Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

28 juin 2005 2 28 /06 /juin /2005 00:00

Bonjour à tous,

Les flats H alpha ont déclenché un torrent de messages sur astrosoleil , j'ai essayé de faire une petite synthèse des différents avis . Merci donc à Didier , Philippe, Grégory, Jérome pour la communication de leurs techniques.

C'est un point assez ardu , je suis à la disposition de tous pour de plus amples renseignements.

C'est aussi pour ma part une manip que je dois tester , comme quoi pas de jour pour apprendre :)

 

TECHNIQUE FLAT DIDIER

Bon, je vois que l'on se prend la tête pour pas grand chose finalement, alors voilà ma façon de procéder. Je ne dis pas que c'est LA façon de faire, mais c'est en tout cas pour moi celle qui me convient le mieux vu que je l'ai adaptée à mes besoins. Toutefois, il n'y a pas de raison que cela fonction pour moi et pas pour vous.

Pour faire rapide : je fais un flat par série d'images ce qui est bien différent d'une séance d'animation qui peut contenir plusieurs séries.

En aucun cas, je ne fais de flat sur le fond du ciel car pour cela il faut enlever le filtre et à partir de là, nous ne sommes plus dans la même configuration optique.

A quoi sert le flat ? A éliminer le vignettage, ce qui veut dire à tenter de rendre un champ de vision le plus homogène possible en luminosité. En d'autres mots, tenter d'obtenir une exposition homogène. Enfin, je ne sais pas vraiment si les termes sont bons mais lorsque la lumière pénètre dans votre schéma optique et dans la plupart des cas pour ne pas dire toute le temps les rayons lumineux sont déviés par les poussières présentent aussi bien sur le capteur qu'en avant de celui-ci. De plus, la présence d'autres filtres additionnels jouent le même rôle. Il faut donc redresser la situation et c'est à ça que sert le flat. Même si votre capteur est nickel tout n'est pas nickel dans votre schéma optique, faut pas rêver.

Alors bien sûr, le flat ne rajoute pas de finesse d'image, mais il vous donnera toujours un meilleur résultat que si vous n'en faites pas simplement parce que l'information résultant est plus "constante".

Comment je pratique ?

J'entame ma série d'image après avoir fait les réglages qui me conviennent pour l'acquisition. Pour une même série je conserve EXACTEMENT les mêmes réglages, la même position de la caméra, le même schéma optique, etc...

Ensuite je fais mon flat. Comment ? En faisant un film avec les mêmes paramètres que pour les images avec la même durée. Pour des films de 25 sec par exemple, mon AVIs de flat fait 25 sec.

Pour ce faire, je déplace le champ de ma caméra sur la surface du Soleil en m'arrangeant pour que le soleil occupe toujours la totalité du champ. Si pas exemple des images où le limbe apparaît avec le fond du ciel donc, je les virerais lors du compositage.

Comme certains le save, je ne suis pas quelqu'un qui cherche la complication, et même, étant plutôt faignant sur les bords je m'arrange toujours pour faire au plus simple et c'est souvent ce qui fonctionne le mieux.

Il y a un logiciel très bien pour ça, c'est pour moi le logiciel des faignants mais efficace et surtout très rapide qui ne demande aucune connaissance des commandes et même pire, il n'y a pas besoin de savoir ce qu'est un flat, c'est pour vous dire...

Son nom est REGISTAX.

On ouvre l'avi destiné à faire le flat.

On click sur "flat/dark"

puis sur "Create flat"

On sauvegarde l'image résultante lorsqu'il a fini (15 sec environ)

Pour l'appliquer aux autres AVIs, c'est très dur vous allez voir :

On click sur "flat/dark"

puis load flatfield.

Ensuite on ouvre l'AVI que l'on veut traiter

On coche la petite case "flatfield"

On clique sur le bonton "Align"

Et puis si vous ne connaissez pas Registax et bien mettez le en automatique et vous aurez déjà des résultats très intéressants.

Voilà, j'espère avoir levé quelques mystères sur le sujet. Il n'y a pas de secret, en imagerie il y a des règles, souvent très simples, il suffit de les suivre.

ET Philippe

Bonsoir Jean Louis,

Le ceff, tu le trouve en selectionnant une zone de ton flat et en appelant
la fonction statistique qui te donne la mediane de l'ensemble des pixels que
tu as selectionne : c'est le coefficient a appliquer dans le menu "diviser
une sequence" (dans Iris).

Amicalement.
----- Original Message -----
From: "Jean Louis Badin" <
jeanlouis.badin@laposte.net>
To: <
astrosoleil@yahoogroupes.fr>
Sent: Sunday, June 19, 2005 10:04 PM
Subject: Re: [astrosoleil] Images au PST + webcam NB RAW


Bonjour à tous,
On a la même méthode que Jérome pour le visible.
Mais en H alpha une zone sans détails ou taches , cela n'existe pas d'où
mes interrogations ....
Pour Philippe , je fais un avi en le baladant , je fais ensuite un
add_norm sans retoucher les seuils .......
mais qui du coeff ??? on le trouve comment ?? Un bg , au pif ????
Désolé mais je ne vois toujours pas !!!
Amicalement.

Et Gregory

Pourriez vous, Gregory, Didier ou Philippe me dire si :
> - Vous faites un AVI de flat par AVI d'acquisition ou par séance
> d'observation et de montage optique utilisé ?
> - Si vous gardez les mêmes paramètres de prises de vues que pour votre
> AVI d'acquisition (img/sec ; vitesse d'obturation, gain...) ?

Pour ma part, je fais des flats pour chaque montage optique. Bien sur si je
garde le meme montage pendant toute la seance d'imagerie, je fais qu'un
flat.
J'ai garde exactement les memes parametre d'acquisition (img/s,
v.d'otubration, luminosite, gain, ...) J'ai juste change le temps
d'acquisition, afin d'avoir une cinquantaine d'image.
Pendant l'enregistrement de l'avi, je deplace la monture avec la raquette.
Apres conversion de l'avi je fais une SMEDIAN2 et BG sous Iris et j'obtiens mon flat.

 

Amicalement à tous.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis Badin - dans Tutoriaux et Informations
commenter cet article

commentaires