Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

3 juin 2006 6 03 /06 /juin /2006 20:51

Bonjour à tous,

Les nuages ont décidé de partir un peu en cette soirée.

Avec l'arrivée prochaine du solstice d'été, les nuits sont de plus en plus courtes faisant veiller de plus en plus tard.
Je commence à ressentir l'âge de mes artères et moins facile de récupérer et d'être frais et disponible pour s'occuper des enfants avec une heure et demie de sommeil ;)

Il y a eu de rares nuits depuis le 8 mai mais trop claqué ou pas disponible. Le BF du Coronado est toujours en attente suite à son problème d'étanchéité.

On avait calé une petite soirée avec mon ami Paul et Christophe qui faisait office de chauffeur pour ma part. Nous avons donc profité des installations de Paul à savoir son Meade LX 300 mm et surtout son C14 orange ( 355 mm / 3910 de focale) dans son observatoire couplé avec un e tête binoculaire Télévue.

Nous sommes arrivés chez Paul à 20h30 HL avec un ciel dégagé ce qui était loin d'être le cas deux heures plus tôt !!
Les présentations faites, je redécouvre toujours avec le même plaisir l'observatoire de Paul.

Nous commençons à 21h00 par Saturne. Le ciel est bien bleu mais Paul avec son horloge sidérale, l'angle horaire nous met dans le champ d'un 30 mm CLAVE soit 133x. Le plus dur dans cet exercice est la mise au point à faire car le peu de contraste fait qu'elle peut être située plein champ mais qu'on ne la voit pas du fait d'une défocalisation.
L'anneau est bien visible mais bien sur point de Titan ni de division de Cassini. La vision à la tête binoculaire ( oculaires de 30 mm ) monté sur la Télévue 102 i est plus saisissante et esthétique.

A 21h30, nous passons sur la Lune malgré un ciel encore bien bleuté. La turbulence est correcte ( III voire IV / V ). La Lune est âgée de 7,5 jours. Nous utilisons le C14 et la tête binoculaire avec les oculaires de 30 mm couplés à une Powermate 2.5 X et un survol fabuleux même si un peu sombre au Nagler de 5 mm !!!!

Comme d'habitude, j'utilise l'Atlas Virtuel de la Lune et je sélectionne les formations exceptionnelles.

Je laisse tomber Abenezra et passe sur ALBATEGNIUS un beau cirque de 136 kilomètres à piton central  qui forme un superbe ensemble avec HIPPARCHUS mais nous reparlerons de ce dernier. La muraille est chevauchée par Klein ( 44 kilomètres et 1460 mètres de profondeur avec piton central bien visible) à l'ouest  qui se situe juste sur le terminateur et au nord, ALBATEGNIUS B est bien visible. La montagne centrale est très lumineuse. On voit au fond du cratère le superbe dentelé du relief est.

Nous passons ensuite à un cratère caractéristique à savoir CASSINI ( 58 kilomètres ). Ce cratère bien circulaire contient CASSINI A ( 17km)  et B ( 9km ) qui sont très esthétiques par le jeu des ombres et des lumières.

J'ai laissé tombé Godin plateau pour passer à HERACLITUS ( 91 km) qui forme un ensemble remarquable avec LICETUS ( 75 km). Ces deux cratères ont leurs fonds de cratère noyés dans l'ombre mais les remparts ouest sont extrêmement brillants.
On distingue aussi juste à coté CUVIER ( 75 km) à l'Est et HERACLITUS D au Sud.

Je passe ensuite à l'un des gros morceaux de la soirée à savoir HIPPARCHUS ( 151 km ) qui correspond au lieu de débarquement de Tintin sur la Lune. Les versants escarpés portent Pickering ( 15 km) au Nord-Est, Halley ( 36 km ) au Sud et Hind ( 30 km ) au Sud-Est. Le plus impressionnant de cet ensemble reste HORROCKS ( 30 km ). Cet ensemble complexe est extrêmement détaillé et difficilement descriptible.

Nous passons ensuite à MANILIUS ( 40 km ), cratère bien circulaire au fond plat et à la montagne centrale bien contrastée. C'est surtout un de mes points de repère pour les rainures.

Mais avant les rainures, passons aux MONS.

Et là, le spectacle est carrément magique !!!!!! Commençons par les MONS HADLEY de 25 kilomètres de long pour 4800 m de haut  qui est la partie nord de MONS APENNINS. Apollo 15 a aluni non loin d'ici. La proximité très proche du terminateur montre un relief tourmenté, extrêmement riche. Nous remontons vers le Nord-Est et arrivons au MONTES CAUCASUS ( 520 kilomètres de long pour 3650 m de hauteur) entrecoupé de vallées nombreuses et profondes. Ce massif montagneux porte le cratère CALIPPUS ( 33 km).

Repassant par Cassini, on arrive a MONTES ALPES dont on ne voit qu'une partie. Ce massif est coupé en deux par la célèbre VALLIS ALPES, faille de 130 kilomètres large de 11 kilomètres, orientée sud-ouest, Nord-Est. Je n'ai pas repéré la rainure au fond de cette vallée. Bizarre avec le 350 mm, je ne devrais pas avoir de souci. Pas assez grossi, l'exposition, je ne sais...  dommage à retenter avec ce diamètre !!!!!!

A 21h52, je vois MONS PITON très brillant visible dans la zone sombre, bien loin d'ailleurs du terminateur. Ce phare dans les ténèbres sélène est de toute beauté !!!!!!

Après les reliefs, descendons dans les profondeurs de la Lune avec RIMA ARIADAEUS, magnifique rainure de 220 kilomètres de long pour 7 de large pour 480 mètres de profondeur. Elle ressemble à une vallée à fond plat et est orientée Est-Ouest. De son extrémité Ouest part une rainure peu profonde qui aboutit à la partie orientale de la RIMA HYGINUS ( aussi 220 km mais large de 4 " seulement "). Elle est marquée de petits cratères au centre où se situe le cratère HYGINUS ( 10 km).
Au nord de cette rainure dans la MARE VAPORUM se trouve une structure très particulière sous formes de stries parallèles orientées Sud-est, Nord-Ouest. Elles apparaissent sombres mais je pense que cela est le fait du terminateur.

Je continue avec RIMAE TRIESNECKER, ensemble de rainures très ramifiées, orientée Nord Sud, longue de 200 kilomètres pour 2 de large situé à l'Est du cratère TRIESNECKER ( 17 km). Ce sont en fait des vallées peu profondes à fond plat.

Par contre, j'ai complètement oublié de repérer RIMA HADLEY ( qui en plus n'est pas une sinécure au 200 mm alors que j'avais accès là à un 355 mm...).

Nous nous dirigons vers la partie Nord très caractérisée et l'un des cratères les plus remarquables de cette lunaison à savoir STOFLER ( 126 km). Les versants assez escarpés portent Fernelius au Nord ,Stofler K au Nord-Ouest et Stofler D au Sud-Ouest. La muraille en gradins élevée portant Stofler F au Sud-Ouest et est écrasée par Faraday ( 70 km) Faraday P et Faraday C au Sud-Est. L'ensemble est très riche, les dentelures chaotiques des murailles est se détachent sur le fond du cratère. Une vision superbe !!!!!!

Je n'ai point observé ensuite Vogel et suis passé directement à WERNER ( 70 km ) et à ALIACENSIS ( 80 km ) qui forme un duo superbe, la présence accolée du terminateur doit faire beaucoup. Les murailles des cratères sont illuminées sur tout le pourtour mais le reste est plongé dans l'obscurité.

Je termine par une zone que je ne connaissais pas à savoir W BOND ( 159 km) au nord de la Lune. Les versants peu marqués portent Epigenes A au Nord-Ouest et Barrow F et E au Nord. La muraille peu marquée à l'Est est chevauchée par Timaeus au
Sud-Ouest. L'ensemble forme un carré vu en diagonale. Mais l'ensemble est bien esthétique avec ce relief induit par la hauteur de notre Soleil.

Il est 22h30 HL. Les nuages sont là et bien là, pas d'autre choix que patienter. A 23h06, le ciel de nouveau se dégage.
Je recherche RIMAE SULPICIUS GALLUS indiqué comme visible au 300 mm mais là, pas moyen. Je distingue le départ de cette rainure mais je n'ai pas vu la division en trois dans sa partie médiane.

Pendant ce temps, Christophe fait une petite démonstration de la Lumenera 075 sur Jupiter avec le 300 mm pour Paul.

Avec le temps, d'autres cratères apparaissent comme ARISTILLUS ( 55 km). Les versants sont superbes, escarpés et tourmentés, surtout en bas de ce cratère. C'est très riche de détails et difficile à décrire. Le fond est sombre mais les murailles Est et Ouest sont brillamment éclairés. AUTOLYCUS présente la même configuration, superbe ! Et je n'oublie Autolycus A ( 4 km ).

A 23h35, la seconde vague nuageuse arrive mais là elle ne partira pas.

Le temps de papoter, de ranger le matériel, nous repartons à Noisy le Grand avec Christophe.

Merci à Paul pour son excellente soirée. Cette lunaison n'est pas visible de mon balcon, cela permet donc de se plonger dans des configurations sélènes que j'ai tendance à oublier :)

Amicalement à tous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires