que peut voir l'oeil humain à savoir 2 Millions d'années lumières soit 1 892 16 000 000 000 kilomètres !  Aux jumelles, le bulbe central est bien visible et les extensions aussi. Avec les lampadaires de Courchamps et la nuit pas encore bien installée, elle est difficilement visible à l'oeil nu.

 

Je tente ensuite de trouver la comète Hartley (mag 5.)  mais je me plante au repérage et je la confonds avec IC 1848, nébuleuse diffuse de magnitude 6.5 bien visible aux jumelles. On en reparlera plus tard.

J'explique aussi à mes astronomes qu'au zénith, ce ne sont pas des nuages mais tout simplement la Voie Lactée, avec ses deux bras bien visibles vers le Cygne et la Lyre.

Le temps passe, petite pause de 10 minutes au niveau de la terrasse de Guy en attendant ce dernier.

Je leur montre une autre étoile double classique aux jumelles à savoir Delta 1/Delta 2 de la Lyre aux composantes bien blanches.

 

Guy arrive à 21h00 avec sa petite famille. Le temps de faire connaissance, de prendre un apéro ;)), on part sur le site à Coulombs en Valois (77840) à 21h40 pour une arrivée à 21h55. Nous rejoignons Alain et son fils, Robert, Jean.

 

Le temps de monter le télescope et de l'initialiser avec Mizar et Altair, il est 22h10 Heure Légale. Guy pendant ce temps fait une petite présentation du ciel avec son pointeur laser vert qui lui fonctionne :)  La température est agréable pour nous avec 10°. Pour Christine, Carine et Mickael, c'est frisquet. Le site de Guy offre un bon dégagement à 360° avec un halo parisien s'élevant à un bon 25 ° de hauteur à l'ouest. La transparence est bonne, la turbulence est moyenne et quelques rafales de vent viennent nous embêter de temps en temps.

 

La configuration optique est la suivante : Nexstar 8 (203/2000mm) couplé avec une tête binoculaire Baader Mark V , deux Panoptic 24 mm. Un grand pare buée pour l'humidité même si nous observons sur du bitume.

Jean a un C 11 (300mm) sur EQ 6, Alain a un télescope Newton 115/900 et Robert utilise le fameux Dobson Lightbridge Meade de 400/1780.

 

Ayant initialisé avec Mizar, je mets l'observation de cette dernière.

Mizar (Grande Ourse)

STF1744AB Index WDS : 13239+5456
Asc.D. : 13H23min55sec Déc. : +54°55'31" Constellation : UMa
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude     2.23     3.88
Séparation 14.30
Angle  153.00

Couple bien visible au 24 mm, bien serré mais séparé, composantes de brillance voisines et toutes les deux blanches.

et C pour Alcor, la célèbre étoile variable.

STF1744AC Index WDS : 13239+5456
Asc.D. : 13H23min55sec Déc. : +54°55'31" Constellation : UMa
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude     2.23     4.01  
Séparation 708.50
Angle 71.00

Au loin mais visible dans le 24 mm Panoptic 80 Uma ou Alcor. Composante C blanche et bien visible.

Passons à la classique de l'été pour tester le GOTO.
 

Albiréo
STFA 43Aa-B Index WDS : 19307+2758
Asc.D. : 19H30min43sec Déc. : +27°57'34" Constellation : Cyg
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude    3.37     4.68
Date  2005
Séparation  35.00
Angle 55.00
Nombre d'observation 239
 

Une étoile double grand classique de l'été. La principale est brillante et jaune, la secondaire bien visible et bleue. Les différences de magnitude sont perceptibles et pas de souci de séparation au 24 mm  Panoptic. Le fond du ciel rempli d'étoiles rajoute à l'esthétisme.

Carine est surprise de voir que les étoiles sont colorées. La couleur de l'étoile est caractéristique de sa température. Les froides - enfin tout est relatif ! sont rouges, les chaudes bleues sans compter sur les perceptions des couleurs propres à chaque personne.


Nous passons ensuite à Jupiter.
A l'ouest loin se trouve Ganymède puis Callisto et Io. Sur le globe, difficilement perceptible se trouve l'ombre d'Europe qui se trouve aussi sur le globe. La turbulence est présente et les rafales de vent n'aident pas aussi. Christine, Carine et Mickael découvrent les joies du réglages de la tête binoculaire et de la mise au point.
Les bandes équatoriales, bien colorées, sont bien visibles au 15 mm Eudiascopique.
Une telle vision est époustouflante la première fois, surtout avec les deux yeux. Carine, Christine, Mickael ont trouvé Jupiter impressionnante !

 

M 27 (Constellation Petit Renard) Nébuleuse Planétaire. Superbe Dumbbell ! La forme du trognon de pomme est magnifique, bien contrastée couplé à un fond de ciel piqué de très nombreuses étoiles. Mes trois collègues ont, suite au manque d'expérience en observation nocturne, vu la tache floue dans son ensemble.

