Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Bonjour à tous,

Over-blog a fait des siennes donc je n'ai plus mon ancienne page de présentation.

On va donc en profiter pour la réactualiser et la refaire de façon plus concise.

Né en 1970, j'ai la chance d'assouvir ma passion à savoir l'astronomie. Sur ce blog seront présentés mes travaux et mes observations. Le fait de voir l'infiniment grand ne m'empêche pas d'observer le monde du petit lors de mes sorties naturalistes et avec l'aide de ma loupe binoculaire.

Quand  l'hiver maussade est là, le kit de robotique Lego Mindstorms NXT permet de patienter en construisant et en programmant.

J'ai de la chance d'être aidé dans tous ces domaines par mon épouse Marjorie que ce soit retouche d'images sous Photoshop, prises de photos naturalistes et débug des robots !! Ma fille et mon fils mettent aussi à leur niveau la main à la pâte :)

Je n'oublie pas aussi tous mes amis qui m'ont aidé, m'aident et m'aideront dans ces divers domaines. Je les en remercie tous.

Merci aussi aux fidèles abonnés de mes articles, la rubrique newsletter à gauche est là pour cela pour les nouveaux.

Le BLOG est organisé par catégories :

- Images et comptes rendus d'observation astronomiques : les archives et les images de mes observations astronomiques

- Dernières images : mes productions de l'année en astronomie.

- Sous la loupe binoculaire : mes images faites avec ma loupe et les comptes rendus de sortie naturalistes.

- Tutoriaux et informations : plus de 90 tutoriaux, informations sur l'astronomie, son imagerie. Utiliser à profit l'outil recherche de ce blog pour trouver votre bonheur.

- Etoiles doubles : tout sur les étoiles doubles et leurs mesures.

- Mindstorms NXT - Robotique : tout sur la robotique ludique dédié au LEGO Mindstorms NXT.

- Station météo ws3600 : mes relevés de station météo mensuels à Noisy le Grand et quelques astuces sur cette station (catégorie close suite à station météo HS)

- Divers : et bien divers mais une mise au point importante pour une prise de contact.

Amicalement.

Recherche

Archives

7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 21:26

Bonjour à tous,

Avec ces grands ponts, pas facile de me trouver un chauffeur, mon seul et unique espoir reste mon ami Paul. On arrive à se contacter et il me dit qu'il va voir avec Jean-Baptiste pour une observation à Moutils (77320). Jean-Baptiste confirme pour mercredi soir qui, au vu de la météo, semble le meilleur jour en plus (pas de ciel voilé par des cirrus).
Le départ des Parisiens en congés n'aide pas Paul qui vient me chercher : 45 minutes pour faire Noisy le Grand / Ozoir la Ferrière (77330) ! Teruka nous a préparé un pique nique fort sympathique pour manger là bas avec les autres personnes et je fais déjà la connaissance de Jean-Baptiste, présent à Ozoir, qui va nous guider jusqu'au lieu d'observation à Moutils. Leurs lampadaires sont éteints à 23h00 HL.

Nous rejoignons donc là bas Dominique, Frédéric, Lucien et Jean-Marc à 21h15 HL.

Passons en revue les différents matériels.

Paul : Meade LX 200 300 mm.
Frédéric : C8 (203/2000) Starbright XLT monté sur une monture GT équatoriale
Dominique : Newton 150/750 monté sur une Vixen Sphinx
Jean-Baptiste : Dobson 450/2025 plus une monture Takahasi EM 200 couplé avec un C11 (280/2800)
Justin avec son papa Jean-Marc : Skywatcher 150/750.
Dominique prête à Jean-Marc son ETX 90.
Lucien : monture EQ 6 avec une lunette Orion 80 ED (Focale 400mm).
Nous sommes rejoints par Michel à 21h50 qui a un Newton 200/ 800 avec un boitier Picastro pour l'autoguidage.

Le ciel devient de plus en plus noir et de plus en plus sympa, la transparence est excellente. La lune est présente et nous dévoile une magnifique lumière cendrée aisément visible. Elle est âgée de 2.3 jours et présente 8 % de sa face éclairée.

Je remarque aussi que Jean-Baptiste met des couvertures claires sous ses instruments. Il m'explique que cela a deux utilités : si du petit matériel tombe (vis, boulon, filtre etc.), c'est beaucoup plus facile de le trouver sur un fond blanc que dans les hautes herbes (Paul en fin de séance en fera les frais pour son cacheton de Canon). De plus, si on veut observer à genoux, et bien on ne salit plus les pantalons et voila femme et compagne heureuses. Très pratique, à prévoir dans le futur !!

A 22h15, arrivée de Philippe avec son EQ 5 et son C8 qui lui fera bien des misères lors de cette séance (collimation mais au final pour se rendre compte que le problème vient d'un fort coma du à un déplacement du primaire, cela m'a rappelé des souvenirs avec mon Nexstar 8....)

Le matériel se finit de se monter, chacun part dans ses activités avec une grosse part dédiée imagerie ciel profond avec les Appareils Photo Numériques.
Au vu des matériels présents et en ayant discuté avec Paul, aucun intérêt de venir avec mon Nexstar 8 mais j'ai emmené mes deux valises d'accessoires (tête binoculaire entre autres).

Je commence par NGC 4565 (Chevelure de Bérénice) sur le Dobson. C'est celle qui correspond au poster de l'Observatoire de Paris et qui trône dans la chambre des deux enfants.... Et bien une sacré baffe car on a l'impression d'observer le poster (la couleur en moins, il est vrai) !! C'est une magnifique galaxie tout en longueur mais très fine en épaisseur avec un très léger renflement pour le bulbe et la bande de poussière visible. Nous avons utilisé le Télévue ETHOS 13 mm de 100° de champ...un oculaire exceptionnel !

M 13 (Hercule) Amas globulaire. Observation sur le Dobson couplé avec ma tête binoculaire Baader Mark V couplé avec la Magnimax 1.6 X (pour avoir la mise au point) et les deux Panoptic 24 mm. La sensation de volume est très impressionnante, on a l'impression de le survoler dans un vaisseau spatial. On perd bien en luminosité malgré le Dobson....Un peu surpris car avec un tel diamètre (450 mm quand même), je pensais que cela allait moins absorber. Il est résolu au centre, bien dense, bien étendu, un régal pour les yeux. On a mis son oculaire Télévue ETHOS de 13 mm.

La lune est en train de passer derrière les arbres, Skytools 2 (www.skyhound.com) m'a annoncé une nuit noire entre 0h35 HL et 3h50.

Jean-Baptiste tape dans l'Amas de la Vierge, jamais vu autant de galaxies dans un oculaire !! J'en compte une bonne quinzaine même pas besoin d'utiliser la vision décalée tellement elles semblent évidentes. Les bulbes sont bien visibles, les extensions légères aussi.

On reste dans le coin avec M 104 (Vierge) une galaxie appelée Sombrero à cause de sa forme caractéristique de chapeau hispanique. SUPERBE !! Le bulbe est bien brillant, ses extensions nettement visibles sans oublier cette célèbre barre sombre dues aux poussières. La configuration optique est la même que l'Amas de la Vierge et grossit 155 fois ! On a testé avec la tête binoculaire (cf. NGC 4565 pour la configuration) et bien cela passe, moins piqué, moins contrasté mais l'impression de volume est toujours aussi étonnante. Elle semble en avant-plan par rapport au fond de ciel, c'est assez curieux et surtout très sympathique !

On passe à une vision enchanteresse, pour moi le clou de la soirée à savoir M 51 (Chiens de Chasse) et NGC 5195 sur le Dobson couplé avec l'Ethos 13 mm. J'ai le guide l'Astronome Amateur de chez Grund et cet ensemble apparait sur la couverture de l'ouvrage. En enlevant la couleur, j'observe en visuel la même chose ! Une sacrée baffe que j'ai prise là ! C’est hallucinant de détails, le pont de matière entre les deux est évident et superbe de piqué, cela devient difficilement narrable là ! Et ces bras de galaxie, les miens m'en tombent !

M 57 (Lyre) Nébuleuse planétaire. Une superbe nébuleuse de la Lyre, un magnifique rond de fumée bien contrasté, détaillé sur ce fond de ciel superbe avec la Voie Lactée. Je l'observe sur le Skywatcher 150/750 avec l'oculaire d'Hypérion 8 mm.

Je repasse au Dobson et observons M 101 (galaxie dans la Grande Ourse) avec l'Ethos.
Je distingue 4 bras à " 9 heures , midi , deux heures et trois heures ", le bulbe est bien brillant et le plus fabuleux, on voit des nébulosités au niveau des bras (mag 15,5 excuser du peu) à savoir NGC 5471, NGC 5462, NGC 5461, NGC 5453 (bras de " 9 heures), NGC 5451, NGC 5449 (bras de deux heures), NGC 5447 , NGC 5450 pour le bras de " 3 heures ". Je ne risque pas de la voir comme cela avec mon Nexstar 8 ! Une superbe vision, ma préférée après celle de M 51!

Basculons sur M 92 sur le Meade de Paul et aussi l'Ethos de 13 mm de Paul. Un Magnifique Amas globulaire dans Hercule. Résolu au centre, étendu, dense, cela pète de partout !

On observe aussi M 57 au Dobson et à l'Ethos. Et bien comme pour le Skywatcher mais puissance 10 !!
Je ne pensais que l'on pouvait voir autant d'étoiles dans un champ et la nébuleuse de la Lyre repose dans cet écrin.

M 87 (Vierge) au Meade et à l'Ethos, un peu déçu par cette dernière. Le bulbe est visible mais je ne distingue guère d'autres détails.

Jean-Baptiste me remet gentiment, comme j'étais parti voir Philippe, le trio du Lion à savoir les galaxies M 65, M 66 et NGC 3628 formant un visage (M 65 et 66 les yeux, NGC la bouche). C’est superbe, les extensions remplissent tout l'oculaire au Nagler de 31 mm. M 65 présente un aspect plus fin tout comme la NGC. C'est très fin avec moult détails.

Il est maintenant 0h50 HL.

Nous passons à un autre couple de galaxies célèbres à savoir M 81 et M 82 dans la Grande Ourse toujours au Dobson avec le Nagler 31 mm pour les avoir tous les deux dans le champ. On passe ensuite à l'Ethos 13 mm.
M 82, le cigare, est très piqué, très contrasté avec des variations de teintes de gris; la forme très allongée ressort avec beaucoup de détails.
M 81 un peu déçu, le bulbe est brillant, elle est bien ronde mais l'ensemble est bien diffus je trouve et ne montre guère de détails...

Je montre ensuite à Justin comment repérer l'astérisme du Cintre OCL 113 ou Collinder 399 (Petit Renard) pour leurs noms "scientifiques" aux jumelles 10*50 Bresser de Frédéric. Toujours très sympathique à observer avec ce fond de ciel riche en étoiles malgré qu'il soit bas sur l'horizon. L’ensemble est formé de 12 étoiles, 4 formant le crochet du cintre et 8 sa base, les étoiles sont de magnitudes voisines, 6 environ.


NGC 6960 (Cygne) Nébuleuse diffuse. Appelée les Dentelles du Cygne. Une grande baffe au Dobson avec 52 Cyg pour le repérage et en utilisant l'Oxygène III et le Nagler 31 mm puis ensuite l'Ethos 13 mm. C'est d'une finesse exquise, ses volutes aériennes dans le champ de l'oculaire sont riches de détails. Se promener dans les Dentelles est toujours magique et dire qu'elle est basse sur l'horizon. Le pire, l'éclat de 52 Cyg en est même gênant, il vaut mieux la sortir du champ pour apprécier d'autant plus soit la partie basse soit la partie haute des Dentelles.

NGC 6995 (Cygne) Nébuleuse diffuse. L'autre partie des Dentelles du Cygne. Un autre des clous de la soirée. Cette autre partie des Dentelles est ma préférée par son étendue, sa richesse des détails, des diverses extensions du " filament " principal. Se balader dans cette région est un grand moment de plaisir. On ne s'en lasse pas.


Albireo
STFA 43Aa-B Index WDS : 19307+2758
Asc.D. : 19H30min43sec Déc. : +27°57'34" Constellation : Cyg
 
Composante Primaire Secondaire
Magnitude    3.37     4.68
Date  2005
Séparation  35.00
Angle 55.00
Nombre d'observation 239
 

Une étoile double grand classique de l'été. La principale est brillante et jaune, la secondaire bien visible et bleue. Les différences de magnitude sont perceptibles et pas de souci de séparation au 8 mm  avec le télescope de Justin le Skywatcher 150/750. Le fond du ciel rempli d'étoiles rajoute à l'esthétisme.

La Voie Lactée est bien visible à l'œil nu au niveau des constellations d'été qui sont encore un peu basses sur l'horizon (environ 30° de hauteur pour le Cygne).

