Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 23:28

Bonjour à tous,

Lors du passage de Christophe, on discute de la comète P17/ Holmes. Christophe me dit qu'elle est bien brillante, pas loin de la magnitude 1 et qu'elle est visible en pleine ville. Coup de chance, elle est dans Persée et là aucun souci de mon balcon ! Je sors le matériel à 18h00 HL pour la mise en température pour pouvoir tester aussi la collimation avec et sans la tête binoculaire suite aux dernières observations chez Sébastien et Carole. A 20h15 HL, avec les explications de Christophe, guidé par une carte du Ciel, il est vrai que même en plein centre ville de Noisy le Grand, on ne peut pas la rater à l'œil nu (mag 2.5 à titre indicatif) Je prends mes jumelles 7*50 Bausch and Lomb et là pas de souci, on voit bien un joli rond. Le noyau est bien visible et bien brillant. Autour se présente un halo circulaire bien brillant et plus faible un deuxième halo aussi circulaire qui serait un gros panache de poussières illuminées par le Soleil. J'observe au 24 mm Eudiascopique à la tête binoculaire, c'est SUPERBE et c'est bien ETENDU ! Je pensais que c'était beaucoup plus petit que cela mais ces dimensions dans le champ sont plus qu'honorables. J'invite les enfants et Marjorie à regarder cette belle visiteuse céleste.

Je mets un message qui est passé sur une liste qui donne des explications techniques plus poussés, ce message datant du 26 octobre 2007.

De Jean Lecacheux, au Pic.

Bien que guettant l'allongement progressif possible du petit pseudo-noyau de magnitude 8 (dont les fragments pourraient commencer à se séparer à partir de samedi ou dimanche), je crois de moins en moins à l'hypothèse d'une rupture de noyau. En fait de sursaut, on dirait plutôt qu'une explosion s'est produite "à bord de la comète" à une heure indéterminée le 23 octobre, plutôt le matin que l'après-midi; donc un peu moins d'un jour avant le cliché de Kugel & Rinner. Nous observerions donc en ce moment les suites de cette explosion. D'ailleurs, nous constatons que le pseudo-noyau quasi-stellaire est de moins en moins brillant, comme si l'explosion passée, son activité résiduelle baissait rapidement. Une grosse quantité de matière inactive à gros grains (surtout des silicates ?) s'éloigne en formant une coquille sphérique en expansion régulière. Son bord extérieur presque net et sa couleur orangée la rendent spectaculaire dans n'importe quel oculaire. Hier soir le diamètre de la coquille était juste égal au diamètre de Jupiter. Il y a eu très peu de glace mise en jeu dans cette "éruption", vu qu'il y a visiblement peu de gaz (très faibles raies d'émission, pas de queue de plasma), et qu'il n'existe aucune queue notable de poussières microscopiques soufflées par le Soleil. La sublimation de glaces cométaires libère toujours la grande quantité de poussières très fines qui y sont normalement incluses, et qui ensuite partent rapidement en prenant le chemin de la queue.
En revanche les gros grains, les débris centimétriques, décimétriques voire métriques ne sont pas du tout influencés par le souffle solaire si aucune glace capable de se sublimer n'y est attachée ou incluse. Je pense donc qu'une explosion de nature indéterminée à l'intérieur de la comète à soufflé un grand pan de terrain peu actif situé au-dessus, sans doute en y creusant un cratère. Cette matière peu active, c'est certainement de la croûte isolante, et sans doute un peu de glace cométaire située au-dessous, mais pas beaucoup. Tout cela rappelle le "Deep Impact" sur la comète Tempel 1, mais à une échelle incommensurable. Mais je ne prétends pourtant pas qu'un impact se soit produit !! En effet deux impacts météoritiques majeurs de même importance en 115 ans (1892, 2007) sur une petite cible de quelques kilomètres carrés seulement, c'est hautement incroyable. Il faut plutôt envisager une explosion endogène. Mais par quel mécanisme ? Je suis aussi frappé par la similitude morphologique avec les sursauts à répétition de la comète Schwassmann-Wachmann 1,présentement inexpliqués.-------
Cela dit, François Colas vient de m'exposer des arguments en apparence contradictoires avec les miens ! Pour lui des fragments actifs (que nous ne résolvons pas depuis le Pic, à 1.6 UA de distance) s'éloignent du pseudo-noyau à 40 mètres/seconde vers le SSW ... De ce fait il y aurait du gaz.-------

et des éléments de Guillaume Cannat:

