Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 21:52

Bonjour à tous,

Une triple dédicace et remerciements pour cette image à savoir Jérôme pour son aide lors de cette journée, à Christophe Pellier pour avoir mis en doute les capacités de la Lumenera pour les protubérances (cf. plus bas ;) sans oublier ses nombreuses aides et pour finir à Christophe Gervier pour ses avis toujours éclairés sur mon imagerie solaire.

Nous continuons donc cette journée du 14 décembre.
J'ai voulu capturer la protubérance qui semblait un peu plus d'importance. Bon, la taille n'est pas exceptionnelle, loin de là donc il faut pousser la focale !!! J'utilise donc la Barlow X3 et là une horreur, un méga reflet et je me rends vite compte que les réglages de Lucam Recorder dépendent de la position de ce reflet par rapport à la protubérance. Bref, rien à faire et une grosse déception....
Je remets ma Toucam Pro I avec son capteur NB et son mode RAW. Le reflet est là mais beaucoup plus soft....
Je profite de la présence de Jérôme pour voir si cela ne vient pas du SolarMax ou du Tune Max, une rotation de l'un et de l'autre n'a aucun influence sur le reflet donc pas cela...Je me rappelle ce que m'avait dit Christophe et là je démonte la vitre de protection de la Skynyx tenue par deux vis. Et je regarde de nouveau en capture et là BINGO !!! Plus rien du tout !!!!!!
Jérôme me suggère de tester de nouveau avec mon filtre Ir Cut de marque True Technologie et là de nouveau horrible !!!!! Le souci ne vient pas de la vitre de la Skynyx (que je vais enlever sur les conseils de Christophe, moins il y a de choses sur le trajet lumineux, mieux c'est :) mais bien du filtre Ir Cut !!! Je teste avec un filtre neutre, pas de reflets.... J'ai compris, plus qu'à me racheter un filtre. En l'examinant bien, il y a un petit choc ou un ensemble de rayures plein centre, la cause doit venir de là...
Et là un grand OUF de soulagement !!!!! Car là, on peut faire des réglages nickel pour la protubérances et au vu des résultats, je suis totalement rassuré pour l'acquisition de ces dernières. Mes derniers tests avec la Lumenera 075 de Christophe ne m'avaient pas convaincu (attention Florent, pour du H alpha solaire et on a fait qu'une tentative avec Christophe, elle marche bien sa Lulu :))

Je me suis aussi rendu compte que je grattais un peu en tirage avec la Skynyx pour atteindre à la louche 3700 mm avec la Barlow X3. Mais c'est là qu'on est content de la taille du capteur, une petite rotation de la Skynyx dans le sens de la longueur et hop toute la protubérance dans le champ !!! Pas besoin de faire de mosaïque, royal !
Voici les réglages de la capture :

Start time of recording.....2007-01-14, 10:58:30 UTC +1 hours
Recording duration..........99.73s, fragmented by PAUSE button

Telescope...................Zeiss AS 100/1000; AP: 100mm; FL: 1000mm; Barlow X3 Télévue. Solarmax 90 BF 15

Camera......................SKYnyx2-1M b/w #6110288
Bayer matrix................MONO
Image size..................1392x1040
Binning.....................1x1
Pixel format................16Bit grayscale
Camera stream rate..........15 fps

Captured frames.............600
Dropped frames..............636
Capture frame speed.........6.0 fps

Exposure....................45.7ms
Gain........................4.63
Gamma.......................1.30
Contrast....................1.25
Brightness..................0.00

Vous notez la valeur du gain légère qui m'a permis d'avoir un peu de dynamique. Je n'ai pas touché la luminosité et jouer avec le gamma pour le fond du ciel et finalisation avec l'exposition.

J'ai traité pour une fois différemment et tester une autre procédure comme je l'avais indiqué sur mes posts du 9 décembre 2006. En utilisant le batch qui est présent sur Lucam Recorder (il faut juste brancher la caméra pour la conversion), j'ai converti mon film .SER en .FIT (pas de perte d'informations, Heiko m'a confirmé que les . FIT étaient non compressées). Ensuite sous Iris, petit souci de nom car cela s'incrémente de f001.fit à f099.fit et là Iris, il veut du f1 à f99 !! J'ai utilisé un freeware de renommage Power Renamer qui en quatre clics de souris m'a renommé plus de 100 fichiers.

Ensuite travail sous Iris qui travaille en 16 bits, sauce habituelle. Bestof, select, registration en 512.
A noter que les seuils de visualisation sont de 0 à 4096 mais à chaque image, bah cela redevient tout sombre. Pas évident de surveiller la registration dans ces conditions. Stéphane m'a donné la solution, un grand merci à lui.

Je cite :

dans le menu visualisation, tu as une commande qui s'appelle "seuil d'une
séquence", tu mets toutes tes brutes en 0 4096 (ou autre) comme ça tu vois
ce qui se passe pendant la registration! :)

Ensuite composit reg 5 40 1 nombre d'images ici 150 et on patiente, il a fallu plus de quinze minutes à Iris pour me sortir l'image résultante ! Réglage des seuils et c'est parti pour les ondelettes. Là, comme d'habitude, travail en binôme avec Marjorie pour des ondelettes Iris 10 7 1 1 1. Et pour récupérer toujours les fameux 16 bits, savepsd.

Utilisation de CS 2 qui gère les calques en 16 bits.

On ouvre l'image qui fait 8 Mo. Puis comme d'habitude, colorisation par les niveaux et une correction sélective des cyans en tons absolus à -15. Ensuite il faut faire ce cercle noir à 7000 pixels de diamètre..... A cette taille, bah le bord lisse a du mal à suivre car le cercle est peu prononcé. J'avais un effet d'ondulations au niveau de ce limbe noir. Guy m'a conseillé une autre manipulation (déplacement du cercle APRES Selection et non AVANT !) et là pas de souci pour la transition et un limbe noir non dentelé. De même, il faut être patient avec mes 512 de Ram et Photoshop qui m'en bouffe plus de 300, cela rame bien !
Je rappelle que cette technique du cercle noir sous Photoshop est présent dans les tutoriaux de mon blog.

On réduit toujours à 80 %, une légère accentuation de contraste à 5 pixels, 35 %, on recadre ensuite sur le sujet et sauvegarde en jpeg.

En conclusion, je suis entièrement rassuré sur les capacités de la Skynyx sur la capture des protubérances qui sont, dans la catégorie d'objets que je filme, les plus difficiles (une proximité solaire extrêmement brillante pour des protubérances qui ne le sont pas !). J'avais toujours une incertitude à ce sujet qui est levé.
La procédure de traitement sous Iris est fonctionnel et permet un traitement du signal en 12/16 bits de A à Z. De même, je trouve toujours le bestof d'Iris toujours supérieur à celui de Registax 4 même si ce dernier a fait des progrès. Mais là, chacun ses outils de prédilection. La procédure étant plus lourde, je la réserverais aux films prometteurs, pour le reste, on fera au plus rapide à savoir Registax.
Merci à tous les courageux qui ont lu jusqu'au bout.

Partager cet article

Repost 0

commentaires