 

M 57 (Lyre) Nébuleuse planétaire. Une superbe nébuleuse de la Lyre, un magnifique rond de fumée bien contrasté, détaillé sur ce fond de ciel superbe avec la Voie Lactée.

Robert me signale que la comète n'est pas à gauche du double amas de Persée mais en dessous, preuve avec ses jumelles 12*80. Effectivement, c'est bien cela. Après recherche sur les atlas, comme dit plus haut, j'ai confondu avec IC 1848. Je comprends mieux Messier, le chasseur de comètes, et l'établissement de son fameux catalogue.

Tous les objets du ciel sont identifiés et avec mon Goto, il suffit que je rentre les numéros des différents catalogues de mes menus pour pointer dessus. Encore faut il se rappeler des numéros !! L'atlas de Robert m'a bien aidé pour la piqure de rappel des numéros NGC des Dentelles du Cygne.

 

Nous observons donc la comète avec le Dobson et l'Ethos de 12 mm... Malgré sa magnitude SURFACIQUE de 4.5, bien petite, guère étendu et pas l'image que l'on peut se faire d'une comète... un peu déçu de ce coté, Holmes était plus impressionnante...

Quelques informations sur cette dernière (source site de Gilbert Javaux)

La comète périodique 103P/Hartley est classée comme une jeune et petite comète, avec un noyau d'approximativement 1,14 kilomètre de diamètre. Avec une période inférieure à 20 ans, elle appartient à la famille des comètes de Jupiter. Bien que sa période orbitale soit actuellement de 6,47 ans, une analyse de son orbite révèle que sa durée de révolution autour de Soleil a été plus longue dans un passé récent. Dans les dernières décennies du 20ème siècle, sa période orbitale était de 9,3 ans. Une approche auprès de Jupiter en Août 1947 à une distance de 0,22 UA a eu pour effet une réduction de la période à 7,92 ans, tandis qu'une autre approche serrée le 28 Avril 1971 à seulement 0,085 UA de la planète géante a ramené la période de 7,92 ans à 6,12 ans, avec une diminution de la distance au périhélie de 1,62 UA à 0,90 UA.

 

NGC 869 (h) / NGC 884 (chi) (Persée) Double Amas ouvert de Persée. Un régal aux 24 mm Panoptic. h est plus imposant, plus dense, aux étoiles bien brillantes, chi contient des étoiles plus distantes (l'amas est plus lâche). La vision des deux dans le même champ avec ce fond de ciel riche en étoiles est un enchantement.
Ce fut l'objet préféré de Christine.

 

M 31 (Andromède) Galaxie.. Le bulbe est bien brillant, M 32 et M 110 se distinguent sans difficulté. Que les bras sont longs ..... Dire que là dedans il y a plus de 100 milliards d'étoiles.....

Passons à une belle double d'Andromède.

Almaak (Andromède)
STF 205A-BC Index WDS : 02039+4220
Asc.D. : 2H3min53sec Déc. : +42°19'47" Constellation : And
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude     2.31    5.02
Date 2004
Séparation  9.60
Angle  63.00
Nombre d'observation 327
 
Une SUPERBE étoile double de CP jaune et de CS BLEUE. La différence de magnitudes est évidente et le couple serré au 24 mm rajoute à son esthétisme.

 

NGC 457 (Cassiopée) Amas Ouvert un magnifique Hibou ou extra terrestre avec ses gros yeux et la Voie Lactée en fond d'étoiles. Superbe au 24 mm Panoptic, dommage que je n'aie pas pensé à NGC 663 !!!

Je passe en mono-oculaire ensuite.

 

NGC 6960 (Cygne) Nébuleuse diffuse. Appelée les Dentelles du Cygne.  Les volutes aériennes dans le champ de l'oculaire 24 mm Panoptic couplé à l'OIII sont riches de détails. 52 Cyg rajoute à l'ensemble au niveau esthétisme.


NGC 6995 (Cygne) Nébuleuse diffuse. L'autre partie des Dentelles du Cygne. Un autre des clous de la soirée. Cette autre partie des Dentelles est ma préférée par son étendue, sa richesse des détails, des diverses extensions du " filament " principal. Se balader dans cette région est un grand moment de plaisir. On ne s'en lasse pas.

Pour ces deux derniers objets, on aidé nos astronomes en herbe et on l'a observé au Dobson avec un Ethos 12 mm  et un filtre OIII. Là, c'est un régal dont je me lasse jamais, ah se balader là dedans avec le Dobson, fabuleux !

 

M 34 (Persée) Amas ouvert un très bel AO au 24 mm qui remplit quasiment tout le champ. Une bonne vingtaine d'étoiles de magnitude voisine.

La Constellation du Cocher se lève, magnifique à l'Est et là bas pas de halo polluant. On peut observer les amas ouverts du cocher.

 

M 37 (Cocher) SUPERBE AO avec le 24 mm. Un bon piqué, un amas ouvert étendu aux étoiles nombreuses.

 

M 36 (Cocher) Moins impressionnant mais sympa quand même ! Peu dense, relativement étendu, une vingtaine d'étoiles de magnitude équivalente et brillante et une forme caractéristique en araignée avec le centre de l'amas pour le corps et les étoiles plus éloignées formant les pattes.

 

M 38 (Cocher) se présente sous forme de patte de canard ou d'oie :). Peu étendu, peu dense et pour la partie la plus importante représentée par le centre de la patte.

 

M 35 (Gémeaux). bas sur l'horizon, toujours aussi étendu, dense mais je le trouve un peu éteint, manque d'étoiles plus faibles :)


M 15 (Pégase) Amas Globulaire. Un bel AG au 15 mm Eudiascopique, dense, peu étendu, brillant et résolu à la périphérie. Un objet que l'on a tendance à oublier ! Cela a permis à Carine, Christine et à Mickael de découvrir la dernière catégorie des objets du ciel profond. Je n'ai pas voulu pousser plus fort le grossissement pour ne pas leur poser des soucis de mise au point , toujours délicat avec leS AG.


Eta Cas (Achird)
STF 60AB Index WDS : 00491+5749
Asc.D. : 0H49min5sec Déc. : +57°48'59" Constellation : Cas
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude    3.52     7.36
Date  2005
Séparation 12.90
Angle  319.00
Nombre d'observation 1021
 
La CP semble blanche, la CS rouge pâle, les différences de magnitude sont évidentes et pour la séparation, elle est beaucoup plus agréable au 10 mm. C'est une double très esthétique de par ses teintes. Carine et Christine l'ont vu jaune, Mickael blanche pour la secondaire.


Il est 1h15. Les objets classiques de ce ciel de saison ont été vues, il faut compter avec le retour et la fatigue sans oublier le froid pour nos trois astronomes.

Mickael et Carine nous quittent à cette heure çi.

 

Christine me demande de remettre le double Amas de Persée à la tête binoculaire. Chose faite, un coup d'oeil à Jupiter dans le C11 de Jean qui présente une belle image contrastée.

Nous observons aussi M 82 (Grande Ourse), le cigare, Galaxie d'un beau piqué; la forme très allongée ressort avec beaucoup de détails.

Je démonte tranquillement ensuite le matériel pour permettre à Alain de récupérer mon booster de batterie puisque celle de sa voiture n'est guère vivace !! Heureusement, cela suffit à la faire partir !

Robert nous sert de guide pour le retour à Noisy le Grand où nous arrivons à 3h00 du matin pour un lever habituel avec les enfants à 9h00 !!

Merci à Guy et à son club pour l'accueil et pour cette soirée d'initiation très appréciée par ma soeur et mes amis.

Amicalement

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jan Hudut 22/10/2010 14:03



C'est avec plaisir que je lis ton CROA , c'était une belle soirée


et tu seras toujours le bien venu parmi nous


cordialement       Jan


club Uranie


 



Jean-Louis Badin 23/10/2010 18:09



Salut Jan,


Merci à toi et je compte bien revenir ;))


Amicalement.



Brodin Alain club Uranie 12/10/2010 20:28



Merci pour tes commentaires, j'ai deja noirci l'adaptateur pour eviter les reflex a l'avenir et regler le probleme sur le suivi ( les manettes etais trop serer avec les vis et le moteur forcais
).


J'ai encore du boulot a apprendre pour le traitement d'image surtout IRIS qui est pas simple .


a+ alain



Jean-Louis Badin 13/10/2010 19:51



Salut Alain,


J'ai fait un pas à pas ici avec Iris. http://jlbastronomie.over-blog.com/article-84183.html


Cela s'applique aussi à Jupiter :)


A bientôt et continue bien tes essais astronomiques



Brodin Alain club Uranie 12/10/2010 16:52



Merci pour cette soiree d'observation pleine de decouverte.


Pour ma part j'ai travailler sur les video de Jupiter prisent avec la webcam derriere mon vixens 1000/1000 + barloow x2.


Guy devrais ce fournir le resultat.


a+alain 



Jean-Louis Badin 12/10/2010 20:19



Bonsoir Alain,


J'ai du faire une séance de découverte pour ma soeur et mes deux amis qui observaient pour la première fois, pas facile de se libérer pour t'aider comme je le souhaitais.


Gyy m'a transmis ton résultat, je suis étonné dans le bon sens au vu des galères de suivi et de monture. Les reflets viennent je pense de ton adaptateur en alu. Essaye sous Iris un offset -valeur
de ton fond de ciel pour virer les reflets, tu devrais garder tes satellites.


Pour le double amas de Persée à la bino, je n'ai pas voulu changé ta mise au point mais je ne voyais rien dedans ... c'est en faisant la mienne que j'ai vu que j'étais trop bas et que tu avais un
seul amas ! Désolé !!


A plus.