Rien de plus délicat que l'évaluation de la magnitude d'une comète lorsque celle-ci possède la dimension apparente de Holmes et tu ne
trouveras nulle part les mags "réelles". Il est pratiquement impossible de comparer l'éclat d'une source diffuse très étalée et d'une source
ponctuelle or c'est bien ce que l'on tente de faire avec une comète et des étoiles. Le problème va devenir encore plus délicat dans les
prochains jours lorsque Holmes va passer au ras de Mirfak ; à l'oeil nu dans un ciel noir Holmes couvrira Mirfak et du coup tu peux être certain que certains observateurs vont annoncer une nouvelle augmentation de l'éclat de la comète parce qu'ils seront inévitablement influencer par l'éclat de Mirfak. Il y a aussi un point qui rentre en ligne de compte, surtout en période automnale, c'est l'humidité présente dans l'atmosphère lors de l'observation. Je le constate aisément d'un soir à l'autre ou du soir au matin ici. Il y a deux jours, l'atm était chargée d'humidité et je ne voyais pratiquement plus la comète à l'oeil nu, alors que ce matin avant l'aube, après une journée de mistral qui a
séché l'atm, il me semblait qu'elle était presque plus brillante que Mirfak !


Je reprends la prose ;)
La curiosité me pique et je décide de l'imager avec la Skynyx 2.1 M, autant tester la mode longue pose et le champ. Je sais aussi que le Nexstar 8 est loin d'être un foudre de guerre au niveau de suivi (euphémisme délicat, les versions ultérieures sont mieux du coté motorisation) Je la trouve bien lumineuse, je me dis qu'en mettant en 1.8 fps, gain à max, cela doit passer...Euh, cela se voit que je ne fais pas d'imagerie de ciel profond ;) Pas possible, rien à l'écran alors que je suis dessus. Hop un petit coup sur Capella pour la mise au point et on y revient. Et bien rien, donc il faut bien la longue pose et là on commence à rigoler avec le Nexstar et son suivi. Bref, je mets à une seconde de pose pour faire en sorte que la comète reste à peu près au centre. Une fois cela fait, non sans mal, je bascule à des poses de 14 secondes et re-galère pour compenser le glissement du Nexstar 8. En planétaire, cela se voit de suite mais là il faut attendre 14 secondes. Et miracle, une image pendant 14 secondes qui ne bouge pas !!!! On n'insiste pas d'ailleurs. J'ai mon souvenir.

Ensuite, je profite de Capella pour tester la collimation avec la tête binoculaire couplé avec mon renvoi coudé Célestron et Télévue Everbrite. La turbulence est faible, on peut faire de bons tests. Et bien en extra focal, on note avec le RC Célestron, une très très légère variation, rien de vraiment violent. Avec le RC Télévue, avec ma vue " bionique " rien à signaler pour ma part, ouf rassuré ! Je n'avais guère envie de refaire la collimation suivant si je suis avec la tête binoculaire ou pas ! La variation étant plus que minime (pas de souci en intra focal), le mieux étant l'ennemi de bien, on ne touche plus à rien et le deuxième RC à savoir le Télévue a été sorti de son carton d'emballage pour rejoindre la mallette d'accessoires.
Il est 22h30 HL, pas encore remis du weekend end des 40 ans de la sœur, on va se coucher ! Guy avait raison, il ne fait pas bon de vieillir.

Pour la comète Holmes, il s'agit d'une SEULE BRUTE sans Dark ni offset (on voit bien les pixels chauds d'ailleurs). Je vais me pencher sur le protocole d'une image en ciel profond au cas où ce genre d'objets se remanifeste de nouveau !

Start time of recording.....2007-10-31, 21:05:49 HL
Telescope...................Nexstar 8 (203/2000)

Camera......................SKYnyx2-1M b/w #6110288
Bayer matrix................MONO
Image size..................1392x1040
Binning.....................1x1
Pixel format................16Bit grayscale
Camera stream rate..........longtime mode

Captured frames.............8
Dropped frames..............0
Capture frame speed.........0,1 fps

Exposure....................14s
Gain........................10,5
Gamma.......................0,90
Contrast....................1,00
Brightness..................4,88

J'ai tout simplement dans Iris enregistrer celle qui ne bougeait pas en BMP.
Amicalement.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Louis Badin 11/11/2007 19:44

Salut André,
Merci de ton commentaire.
Pour l'image, le ciel profond en imagerie et moi, cela fait deux ;)
Pour les commentaires de nos deux pointures, ce sont quelques questions que je me suis posé ( et à vous aussi via messagerie), j'ai trouvé que ces commentaires étaient très pertinents tout en étant accessibles.

André DebackÚre 09/11/2007 23:22

Salut Jean Louis une belle image vu les conditions "sportives" que tu décris.
Commentaires très intéressants sur le sursaut et l'estimation de la magnitude, comme je te l'ai dit je n'ai pas réussi à estimer la magnitude par défocalisation aux jumelles l'objet étant beaucoup trop grand dans le champ des J 12x80