A 1h45 HL, une invité surprise : une magnifique météorite et pour une fois que je vois le départ !
Elle a démarré non loin de Deneb du Cygne pour finir par exploser non loin de Regulus du Lion en passant juste au dessus des arbres de la forêt.
Sa trainée a été bien persistante, bien brillante aussi estimée à 1 et pour le bolide, magnitude - 4 (merci à Jean-Baptiste pour l'estimation, toujours du mal de ce coté avec mes yeux).
On avait une impression de petit vaisseau spatial qui avait pris feu (la trainée) pour s'écraser sur la Terre :)

NGC 5907 (Dragon) une magnifique galaxie très fine, vue par la tranche toujours sur le Dobson et l'Ethos 13 mm.

M 27 (Constellation Petit Renard) Nébuleuse Planétaire. Superbe Dumbbell ! La forme du trognon de pomme est magnifique, bien contrastée couplé à un fond de ciel piqué de très nombreuses étoiles. L'utilisation du LPR de Célestron augmente le contraste de cette nébuleuse. J'observe sur le 300 mm de Paul avec son Ethos de 13 mm et aussi plus tard sur le Dobson qui accentue la vision déjà magnifique au 300 mm. L'étoile centrale est bien visible sans difficulté !

M 56 (Lyre) un Amas globulaire toujours dans le matériel de Paul. Un Superbe petit amas dense, petit, peu étendu mais bien résolu au centre. Un objet peu connu mais bon avec le 300 mm, il s'exprime bien.

M 11 (Ecu du Bouclier) Amas Ouvert. Appelé Amas du canard sauvage. MAGNIFIQUE au 300 mm et à l'Ethos de 13 mm. La sensation de contraste/piqué est saisissante.  C'est un véritable poudroiement d'étoiles. Là, cela devient difficilement descriptible. La densité de cet amas m'impressionne toujours.

M 97 (Grande Ourse) le Hibou Nébuleuse planétaire. 300 mm de Paul avec l'Ethos de 13 mm et l'OIII. Un objet plus confidentiel là pour moi, petite nébuleuse planétaire de forme circulaire et pas grand chose comme détail.

M 4 (Scorpion) Amas globulaire. Je profite de l'horizon dégagé au sud (sans immeubles !) pour admirer cette belle constellation d'été qu'est le Scorpion. J'utilise le 300 mm et l'Ethos de 13 mm. Un AG étendu, résolu au centre, bien dense.

Il est 3h25 HL. Je finis avec le Meade de Paul et l'Ethos de 13 mm.

M 8 (Sagittaire) Nébuleuse diffuse. Appelée nébuleuse du Lagon. La vision de l'amas ouvert à droite, de la nébuleuse remplissant toute la partie gauche de l'oculaire est SUPERBE, une très belle vision céleste. À l’UHC Lumicon, le contraste, les détails sont époustouflants. On distingue trois grosses parties séparées par des parties plus sombres ; grosso modo, une en haut, une au milieu avec le bas beaucoup plus étendu et imposant.

M 20 (Sagittaire) Nébuleuse diffuse. Appelée nébuleuse de la Trifide. Moins impressionnante que M 8 mais loin d'être vilaine ;) J'ai profité de la vision en UHC qui monte bien la structure en trèfle c'est à dire 3 zones séparées par des parties sombres en forme de trèfle.

M 17 (Sagittaire) Nébuleuse diffuse. La barre et sa virgule dans toute sa splendeur. Sans filtre type UHC, elle est très bien détaillée, présentant sa forme allongée et à l'extrémité droite  la barre transversale. A l'UHC, le contraste et le rendu sont saisissants. Cela fourmille d'extensions, de détails.


M 22 (Sagittaire) Amas globulaire.  Une redécouverte !!! Un superbe AG, bien dense, étendu, résolu sans souci pour le centre un régal à revoir !

Pour finir, Paul prend des photos de M 27 et je finis cette EXCELLENTE séance avec les Dentelles du Cygne au Dobson.

Il est 3h35, le temps de ranger les différents matériels, nous partons à 4h40 pour une arrivée à Noisy le Grand à 6h00 du matin pour un réveil habituel à 9h00 par les enfants.
Je crois que je suis en train de craquer pour une Kangoo ou une Berlingo pour pouvoir y revenir avec toute la famille qui observe aussi en temps normal !

Un grand merci à tous pour votre accueil. Merci à Paul de m'avoir véhiculé et fait découvert ce site et une mention spéciale à Jean-Baptiste qui m'a permis une longue observation riche au Dobson, le pénalisant pour la prise d'images numériques avec son C 11.

Amicalement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires